Monthly Archives: avril 2011

(Chant)ecaille de tortues…

tortues de mer

Le sable chaud, la mer, le soleil… et les animaux marins ! Si les plages de sable fin nous font rêver, les animaux marins évoquent un imaginaire de liberté, dauphins, tortues, baleines, comment résister ? En tout cas, ce n’est pas mon cas puisque j’ai eu un coup de foudre pour la palette « Tortues de mer » de Chantecaille…

Teintes sableuses, vert d’eau profond, le tout est inspiré de la vie des tortues de mer, créatures des océans qui ont besoin des plages pour y faire leur nid. La palette se compose d’un fard à paupières, d’un liner, d’un blush et d’une base. Tous sont ornés d’une tortue de mer en « relief ». J’aime ces couleurs, j’aime la sérénité qu’elle m’inspire, j’aime tout… sauf son prix, 83 euros, aïe… J’ignore s’il y a une raison particulière à ce prix, même s’il faut savoir que la plupart des produits Chantecaille coûtent plus de 100 euros, c’est donc une marque au positionnement haut de gamme.

Ce qui vous plaira si vous dépensez cette somme, c’est que 5% du prix iront directement à l’association Widecast. Cette association lutte pour la sauvegarde des tortues de mer dans les iles Caraïbes. En effet, de nombreux éléments viennent perturber le quotidien de ces créatures impressionnantes : récolte de leurs oeufs par des collectionneurs (no comment…), captures accidentelles, destruction de leur environnement… autant de problèmes que l’association souhaite endiguer.

Chez Temptalia, vous pourrez retrouver des swatchs de cette splendide palette, les fards sont très joliment pigmentés en tout cas !

Alors, certes, vous allez me dire « flanquer 4 tortues à une palette, l’appeler édition spéciale, reverser un petit pourcentage à une association, c’est pas un peu facile ? ». D’autant plus que ce n’est pas la première édition spéciale de ce genre que la marque sort comme vous pouvez le lire ici. Il est vrai que je ne pourrais pas vous donner tort… mais de mon côté, je dois avouer que je suis pourtant sous le charme. A côté, la NAKED par exemple, je m’en fous et pourtant elle est bien plus utile ! Il faut croire que l’univers d’un produit peut me suffire pour craquer (je suis faible je sais^^) :)

Et vous, elle vous évoque quoi cette palette ?

PS : j’ai essayé de vous trouver quelques autres produits de beauté en rapport avec la tortue mais j’ai fait choux  blanc, je vous ai juste trouvé une collection « bruns écailles de tortue » de L’Oréal, désolée :/

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

Les 100 ans de Nivea, ça se fête aussi à Clermont-Ferrand !

nivea 2011

Alors là, je suis joie et surprise ! Vous avez sûrement entendu parler de la tournée de « L’extraordinaire salle de bains » de Nivea à l’occasion des 100 ans de la marque ? Il s’agit de 5 voitures de train qui ont été aménagées pour vous faire découvrir Nivea comme vous ne l’avez jamais vu. Eh bien, vous savez quoi ? LA TOURNÉE PASSE PAR CHEZ MOI !!!


Oui, oui, oui, Clermontoises, Clermontois, vous avez bien lu, le train Nivea débarque en gare de Clermont-Ferrand le lundi 2 mai, de 10h à 19h ! J’ai été plus que surprise en découvrant ça sur le site, c’est pas comme si Clermont-Ferrand était oubliée des tournées de marques mais un peu beaucoup quand même ! Il faut dire que Clermont-Ferrand et l’Auvergne sont souvent davantage vus comme un coin paumé dans lequel on va en vacances pour se ressourcer plutôt que comme un endroit chouette ou on peut vivre, s’amuser (et même être au courant des dernières tendances beauté comme vous pouvez le lire ici :) )…

Voilà ce qui vous (nous) attend…


J’en connais quelques-unes qui pourraient apprécier, comme Miss Bulles, Krokette, Galliane, ou encore Macaron Rose, en tout cas, moi, j’y serai ! (Désolée pour cet excès d’enthousiasme, mais ancienne Lilloise qui a pu participer à de nombreuses tournées grand public, je dois dire que c’est pas trop ça en terres auvergnates…)

A nos amies les parisiennes qui ont déjà découvert ce fabuleux train, vous avez aimé ?

