Cosmétiques

Quand y’en a marre des discours anti-maigres…

Comme chaque mois, je rebondis sur l’article qui a été le plus consulté, et il s’agit pour mai de : « Sonia Rolland, égérie minceur trop parfaite pour Mixa ? ».

La problématique revient souvent : pourquoi ce sont des femmes minces qui apparaissent dans les publicités pour produits régime ? Pourquoi les femmes rondes ne sont-elles pas plus représentées ? Pourquoi toujours ce diktat de la minceur ?

Pourtant, il semblerait qu’aussi régulière soit-elle, elle continue de faire parler.

Concernant le rôle de Sonia Rolland, vos réactions étaient partagées. Certaines ne se retrouvaient pas dans Sonia Rolland, qui n’a visiblement pas de kilos à perdre et aucun besoin du shorty, sa présence sur un produit minceur les faisait plus complexer.

D’autres étaient admiratives de sa silhouette alors qu’elle avait eu deux enfants, elles trouvaient que Sonia représentait bien la marque et au final, sa présence les faisait rêver et rendait le produit plus attractif.

Face à ce nombre de débats sur la présence des femmes rondes, souvent je me suis posée la question : et les femmes maigres alors ?

En fait, c’est simple, dans un monde idéal, la publicité devrait donner une visibilité à tous les types de femmes : les femmes maigres, les minces, les rondes, les sportives, les musclés, les métisses, les noires, les blanches, les asiatiques… toutes. Pourtant, ce n’est pas le cas… d’ailleurs, est-ce qu’on lit souvent des articles de femmes maigres qui se plaignent de ne pas être plus visible dans les publicités ? Non.

La femme maigre n’a somme toute pas tellement de visibilité dans les publicités, sur les podiums, oui, dans le domaine de la mode, de l’esthétique, régulièrement…. Mais est-ce qu’une femme maigre apparaitrait dans une publicité pour, je ne sais pas, un jus d’orange vantant son nombre de vitamines ? Non, je ne pense pas. Pour certains, la femme maigre est synonyme de mauvaise santé. T’es maigre, tu ne manges pas assez. Qu’en est-il des femmes naturellement maigres ? Est-ce si dur de comprendre que, tout comme il y a des femmes qui ont une tendance naturelle à la prise de poids (c’est injuste, je sais), il y a aussi des femmes qui ont une tendance naturelle à la maigreur ?

Je suis pour l’égalité, étant ronde voire, allez n’ayons pas peur des mots, grosse, je déteste qu’on me colle une étiquette. Je déteste qu’on me traite de grosse vache parce qu’on me croise à 15h30 avec un sandwich dans le centre commercial, alors que ce sandwich, c’est un repas du midi pris en retard. Je déteste qu’on me dise « pour les boutons, il faut faire attention à l’alimentation » et qu’on me regarde avec une pointe d’incrédibilité lorsque je dis « merci, c’est ce que je fais », je déteste qu’on apparente la femme ronde à une nana qui ne prend pas soin de sa santé, ou encore tous ces mecs qui estiment qu’une femme au dessus d’un 40, c’est une grosse, ou ces mêmes magazines qui sortent des numéros spécial rondes avec juste des tailles 40. Je suis pour un monde dans lequel la femme ronde aurait une visibilité autre que négative.

Mais, à titre égal, certains commentaires revendicateurs de la femme ronde me déplaisent au plus haut point. Regardons ce groupe Facebook : Je suis une femme, j’ai des formes & je vous emmerde. Leur but avec d’autres : démontrer que quelle que soit la taille vestimentaire, l’important c’est d’être bien dans son corps. Amen ! Seulement, dans les paroles qu’est-ce que je lis…

Les vrais hommes aiment les formes, il n’y a que les chiens qui jouent avec les os.

Une vraie femme a des formes.

