Cosmétiques

Blogueuse : du bon usage du communiqué de presse …

Après les rencontres entre blogueuses, abordons la question parfois épineuse du communiqué de presse. Comme un bon nombre de blogueuses, je reçois régulièrement des communiqués de presse… et la question fatidique se pose à chaque fois : j’en fais quoi ?

  • Mais d’abord, qu’est-ce qu’un communiqué de presse ?

Vous trouverez un bon nombre de définitions très utiles sur internet. Pour résumer, il s’agit d’un document court, la plupart du temps au ton informel, qui informe les journalistes, médias, d’un événement, lancement produit… d’une société. Par exemple, Les Douces Angevines qui annonce deux nouveautés dans sa gamme. Il contient un certain nombre d’informations, qui vont à la fois permettre d’identifier et de promouvoir ce dont on parle. Bien sur, la marque espère que le CP suscitera un intérêt mais il n’y a aucune obligation d’en parler.

Personnellement, je dirais que je ne lis presque pas ¼ des communiqués de presse que je reçois (pas mon domaine), je lis rapidement la moitié d’entre eux sans être vraiment inspirée et le ¼ restant me donne envie d’écrire un article…

Et revoilà notre question fatidique : qu’est-ce que je fais ? Parce que le communiqué de presse, c’est un peu le cadeau empoisonné de la blogueuse, tu reçois des informations qui peuvent vraiment t’intéresser… au même titre que des dizaines d’autres blogueuses !

  • Comment utiliser le communiqué de presse sans copier/ répéter ?

A moins d’être la première, voire la deuxième ou troisième qui parle du sujet abordé par le CP, pour éviter le piège du « copier-coller » et du « déjà-lu », lorsqu’on reçoit un communiqué de presse, il faut apporter une valeur ajoutée aux informations qu’on va réutiliser. Contextualiser, thématiser, étoffer, enrichir… transformer un ensemble d’informations reçues en un article qui saura utiliser le communiqué de presse sans le copier.

Ce n’est pas chose facile, ça demande un certain nombre d’efforts, parfois on tombe dans le piège sans s’en rendre compte, sans penser à mal. C’est un peu comme bloguer, on veut écrire des articles originaux, on est pas là pour copier les unes sur les autres, mais on peut parfois être tentée de faire dans la facilité de la répétition ou dépasser la limite entre l’inspiration et le « copiage » sans s’en rendre compte.

Je ne reçois pas des dizaines de CP par jour, ni même par semaine, mais au fur et à mesure, j’ai élaboré quelques approches qui me permettent d’éviter le copier-coller, de proposer un article original. Si je vois que le CP ne convient à aucune de ces approches, alors il y a de grandes chances pour que je n’en parle pas. Bien sur, ces tactiques découlent de MA façon de voir les choses, chacun est libre d’y adhérer ou pas…

« Prem’s ! » dite la technique de la batailleuse : comme son nom l’indique, il s’agit de figurer parmi les premiers à parler de l’information contenue dans le CP. Elle nécessite une bonne réactivité, la capacité d’écrire rapidement … bref, à mon – humble – avis, elle est à réserver pour les moments ou on a vraiment envie d’être parmi les premiers à diffuser l’info’, parce qu’on sait que ça va intéresser beaucoup de personnes par exemple.

« Vis ma vie » dite la technique du témoignage : ici, on utilise les informations avec un angle personnel, quand le produit vanté correspond à une expérience personnelle. Par exemple, on parle du nouveau rasoir Vénus avec lames adoucies en évoquant cette fois ou on s’est retrouvée les jambes en sang à cause d’un rasoir bas de gamme.

« Y’a du dossier » dite la technique de la documentaliste : attention, flemmardes s’abstenir. Il s’agit de rebondir sur l’info’ diffusée sur le CP avec un angle plus global. Par exemple, vous recevez un CP sur une nouvelle crème contre la cellulite ALORS vous rédigez un article sur le marché des crèmes anti-cellulite en mentionnant cette nouvelle crème. Elle apporte un complément d’informations très utiles pour les lectrices et situe le produit dans son contexte d’utilisation.

« Les experts » dite la technique de l’experte : pour celles qui savent de quoi elles parlent (ahah comment cette phrase ne veut rien dire :p ). En gros, il s’agit d’apporter une valeur ajoutée en tant que « spécialiste ». Par exemple, vous êtes coiffeuse et vous recevez un CP sur le lissage brésilien, et vous décidez d’en parler en apportant votre avis de coiffeuse. Une vraie manière d’apporter une valeur ajoutée unique… mais attention car une erreur peut coûter cher ».