Infos et dates sur le site Nivea et sur la page fan Facebook.

Photo (page Facebook Nivea) et Impression écran (site Nivea) : copyright Nivea

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

Tahitiiiiii : Voyage historique d’un packaging de rêve

HTahiti 1978 HD

Les gels douche Tahiti… Voilà un produit aussi mythique que le savon Dove, la crème Nivea, les boites rondes de Bourjois, les shampooings Fructis, les parfums Eau Jeune, les labellos (de la marque Labello) … Qui n’a jamais utilisé un de leurs gels douche au packaging si particulier ? Qui ne s’est jamais laissé séduire par leurs parfums de paradis ? C’est sur, le gel douche Tahiti reste un de ces produits que j’associe à mon adolescence. Pourtant, tout comme moi, Tahiti a grandi… et aujourd’hui, Tahiti a décidé de se réinventer, d’évoluer en modernisant le packaging de ses gels douche et en proposant une gamme de 12 gels douche aux parfums tous plus dépaysant les uns que les autres.

Ce nouveau packaging est le résultat de presque 40 ans d’évolution que je vais vous retracer.

Le premier gel douche Tahiti a vu le jour en France en 1973. Le packaging était alors sobre et peu attractif, comme vous pouvez le voir ci-dessous ! Un jaune un peu vieillot, une police traditionnelle, on est loin de l’envie de voyage et d’évasion.

1995, du changement, le packaging se pare d’un logo : Tahiti surligné d’un trait qui évoque une vague. Désormais, le parfum du gel douche et la marque sont signalés sur des autocollants. Bon, on peut mieux faire mais Tahiti a trouvé sa forme, le fameux cube avec le bouchon au dessus. Sa signalétique (les autocollants avec les noms) s’affirme et s’intègre mieux au format.

C’est en 2008, soit 35 ans après la création du gel douche (quand même !), que Tahiti se modernise et propose enfin un soupçon de rêve d’évasion dans son packaging. On retrouve toujours le cube, avec son autocollant signalant le logo et la marque mais cette fois-ci, l’autocollant présentant le parfum du produit est assorti au cube, une jolie image illustre la fragrance, les couleurs sont pastels, plus jolies, enfin un produit aussi attractif visuellement qu’olfactivement ! De plus, une pastille « extraits naturels » vient intégrer le design.

Sauf que quelques années plus tard, nous sommes en 2011 et voici un packaging encore plus moderne et esthétique qui arrive ! On oublie les espèces de « bulles » à la surface, on passe à une forme toute en courbes, conservant toutefois le modèle du cube. Le logo et l’illustration se fondent dans un même ensemble, avec les traits stylisés d’une fleur. La pastille « extraits naturels » a aussi été modernisée. Même l’ouverture y passe, avec un système plus maniable !

L’ensemble propose une vraie invitation au voyage, accentuée par le lancement de la gamme de 12 parfums, reprenant d’anciennes fragrances et de nouvelles, avec une formule enrichie en agents hydratants.

On retrouve ainsi les parfums suivants : Orchidée sauvage, Lait de Coco, Fleur d’Ylang, Menthe Fraiche, Fleurs du Pacifique, Bois des Tropiques, Pulpe de Grenade, Fleur de Passion, Cocktail d’agrumes, Lait de Vanille, Fleur de Tiaré et Litchi Gourmand. Autant vous dire qu’il y en a pour tous les goûts, personnellement à part Bois des Tropiques et Cocktail d’agrumes, ça me donne envie de tous les essayer (si je gagne l’un des concours organisés à cette occasion, peut-être que ce sera le cas ;) ).

Si je vous aies autant parler du packaging des gels douche Tahiti, c’est parce que je trouve que la marque a su évoluer sans déstabiliser ses consommateurs/consommatrices.