Et autres choses de ce genre qui sous-entendent que la femme maigre, c’est pas une vraie femme, c’est rien qu’un sac d’os, que la vraie femme, c’est la femme ronde… mais WTF ? A force de devoir lutter pour notre visibilité, en serions-nous venues à dénigrer la femme maigre, celle qui représente le diktat de la minceur, qui nous fait tellement souffrir… celle qui n’est pas pourtant en rien responsable de ça. La femme maigre, c’est aussi parfois une femme qui ne sait pas grossir, une femme qui en a marre de ne pas pouvoir porter de jolis décolletés, de s’habiller au rayon enfants, d’avoir tant à envier aux femmes qui ont de la poitrine. La femme maigre catalyse parfois à tort le mépris des femmes rondes, parce que bien souvent, elle nous a dénigré ou que l’on estime que c’est à cause d’elle qu’on nous dénigre… mais ce que nous devrions dénigrer, c’est le mépris, le jugement, le dénigrement de la personne par une autre personne, pour ce qu’elle est, qu’elle soit maigre ou ronde. Non ?

A lire aussi : Les rondes aussi font de la discrimination.

AddInto

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

45 Comments

  • Reply Etincelle juin 6, 2011 at 8:47

    Merci, merci, merci…

    J’ai eu ce même discours il y a quelques années et on m’a regardé les yeux grand ouverts : j’étais la folle qui devrait être heureuse de son corps, la folle qui ne peut pas comprendre la tristesse de celles qui « auraient » trop de formes…

    Ca fait du bien de lire que je ne suis pas seule avec ce discours, ça fait du bien de voir que je ne suis pas la seule à penser qu’assumer ses formes ne passe pas forcément par le dénigrement de celles qui n’en ont pas. J’ai été carrément choquée par la présence de ces groupes FB type « Les vrais hommes aiment les formes, il n’y a que les chiens qui jouent avec les os. »

    Oui, un grand merci, merci et merci Malicia…

  • Reply nino19 juin 6, 2011 at 9:09

    Alors là, j’avoue avoir été scotché par ton article, tant il est bien écrit. j’applaudis, et là, je n’ai plus rien à rajouter. BRAVO ma belle…

  • Reply Beauty in the city juin 6, 2011 at 9:28

    bel article bravo ! c’est toujours regrettable d’opposer les gens, et donc les femmes, entre eux : les moches et les beaux, les gros et les maigres, les vieux et les jeunes, etc, la liste est longue. C’est dur de s’accepter telles qu’on est, moi je n’y arrive pas, je suis grosse non pas parce que je me gave mais par des problèmes hormonaux, il y aussi les maigres qui mangent comme 4 et qui ne grossissent pas, et que l’on accuse d’anorexie, beaucoup trop de gens sont cons, c’est ça le principal problème

  • Reply Oriane juin 6, 2011 at 9:55

    Oh comme je suis d’accord avec toi ! J’aime bien lire les magazines de « filles » (Cosmo, Biba, femme actuelle…) et inévitablement, chaque mois, dans un des magazines, je tombe sur un dossier « assumez vos rondeurs » de 20 pages. Etant plutot fine, ça ne m’interesse pas spécialement de savoir comment je peux assumer mon gros 85A, mais bon c’est dans le magazine alors je le lis : Oh Mon Dieu ! Je crois que le pire c’était femme actuelle : pour essayer de décomplexer les filles rondes, ils crachent sur les filles minces. Déjà je pense que une fille ronde, soit elle est bien dans sa peau comme les mannequins grande taille des magazines, soit elle est mal dans sa peau et elle va pas subitement s’accepter parce qu’on lui a dit dans femme actuelle « Tous les hommes adorent les formes, seulement certains sortent avec des minces parce qu’ils sont faibles et qu’ils cèdent aux diktats de notre société ». J’ai été choquée par ce genre d’articles… Ils pensent pas que ça suffirait de montrer des tenues qui sont avantageuses pour les silhouettes plus grosses, ou des magasins sympa qui font des tailles au delà du 42 ?

  • Reply Ellana juin 6, 2011 at 10:08

    Bien d’accord avec tout ça ma foi ! dans un monde idéal, tout le monde s’accepterai comme on est, maigres et moins maigres. Manque de pot, les publicités sont presque les premières à diviser les personnes. Personnellement, étant assez ronde, je n’ai rien contre les personnes plus minces que moi (puisqu’en général, on positionne les autres par rapport à soi). Par contre, j’enrage devant les pubs qui vante une maigreur presque maladive, et qui finit par inciter les plus jeunes à être maigres (parfois alors qu’elles sont très bien).
    Et puis, comme certaines l’ont dit plus haut, et toi aussi, ce n’est pas toujours une question d’alimentation, de soin de soi ou quoi ! C’est parfois bêtement notre organisme qui n’est pas comme les autres. En fait, il faudrait arriver à accepter que non seulement on est différent à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur (physiologiquement comme mentalement d’ailleurs !)(quand je vois mon père qui s’enfile 4 croissants et qui est un brindille plein de muscle par rapport à moi qui en mange un et prends une taille de pantalon, c’est sur, c’est énervant, mais c’est juste qu’on assimile pas de la même façon !)

