Cosmétiques

Après le pull irlandais, le savon islandais !

Le savon, ça sent bon, c’est écolo, rigolo… et j’en suis une adepte. Ayant acheté/reçu en cadeau par des proches plusieurs savons venant de pays étrangers, j’ai décidé d’y consacrer une petite série d’articles pour voir ce que ça donne dans les autres pays. On commence la série par l’Islande.


On a beaucoup entendu parler de l’Islande suite à la paralysie aérienne qu’a provoqué l’éruption du volcan-dont-on-ne-sait-pas-prononcer-le-nom (Eyjafjöll) . En effet, ce pays connait une grande activité volcanique due à sa topographie. Sur 200 cratères répartis sur l’île, 130 sont actifs. Mais l’Islande c’est aussi des étendues désertiques, des paysages magnifiques, des sources chaudes, les chutes de Gulfoss, ses geysers…

Il y a quelques temps, un collègue nous ramenait des savons achetés en Islande, à Reykjavik (la plus grande ville d’Islande), là ou se trouve le célèbre Blue Lagoon, lagon d’eau turquoise paradisiaque… mais hyper touristique et à plus de 20 euros l’entrée.

Celui que j’ai eu est le savon Sjávarsæla (Marine) , qui sent bon le frais et qui donne envie d’une plongée dans les océans avec sa couleur bleu turquoise et lacté. Le savon est proposé dans un emballage en carton avec une jolie étiquette et un dauphin est « gravé » sur le savon. On sent déjà son odeur divine quand on l’a dans les mains.

Dans la douche, c’est autre chose. J’ai trouvé qu’il perdait beaucoup de son parfum, ça sent juste le savon quoi. L’odeur ne tient pas sur la peau après lavage, bref ce n’est pas un de mes préférés. Du coup, il est parti rejoindre mon évier pour être reconverti en savon pour les mains et c’est un savon plus… oriental (et qui sent ‘achement meilleur) qui a rejoint ma baignoire… mais c’est une autre histoire dont on reparlera plus tard ! 😉

Site internet Saela Sapur (en islandais)

Pour acheter du savon islandais : http://www.nature.is/verslun/483/

Composition : Sodium tallowate, sodium palm kernelate, sodium palmate, aqua, parfum, sodium cloride, glycerin, prunus dulcis, sine adipe lac, pentaerythrityl tetra-di-t-butyl, hydroxyhydrocinnamate, pentasodium pentetate, citric acid, alpha-methyl ilonone, butylphenyl methylpropional, citronellol, coumarin,eugenol, hexyl cinnamal, hydroxyisohexil 3-cyclohexene,carboxaldehyde, linalool, CL 77891.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply nino19 septembre 11, 2010 at 8:23

    je ne suis jamais allée dans ce pays, mais j’adorerais. Un de mes auteurs fétiches est islandais (Arnaldur Indridason), polar noir et froid. Je ne connais pas du tout ce petit savon génial. Je vais faire un tour sur le site….

  • Reply nino19 septembre 11, 2010 at 8:25

    on peut dire que la langue islandaise ne me « parle pas trop »……Rien compris de ce charabia sur le site…..

  • Reply Montaw septembre 11, 2010 at 11:25

    J’ai une amie qui est partie en Islande cet été, ça me fait rêver, j’adorerais ça !

  • Reply batigne septembre 12, 2010 at 6:46

    De plus, il contient du sodium tallowate….matière grasse issue du Boeuf !!!…

    • Reply Malicia septembre 12, 2010 at 9:53

      Merci pour l’info batigne, je ne m’y connais pas encore trop en composition de produits.

  • Reply Voyages, voyages, best of ! | La boite à Malices juillet 10, 2011 at 10:39

    […] il y a vraiment de quoi rêver. C’est parti pour une présentation ici , une découverte du savon islandais par là, et des cosmétiques du Blue Lagoon (en photo) sur cet […]

  • Leave a Reply