En beauté, le packaging est un élément important qui peut permettre d’évoquer un univers associé, de rendre le produit encore plus attractif… C’est aussi ce qui va permettre d’identifier un produit juste par un détail, ainsi, même avec des étiquettes cachant les noms, on saura reconnaitre un flacon de shampooing Fructis, Dove, un pot de crème Nivea, un tube de Labello… Forcément, au fil des années, le packaging d’un produit doit savoir s’adapter « à son temps », à ses clientes, pour continuer de plaire. Pourtant, il n’y a pas toujours besoin de « révolutionner » le produit pour qu’il devienne plus attractif, Tahiti a réussi ici à laisser de côté ses couleurs ternes pour les rendre attractives, moderniser son cube sans lui retirer son âme, actualiser légèrement certains éléments tout en conservant ce qui fait sa particularité, le fameux cube Tahiti.  Parfois, à force de vouloir être toujours plus « à la page », les marques se perdent un peu et ça n’a pas été le cas de ces gels douche auxquels je resterai fidèle encore bien des années !

Et vous, que pensez-vous de l’évolution du packaging des gels douche Tahiti ?

PS : Une des constatations que j’ai pu faire lors de mes recherches est que de nombreux produits de beauté vendus en GMS (dont les produits cités dans l’article) ont, tout comme Tahiti, su moderniser leur packaging sans rompre les codes qui ont fait l’image de la marque…  Serait-ce du à la particularité de ces produits, qui s’adressent souvent autant à l’adolescente qu’à la femme adulte (et qui ne peuvent donc pas changer leur packaging du tout au tout pour s’adresser davantage à l’une des deux cibles sans risquer de perdre l’autre) ? Ceci est un autre débat… mais vous pouvez aussi donner votre avis sur la question :)

Merci à Jessica pour ses réponses à mes questions !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

Un régime oui, mais pas un régime d’été !

régome

Deux hamburgers Long Bacon, une grande rustique, un Fanta 50 cl, 3 coeurs de beignets. Voilà le dernier repas de la condamnée, ou plutôt voilà mon dernier repas d’il a quelques jours avant de commencer THE régime !! Comment ça « encore une qui se la joue régime de l’été alors qu’elle s’en fout le reste de l’année ? », alors là vous avez tout faux, je vous explique ?

 

© iStockPhoto

 

Toi, toi, mon poids…

La dernière fois que j’ai été maigre, c’était il y a 15 ans. Une vraie brindille haute comme trois pommes qui mangeait pas grand chose et qui était tout le temps malade. Et puis il y a Madame Puberté qui a décidé de se pointer m’amenant des formes, des seins et des kilos en trop. Du collège au lycée, j’ai ainsi rejoint la secte des nanas qui ont des rondeurs et ça se voit. J’avais déjà envie d’être plus mince mais malgré plusieurs tentatives, je n’avais pas la volonté pour y arriver. Après le lycée, de 18 à 21 ans, je stagne au même poids, malgré de mauvaises habitudes alimentaires. Puis Madame Hormone se repointe, avec ma première relation sérieuse et décide de mettre un terme à la tréve : « Désormais ce que tu mangeras sera ce que tu pèseras ». Autrement dit, c’est là que les choses sont vraiment parties en live et que j’ai commencé à prendre des kilos aussi sûrement que je prenais de l’âge. Je savais que peu à peu, je dépassais la limite de l’acceptable, celle qui te fait passer de ronde à carrément grosse, celle qui te met hors jeu aux yeux de pas mal de mecs (qui ne recherchent pas une maigre mais ne veulent pas non plus d’une grosse), celle qui te fait passer du côté vraiment obscur de la « force ». Je le savais et pourtant je laissais faire, je crois que j’avais perdu la volonté de m’aimer en perdant la volonté d’aimer tout court (cf histoire de cœur désastreuse).

Le déclic ? Le déclic s’est fait il y a peu, genre un ou deux mois ou j’ai eu cette pensée transcendante « si je continue comme ça, dans 5 ans, je suis toujours célibataire, mal dans ma peau, dans ma forteresse de solitude avec mes chats (mais avec un chouette boulot, sur ça, je me débrouille bien, faut pas abuser quand même^^) ». J’ai vraiment réalisé qu’il fallait faire quelque chose pour que ça change, que je devais agir pour essayer d’avancer et que ça passait par plusieurs points, notamment la perte de poids en partie due à un manque d’amour de soi.