    En tous cas, très bon article, très juste ^^

    • Reply Malicia juin 6, 2011 at 10:32

      @Etincelle : MAIS DE RIEN 🙂 Tu n’es pas du tout seule dans ce discours, moi aussi ça me choque de voir de tels propos, je sais pas, je trouve ça dommage que la revendication de sa propre identité finisse par passer par un dénigrement de l’autre. De toute façon, tu trouveras toujours des gens pour te dire que tu as tort dans tes pensées, « t’es maigre, faut manger plus, tu devrais être contente », « t’es grosse faut faire du sport » (connasse j’en fais plus que toi !) etc etc… En tout cas, je te soutiens à fond sur ta revendication 🙂

      @nino19 : merci pour les compliments, l’article m’est venu comme ça, comme je le fais chaque mois, je rebondis sur l’article qui a été le plus visité. Je pensais parler de la place des rondes dans la pub et en fait c’est l’inverse qui m’est venu. C’était déjà quelque chose contre lequel j’avais poussé un coup de gueule y’a quelques années sur le groupe FB cité, l’article dont j’ai parlé m’a rappelé mon propre avis… et du coup, j’ai foncé dessus, même si je sais que forcément ça engrange moins de réactions qu’un article « anti racisme fait aux grosses », mais je pense que c’est tout aussi important.

      @Beauty in the city : Oui, c’est pire quand c’est un problème indépendant de ta volonté, car tu ne peux rien y faire. Ms pareil je connais des filles, elles pourraient manger des sucreries à vie qu’elles grossiraient peu. Ou des mecs qui sont maigres comme des fils de fer.

      @Oriane : Je suis d’accord pour Femme actuelle, c’est vraiment dégueulasse y’a pas d’autres mots. Tout comme certaines femmes préfèrent les sportifs d’autres les geeks d’autres les blancs d’autres les noirs d’autres les gros d’autres les minces… les mecs aussi ont le droit d’avoir la préférence, c’est juste ridicule de résumer les mecs qui sortent avec des maigres à des pauvres types faibles ! Qu’est-ce qu’il faut pas lire des fois… comme tu l’as dit, un peu plus de visibilité pour les grosses ne ferait pas de mal, ms y’a pas besoin de taper sur les maigres pour ça !

  • Reply LaNe juin 6, 2011 at 11:46

    Bravo pour cet article ! J’aime quand tu parles avec ton coeur 🙂
    Je ne suis pas « maigre », mais en un sens, je trouve qu’on stigmatise autant (sinon plus) les maigres (je parle des vraies maigres) que les grosses. En ce qui me concerne je suis plus choquée par une très maigre ou une maigre dans la rue qu’une grosse (avec ou sans sandwiche/glace/autre ;)). Je me demande toujours si elle est malade, anorexique ou naturellement comme ça. Alors que je ne me pose jamais la question de ce qui a pu ‘amener’ une grosse à être grosse. Elle est comme ça, boulimie ou gourmandise, maladie ou problème hormonal, ou simple génétique, c’est sa vie ! alors qu’une maigre…
    Bref, très intéressant ton article, merci ! 🙂

    • Reply Malicia juin 6, 2011 at 11:50

      @LaNe : merciiii :p Faut dire que je me suis lâchée, ça fait du bien d’écrire un article comme ça, sans se poser de questions, juste avec ce qu’on a sur le cœur ^^ Oui, je pense qu’avec toutes les lois anti-maigreur, la comm’ sur l’anorexie etc… il y a une certaine stigmatisation, la maigreur est devenu synonyme de maladie, d’anormalité, tu es maigre, quelque chose cloche. Finalement, ce pour quoi il fallait lutter c’était peut-être pas pour plus de visibilité pour les femmes rondes… mais plus de visibilité pour tous les types de femmes.

