Cosmétiques

Journée de la femme : comment une blogueuse beauté peut s’impliquer ?

Aujourd’hui, c’est la journée de la femme. Chez nos marques beauté préférées fleurissent les statuts joyeux, les initiatives sympas et les offres promos. Ici, c’était un peu la question piège : «En parler, mais pour quoi faire ? »

Vous souhaiter une bonne fête des femmes, principales lectrices de ce blog, c’est une chose (faite ! ^^), mais comment orienter cela. Poster un joli make-up, vous sensibiliser sur tous les droits bafoués et toutes ces femmes qui n’auront pas le droit à cette fête parce qu’être une femme, c’est être « rien » ? Alors, j’ai pensé à un article lu il y a peu et j’ai su.

En tant que blogueuse beauté, je reçois un certain nombre de produits comme d’autres. J’en achète aussi beaucoup bien sur. Parfois, certains produits s’accumulent. Des produits non demandés qui ne me conviennent pas. Des produits reçus que je n’ai pas encore pu utiliser. Des produits reçus qui font doublon avec des produits achetés. Des produits essayés mais non adoptés. A cela s’ajoute des produits de nombreux concours remportés. Bien sur, j’utilise la majorité des produits reçus, et j’évite au maximum le « gaspillage ».  Je ne me tape pas non plus une crise de mégalomanie, c’est sûrement rien en comparaison d’autres blogueuses bien plus reconnues… mais n’empêche, ça s’accumule. Alors j’en offre aux copines, je fais des méga sachets à ma sœur qui est aux anges, j’en offre à des blogocopines … mais il en reste…

Et c’est là que La Journaliste nous a fait part d’une solution particulièrement adaptée à cette journée de la femme, dans son article : offrir ces produits « en trop » à des associations de femmes battues.

Aujourd’hui, en France, chaque jour, ce sont des milliers de femmes qui sont battues, écrasées, humiliées… Lorsqu’elles réussissent à s’échapper de cet enfer et qu’elles trouvent refuge dans des foyers, elles ont souvent peu de moyens. Elles se sont enfuies du domicile conjugal sans rien emporter ou encore elles ont été coupées de toute autonomie financière par leur situation maritale. Elles n’ont parfois pas de quoi manger, survivre… alors de quoi se « faire belle » ? Pourtant, « se faire belle », affirmer sa féminité avec ces produits de beauté, n’est-ce pas une manière de reprendre le dessus, d’affirmer qu’on existe tout simplement et que personne n’a le droit de détruire ce que l’on est ?

Donc, voilà, aujourd’hui sur ce blog, on (= je) ne vous parlera du super bon plan de chez machin qui offre tel truc pour la journée des femmes,  on vous informe que, si vous êtes blogueuse/vendeuse en parfumerie/journaliste beauté ou que sais-je encore et que vous avez des produits de beauté dont vous ne savez que faire, pensez aux associations de femmes battues… pour le coup, ce serait un sacré cadeau pour elles.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Anne-Lise F. mars 8, 2011 at 12:15

    des noms d’assoc?
    Merci !

    • Reply Malicia mars 8, 2011 at 12:47

      Si tu es sur Paris, tu en auras une sur l’article donné en lien de La Journaliste. Sinon il faut chercher selon ta région.

  • Reply Astucesbeauté mars 8, 2011 at 5:34

    J ai adoré l article de La Journaliste! Quel esprit!!!
    et sinon, l’idée n est pas bête du tout!
    je ne reçois pas encore assez de produits pour me sentir « envahis » mais je penserai a cette solution, c’est une très bonne initiative!^^

  • Reply nino19 mars 9, 2011 at 7:45

    très jolie initiative. Bravo à toutes celles qui vont jouer le jeu…oui, il y a des personnes démunies et penser à elles est vraiment une très bonne chose. Superbe article.

  • Reply Kallyane mars 9, 2011 at 11:59

    Superbe idée, superbe article !
    Moi je n’ai rien de trop, malheureusement, donc je trouve l’initiative top, et bravo à celles qui le font/feront aussi !

    xoxo

  • Leave a Reply