« Coup de coeur » dite la technique la plus simple : vous avez craqué pour le produit dont parlait le CP alors vous en parlez. Une technique qui a le mérite de faire dans la simplicité, mais dans laquelle il est bon d’exprimer les raisons de ce coup de cœur, un avis personnel, pour montrer qu’il ne s’agit pas que de « parler pour parler ».

Voilà, je n’ai pas eu le temps d’écrire mon article du sac à malices hier, et je trouve que cet article entre aussi dans la rubrique « c’est com’ça » donc je me suis permis de le publier aujourd’hui.

Bien sur, ces techniques sont à prendre avec humour, elles ne constituent ni un reproche ni une attaque pour celles qui n’y adhèrent pas, chacun blogue comme il veut, mais elles m’aident personnellement à faire mon choix quand j’hésite à relayer les informations reçues par CP, alors si elles peuvent aussi vous aider 🙂

Partager sur twitter

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply Julia janvier 31, 2011 at 9:35

    Excellent article Malicia 😉 Espérons que cela justement, en inspire certaines…

  • Reply sylviam janvier 31, 2011 at 9:45

    un article superbement intéressant mais dont je n’ai pas l’expérience n’ayant jamais reçu de communiqué de presse, il va falloir que je m’instruise un peu plus la dessus

    bise

  • Reply Paillettes et Futilités janvier 31, 2011 at 11:17

    Je me retrouve surtout dans les catégories « coup de coeur » et « vis ma vie » 🙂 Comme toi je fais beaucoup de tri dans ce que je reçois, et quand ça m’intéresse j’essaye d’avoir un vrai échange avec la marque… Juste relayer le CP ça ne m’intéresse pas trop si je ne sais pas vraiment ce qu’il y a derrière ^^

  • Reply chouby36 janvier 31, 2011 at 12:23

    bonjour
    Cp je connaissais pas
    et bien la tu m’apprends quelques choses je ne savais pas que les marques communiquer de cette façon d’ou la raison des mutli répétitions parfois sur certaines marques.
    C’est vrai qu’etant lectrice de blog beauté quand je vois 4/5 fois le même sujet j’ai pas envie de recommenter si j’ai déjà donné mon a vis a ce sujet .
    Du coup je comprends que tu ne parles pas sysématiquement de tout les CP que tu reçois .

    • Reply Malicia janvier 31, 2011 at 1:38

      Oui, les CP peuvent être une raison des sujets à répétition, après ça arrive aussi que ce soit quand il y a un nouveau produit qui intéresse beaucoup etc…

  • Reply Ma Minute Blonde janvier 31, 2011 at 12:57

    Ahhh j’adore ton article ! J’étais justement entrain de me demander comme gérer le CP que je viens de recevoir…bon je vais miser sur la technique vis ma vie parce qu’après tout j’aime bien al raconter ma vie !

    • Reply Malicia janvier 31, 2011 at 1:38

      Lol ravie de t’avoir rendu service :p

  • Reply Fanny janvier 31, 2011 at 1:10

    Article très sympa Malicia !
    De mon côté ça me décourage lorsque je vois fleurir les articles à propos de la même chose…mais si l’envie d’en parler est trop forte alors je me lance quand même, parfois en attendant un peu .. Quant à la technique.. tout dépend du produit en question, si j’ai un passé avec cette marque ou pas etc.

  • Reply Tweets that mention Blogueuse : du bon usage du communiqué de presse … « La boite à Malices -- Topsy.com janvier 31, 2011 at 2:16

    […] This post was mentioned on Twitter by Laurianne Miot, Flocon and arthmerl, Malicia. Malicia said: Blogueuse : du bon usage du communiqué de presse http://bit.ly/hAWswo […]

  • Reply steph@nie janvier 31, 2011 at 2:30

    très intéressant cet article!

    • Reply Malicia janvier 31, 2011 at 2:41

      Merci !

  • Reply Silana janvier 31, 2011 at 5:01

    Il me plaît beaucoup cet article. Moi je suis toujours en retard, parce-que ma vie d’étudiante passe avant celle de blogueuse. Du coup, j’en parle 3 mois après tout le monde TOUTVABIEN 😀

    • Reply Malicia janvier 31, 2011 at 6:36

      Lol oui c’est clair au moins tu fais pas dans la répétition !

  • Reply fanny-bibou janvier 31, 2011 at 8:50

    super ce petit post qui explique bien, moi j’ai appris des trucs (moi qui ne blogue pas, mais qui lit des blogs…) bises

  • Leave a Reply