  • Reply laucijenn juin 6, 2011 at 1:26

    Enfin de la compréhension à tout niveau je ne peux que applaudir c’est tellement vrai qu’il n’y a rien à dire de plus en tous cas BRAVO et MERCI 🙂

  • Reply mme-beaute juin 6, 2011 at 3:20

    bien parlé ! finalement le problème c’est qu’on categorise les gens, une personne n’est pas une personne, c’est un gros, un maigre, une mince ….
    Sinon je ne cautionne tjs pas Mixa et sa pub débile qui consiste à prendre un mannequin pour un short anti cellulite ! Tssss tu veux du test, fais le sur une meuf qui a vraiment de la cellulite non dé diou !

  • Reply marine juin 6, 2011 at 6:29

    Un ENORME merci à toi pour ce très bel article !
    Je suis une femme très mince naturellement (et pourtant j’ai un très bon coup de fourchette), et j’aimerais avoir un peu plus de forme : j’ai les seins en oeufs sur le plat et les os des hanches qui ressortent un peu.
    Parfois je suis choquée de voir comment certaines « rondes » raillent les filles comme moi : elles qui seraient les plus aptes à comprendre que c’est la nature qui décide et que, non, je ne me fais pas forcément vomir ou que je ne mange que de la salade ; comme elles ne mangent pas forcément quatre sangliers à chaque repas.
    Heureusement j’ai trouvé un chéri qui m’aime comme je suis, avec mes petits seins et mes os saillants. Et, pour bien montrer qu’une fille mince n’as pas forcément un physique de rêve, je ne suis sortie avec un garçon qu’à 18 ans.
    Donc encore merci pour cet article, car je commençais à déprimer à force de nous voir rabaisser, en plus, par des gens qui subissent la même chose.
    Vive les femmes, quelque soit leur poids !

    • Reply Malicia juin 6, 2011 at 10:11

      @Marine : non, je ne me fais pas forcément vomir ou que je ne mange que de la salade ; comme elles ne mangent pas forcément quatre sangliers à chaque repas.
      J’adore ta réflexion, elle illustre bien la chose 🙂 Merci de ton témoignage !

  • Reply Women x juin 7, 2011 at 10:37

    Je suis tout à fait d’accord avec Marine je suis un peu dans le même cas surtout au niveau de la potrine et depuis le collège on se moque de ce qu’on apelle mes seins smarties !! heureusement que j’avais une amie dans le mm cas que moi sinon je me serais sentie très mal !
    Merci poiur cet article vraiment interressant ! J’adooooooore !

  • Reply ChaCha juin 7, 2011 at 6:04

    je suis tout à fait d’accord sur la question de la diversité dans la représentation de la femme, sur le fait qu’une personne ne se réduit pas à sa silhouette, qu’il n’est pas acceptable de nous dénigrer les unes les autres et que l’on a tous le droit à une vie sereine tels que nous sommes…

    mais je suis en désaccord sur le fait que les femmes maigres ne sont pas représentées dans la publicité. les femmes qui y sont mises en avant sont déjà maigres.

  • Reply Oriane juin 7, 2011 at 7:16

    J’ai repensé à cet article cet aprem : j’ai acheté Glamour pour me passer le temps dans le train. Je l’ai pris parce qu’il y avait pas de dossier « Assumons nos formes », mais quand même un petit article que j’avais pas vu « marre des filles qui bouffent rien » (comprends « fille qui bouffe rien » = « qui fait moins que du 40 »). Morceaux choisis :

    « Plus de dictature de la maigreur, plus d’os saillants sur les mannequins ; si le monde de la mode semble avoir compris la leçon, il n’en est rien pour la plupart des filles. […] ‘C’est mon métabolisme’, expliquent-elles par dizaines, comme une évidence »

    « J’ai tendance à stocker les kebabs entre la naissance de mes fesses et le milieu des cuisses depuis mes 17ans. ‘Epaules droites et hanches généreuses’ : c’est la silhouette que les hommes préfèrent »

    « La semaine dernière, j’ai diné avec un de mes ex ‘T’es fine du haut avec un gros cul, c’est ça que j’adore chez toi’. ‘J’ai jamais aimé les filles filiformes »

    « Ces filles minces, les néo-anorexiques, qui flirtent avec la maigreur sans passer par la maladie, veulent avant tout paraitre bonnes vivantes : débauches de photos artistiques de cheese-burgers et de cupcakes sur les blogs des blogueuses mode, taille 34 »
    > argghh ça c’est la phrase qui m’a le plus enervée, on peut manger des cheese-burgers et des cupcakes quand on fait du 34, et ya des filles qui font du 44 et qui y touchent jamais, ça veut rien dire, bordel !)