Mon poids : entre lui et moi, c’est une histoire de goût

Seulement voilà, maintenant que la décision est prise, comment maigrir ? J’ai d’abord commencé par m’inscrire à Moving en profitant d’une offre promo (125 euros pour 6 mois, très raisonnable). J’ai testé plusieurs sports, en salle, avec équipement, et je me suis fixée sur l’aquagym et le step (parce qu’une copine me motive). J’en suis satisfaite, ça fait du bien de se dépenser et pour le moral aussi, on agit et ça remonte son estime de soi.

J’ai aussi testé le programme Slim Data Plus Forte Pharma. Celui-ci contient une boisson drainante, des comprimés coupe-faim et amélioratrice de bien-être émotionnel et un coaching personnalisé via l’interface. En complèment, le programme Slim Data Plus permet d’équilibrer son alimentation. J’avais déjà fait un programme de ce type chez eux et j’avais perdu 3/4 kilos. Cette fois-ci, le problème a été que j’étais bien incapable d’adapter mon alimentation au « régime » proposé. Le programme ne m’a pas permis de maigrir mais en tout cas il m’a sûrement évité de grossir.

Donc le sport, ça fonctionne, le régime avec « aliments à consommer »/ »aliments à ne pas consommer » non.

Si j’avais déjà décidé d’entreprendre un réequilibrage de mon alimentation qui éviterait/limiterait les excès sans interdire de céder à quelques plaisirs, c’est le « régime » Control qui m’a motivée encore plus.

Ce programme propose une approche non contraignante du régime, il consiste à suivre trois étapes :

Prendre une préparation type substituts de repas à base d’acides aminés, oligo-éléments et omégas 3 qui, associée à un repas classique équilibré, accélère la perte de poids. Il s’agit d’une poudre qu’on mélange à de l’eau, que l’on prend le matin à la place du petit-dej et dans l’après-midi à la place du gouter.

Réduire de 700 calories ses apports journaliers, ceci en essayant d’éviter les aliments caloriques (charcuterie, soda, sucreries…). Aucun aliment interdit, on fait soi-même ses menus, l’important étant de parvenir peu à peu à manger mieux et de ne pas se priver pour éviter l’effet yoyo.

Pratiquer une activité sportive plus régulièrement, par exemple marcher 5 000 pas par jour (en faisant le compte avec un podomètre).

On m’a proposé de tester ce régime avec d’autres blogueuses et son programme m’a séduit parce qu’il m’a semblé correspondre à mes besoins / envies : perdre du poids sans avoir à passer par un régime draconien, en respectant mes habitudes et mon rythme de vie. De plus, je trouve la période des prises des préparations très adaptées, enfin pour moi : le matin, je n’ai pas beaucoup de temps, donc savoir qu’une préparation suffit pour le petit-déj, ça m’en fait gagner.Au gouter, j’avais souvent tendance à manger des sucreries, par plaisir et parce que ça m’évitait de craquer avant le repas du soir, mais du coup c’était pas terrible.

Je vous reparlerai plus en détails de ce régime plus tard,avec plus d’informations sur les produits, sur la méthode, mais en tout cas pour l’instant, je trouve la préparation vraiment efficace, côté goût, perso’ je trouve ça plutôt bon et je la consomme avec plaisir, côté satiété, c’est parfait. Vous pouvez d’ores et déjà consulter le site internet et la page fan Facebook pour en savoir plus.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas cédé aux sirènes du marketing, des sujets dans les magazines féminins… j’ai juste eu une prise de conscience qui tombe au bon moment (et qui est à l’origine de bien d’autres changements). De votre côté, avez-vous entrepris un quelconque régime/programme minceur ? D’ailleurs, vous avez déjà testé les substituts de repas ?

Edit : je vous en parlerai plus en détails, j’attendais les résultats de ma consultation pour ça mais j’effectue ce régime en étant suivie par une diététicienne.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more