    « [la fille mince] est dans la contradicition : elle traque les capitons mais déclare son amour à Nicki Minaj et ses formes plus que généreuses »
    >Oui, ça s’appelle la TOLERANCE, c’est pas parce que on est mince qu’on déteste toutes les grosses en leur crachant dessus, ces gros boudins qui font que bouffer des cheese-burgers….

    « Le classement des 20 filles les plus sexy par le Palyboy US en dit long : En tête de liste, Scarlett Johansson, Beyoncé, Kim Kardashian. Mais nulle trace de Keira Knightley ou Victoria Beckham. A méditer » (et juste après 🙂 « Des artistes aux corps simplement normaux sont érigées ‘égéries rondes’ : Alicia Keys, Drew Barrymore, et même, sacrilège, Eva Mendes »
    >Qualifier Drew Barrymore de ronde, houuu, c’est vraiment nul, mais par contre dire « Regardez les hommes préfèrent les grosses comme Beyoncé », ça va, pas de souci ?

    Bon bref un tissu d’inepsies, suivi par un dossier « 138 looks plage sexy ! ». Je peux vous affirmer que le monde des pages mode de Glamour n’a pas compris la leçon… Des looks qui ne vont à PERSONNE, mais qui sont présentés sur des filles qui font 38 kilos 🙂

    Je pense que je ne racheterai plus de magazines comme ça ! Plus je relis ton article et plus je suis d’accord avec toi !

  • Reply Jul juin 17, 2011 at 9:22

    Je suis contre la dictature de la maigreur, e tje persiste à penser que si on véhicule plus d’images de femme maigre que de femmes rondes ou autres, on véhicule l’idée que la maigreur est la normalité. Mais faudrait pas tomber dans l’autre travers où la rondeur le deviendrait aussi. il y a un équilibre à trouver. Maigre, ronde, noire, blanche, jaune verte ou rose, il serait temps de lire des discours d’acceptation plutôt que des discours revendicatifs.

  • Reply didou juillet 8, 2011 at 12:36

    étant naturellement fine ( jai les os fins mais je ne suis pas maigre ) cette article ma particulierement touchée je pense comme toi. pour moi la féminité ne se résume pas a un corps mais a ce que la femme degage . ok on peut etre contre les DIKTAT de la minceur mais de la a denigrer les femmes minces jtrouve ca exagerer. et puis une femme qui est bien dans sa peau n’a pas a critiquer les autres . bref les filles fines,maigre,rondes il fau s assumer mettre en valeur sa beauté car il n’y a pas une unique beauté!!

  • Reply Manon juillet 8, 2011 at 10:17

    Merci!

    Je suis maigre, je l’ai toujours été et le resterai surement pour le restant de mes jours, et je suis tellement touchée par ce que tu dis car tu répètes mot pour mot ce que j’ai dit sur un millier de forum. Franchement j’ai tenu exactement le même discours, les mêmes arguments sur les vrais hommes vs les pédophiles refoulés qui aiment les squelettes, les vraies femmes avec des formes vs les sacs d’os…Les gens qui vous infantlise en vous invitant à vous remplumer. Comme je dis toujours est-ce que vous privez de dessert vos invitez en sur-poids pour leur bien…alors pourquoi me forcer à manger plus que je ne le peux? c’est condéscendant les femmes qui m’ont fait le plus de mal ont souvent été des rondes mais c’est aussi des rondes qui ont été mes meilleures alliées, celles qui m’ont le mieux comprise quand je leur ai expliqué comment je vivais les choses. Vous culpabilisez quand vous avez mangé une religieuse au chocolat, moi je culpabilise quand j’ai sauté un repas… j’ai l’impression que cela se voit sur moi, comme si j’avais perdu 5 kg d’un coup… les discours sur les pseudos stars rondes qui s’assument alors qu’à bien y regarder elles n’ont de ronds que les atouts… moi ça me fait du mal les discours fascistes anti rondes et anti maigres et je regrette le manque de solidarité dans les forums parfois. C’est avant tou une histoire de mode. Il y a eu une époque déjà où être maigre était mal vu, il fallait être opulente puis ça a été le tour des rondes d’êtr fustigées, et la roue tournera certainement encore… En attendant moi j’étais en train de cherche LE régime pour grossir et je ne l’ai pas encore trouvé ^^ même combat on vous dit!!

    Manon.

    • Reply Malicia juillet 9, 2011 at 2:08

      Très beau témoignage, merci à toi Manon, je suis contente que cet article continue encore de toucher des personnes qui rencontrent ce problème, dans un sens comme dans un autre, c’est toujours blessant. Bon courage !

  • Reply camille septembre 17, 2011 at 3:57

    très bel article ! je suis une sénégalaise taille 34 mais avec des épaules de nageuse ^^ je trouve malheureux que les femmes en soient réduites à se tirer dans les pattes pour définir les « nouveaux » codes de la beauté tous les ans.. je pars du principe qu’une femme est belle. avec ou sans poitrine, noire ou blanche, grande ou petite 🙂 pendant tp longtemps on ns a imposé l’image de la fille filiforme à la kate moss et ojd on ns impose l’image inverse de filles pulpeuses et magnifiques. Dans les 2 cas on ne nous laisse pas le choix… alors quoi ? je vais devoir me mettre au régime « grosseur » ? Les femmes sont belles parce qu’elles sont différentes et qu’elles se sentent belles ! pq se prendre la tête entre nous ? LES HOMMES AIMENT LES FEMMES et LES FEMMES DOIVENT APPRENDRE A S’AIMER ELLE MEME, à aimer leur corps quel qu’il soit il sera tjs beau si vs l’acceptez.
    Entre naomi campbell et beyoncé ? je choisi les deux !!!!!

  • Reply hana octobre 30, 2011 at 12:34

    PFFF ARRETTES ses femmes ne sont pas minces elles sont maigres voir proche de la sous nutrission! tu trouve ça normal qu’un manequin pèse 50 kg pour 1 m75 ou 55 kg pour 1m55 en plus sur les photos parfois elles doivent etre grossi car on dirait qu’elles font plus et oui ça fait jolie mais si croseriez une realité une fille de se poids sur une plage avec cette grandeur de taille vous verrez comme c’est moche et qu’elle fait pitié tellement elle est maigre! les photos des magazines sont retoucher pour que ces mannequins paraissent normal en defile on leurs mets de l’autobronzant pour faire un effet d’optique mais en realité tout les manequins à par leatitia casta qui elle avait une morphologie quasi normal 55 kg pour 1 m 68 ressemble à des sqeulettes ambulant il y en a plus que d’autres! la normalité c’est de faire 10 kg de moins que sa taille pour une femme et si vous faites 15 kg de moins que votre taille vous etes deja tres mince alors immaginé ces pauvres mannequins qui tiennent debout à cause de la coke et des vitamines c’est horrible! un mannequn devrait faire 15 kg de moins que ça taille et non pas 20 OU 25 kg!! en plus je ne parle même pas de leur imc cetaines n’ont surment plus leurs règles! et apres tu viennes nous dire vive les maigres tu n’as pas honte!

    • Reply Lisa août 25, 2012 at 8:40

      Tu n’as vraiment rien compris ma pauvre, elle ne parle pas des mannequins mais des personnes maigres a cause de leur morphologie

  • Reply hana octobre 30, 2011 at 12:36

    je voulais dire 1M80 POUR 55 KG

    • Reply Malicia octobre 31, 2011 at 10:05

      Chère Hana,

      Contrairement à toi apparemment, je viens de bien lire mon article. J’ai même pris le soin de bien lire ton commentaire parce que, contrairement à toi encore, je n’aime pas dénigrer les écrits de quelqu’un sans être sure d’avoir bien compris… Et là… mais es-tu sure d’avoir lu un article de mon blog ? Non, parce que là tu es un peu en train de me dire que je devrais avoir honte de prôner la maigreur des mannequins alors que ce n’est pas ce que j’ai dit !!! J’ai mentionné les mannequins comme étant une face visible des femmes maigres, sans aborder des problèmes de sous-alimentation parce que ce n’était pas le but de l’article. Le but de l’article, justement, c’était de montrer qu’il est aussi injuste de stigmatiser les femmes maigres que de stigmatiser les femmes rondes. Tout comme certaines prennent naturellement et facilement des rondeurs, d’autres ne savent pas grossir et j’en connais ! Des nanas qui font du 36 alors qu’elles mangent normalement et qu’elles ne sont même pas obsédées par leur poids. Voilà ce que je défendais… et si tu trouves toujours ça honteux alors je ne te retiens pas.

  • Reply Lisa août 25, 2012 at 8:38

    Merci…

    Vraiment merci beaucoup, il faudrait que plus de gens te lisent… J’ai tellement souffert à cause de ça, je suis maigre mais pas parce que je ne mange pas, c’est dans mes gènes, et tellement de gens se croient permis de me critiquer en face, de me dire clairement : « tu es anorexique ? » ou « tu es maigre tu sais », oui je le sais mais qui oserait dire ça à une grosse ? oui je n’ai pas peur des mots, je dis grosse comme on me dit maigre, parce que pour nous les gens ne prennent pas le temps de trouver un mot gentil comme « ronde » pour les maigres après tout! J’avais même commencé un régime pour grossir ! Manger n’importe quoi à n’importe quelle heure, se forcer à se resservir 2 fois à chaque repas… Qu’est ce qu’on ne ferait pas pour quelques remarques hahaha ! Pendant 2 ans j’ai mangé et mangé le plus que je pouvait mais aujourd’hui j’ai arrêté d’essayer de grossir, je mange à ma faim, même si quand je ne finis pas mon assiette je vois bien les regards ! Mais après tout, les gens qui nous jugent sur notre apparence ne sont pas si important que ça 🙂

    A toutes les femmes et futures femmes : vous êtes belle ! ;D

    • Reply Malicia août 26, 2012 at 11:19

      Oui c’est clair que mes copines passent pas leeur temps à me dire « t’es grosse tu devrais faire attention tu sais » alors qu’à une maigre elles le diraient peut-être 🙁

      • Reply Julie janvier 21, 2015 at 1:23

        Et bien moi mes copines d’avant ( merci mon dieu j’ai trouvé de vraaies amies maintenant) me critiquaient pour mon poids. En me disant  » Hé, tu devrais pas manger plus, ça t’irait tellement mieux ». Sauf que même si je mange je suis incapable de prendre du poids.
        Donc Malicia je suis avec toi, je comprend bien ce que tu peux subir, j’ai vécu une adolescence de merde à cause de ces propos sur mon poids.
        Pour l’illustrer, jvais te donner une petite anecdotes. En 5eme, quand toutes mes copines commençaient à se retrouver avec de belles poitrines généreuses et que moi non ( et toujours pas à 24ans), une c’est proposée de me donner ses vieux soutien gorge des années précédentes. A l’essayage, ça ne m’allait pas, trop grand. Je n’ai jamais eut autant honte de ma vie. Et pourtant c’était mes copines.
        Et je fais 47kilos pour 1m72. On me dit maigre.
        Nous sommes toutes des femmes, point barre 🙂

  • Reply Karine mai 9, 2013 at 12:19

    WOW…

    Mille fois Merci 🙂

    C’est vrai que ça devient dingue… étant filiforme de nature et n’ayant pas de formes, ça fait des années que je complexe à cause de ça. A cause de toutes ses remarques blessantes sur les filles minces voire maigres. J’ai essayé de nombreuses méthodes pour grossir mais rien à faire …
    Alors qu’il faut juste s’accepter tel que l’on est, que l’on soit maigre ou avec quelques rondeurs. Et c’est vrai que la société nous l’empêche…

    L’important c’est de se sentir belle et de s’assumer, et ne pas essayer de ressembler à un type de fille, juste pour plaire ou rentrer dans une norme. Et ça c’est valable pour les filles maigres/minces ou rondes. 😀

  • Reply La marque de lingerie Aerie dit non à la retouche : « The real you is sexy » | La boite à Malices janvier 20, 2014 at 7:46

    […] Je vous en avais déjà parlé il y a déjà deux ans dans cet article sur les discours anti-maigres, et c’est quelque chose qui me désole à chaque fois. Je ne suis peut-être […]

  • Reply Aurélie janvier 31, 2014 at 1:05

    Woh quel article ! Je te remercie vraiment d’avoir osé dire tout haut ce que toutes les filles très minces (voir maigres) pensent tout bas. J’ai 17 ans, je fais 1m74 pour seulement 51 kg. Souvent, trop souvent, on me demande combien je pèse, ou on me glisse des petites remarques du genre « tu pourrais faire mannequin, ils n’acceptent que les anorexiques maintenant ! » . Toute ma vie (et je n’en suis qu’au début) j’ai entendu des gens dire « tu sais que t’es maigre ? » ou encore « tu te fais vomir des fois ? » Bien sur, adorer la salade et les fruits n’aident pas, mais est-ce ma faute si je n’aime pas le chocolat, les choux à la crème ou les gâteaux ? A cause de toutes ces remarques, remarques provenant essentiellement de filles rondes, voir très rondes, je me suis mise à complexer énormément. A l’adolescence les critiques nous atteignent de plein fouet et c’est très dur. A toutes ces filles qui m’ont fais remarqué que j’était trop mince pour ne pas dire maigre (mot assez dur je trouve) et à qui je n’ai jamais osé dire « et toi tu t’es vu ? » , je dis zut.
    Merci encore pour ton article, un des plus beaux et des plus vrais qu’il m’ait été donné de voir.

    • Reply Malicia janvier 31, 2014 at 6:26

      Coucou Aurélie ! Ça me fait super plaisir ce que tu dis et je suis contente que ça ait traduit ta pensée.

      A toutes ces filles qui m’ont fais remarqué que j’était trop mince pour ne pas dire maigre (mot assez dur je trouve) et à qui je n’ai jamais osé dire « et toi tu t’es vu ? » , je dis zut.
      —> oui je comprends il y a du avoir pas mal de maladresse dans le tas mais pas toujours facile d’encaisser avec gentillesse.

  • Reply Justine mai 20, 2014 at 11:52

    Au nom de toutes les femmes constitutionnellement maigres, je ter emercie.

  • Reply Carol Rossetti : des illustrations libératrices et positives | La boite à Malices août 26, 2014 at 10:00

    […] les réseaux sociaux des convictions « justes » (comme dans cet article sur la discrimination envers les maigres).J’vous jure, à chaque fois que je vois des remarques sur le surpoids ou la maigreur ou […]

  • Reply Mad novembre 17, 2014 at 5:23

    Cet article , c’est une blague ou bien ??? Encore un discours anti minceur pour nous faire penser que les grosses sont supérieures !! Les hommes n’aiment pas les rondes , ils les haïssent ! Une mince sera toujours superieure désolée les boudins !!

    Sur ce , au revoir

    • Reply Malicia novembre 17, 2014 at 9:05

      Bonjour Mad, je vous suggère de relire l’article, il me semble que vous l’avez mal compris… Bonne journée.

  • Reply Cath décembre 16, 2014 at 7:34

    Un grand merci. La cinquantaine passée je ne suis toujours pas décomplexée. Marre de :
    s’habiller en 34, voire en 12 ans, d’essayer des bottes baillent de 3 cm de chaque coté, de « passer derrière les affiches sans les décoller », que les pulls col V montrent ma culotte si je me baisse, je ne pas pouvoir porter de jupe, que mes chaussettes tombent en permanence, d’avoir les fesses en noix de coco, que l’on me demande en toujours si je mange suffisamment, qu’on lève les yeux au ciel si je saute un repas. Toutes les maigres sont font pas 1m80, elles ne sont pas toutes jolies, ni bien foutues. En plus nous avons peu de prestance, personne ne prend au sérieux le moucheron sauf s’il dépasse les bornes. L’enfer est tout autour de la « norme ».

  • Reply bilfusée mars 17, 2015 at 12:42

    Merci pour cet article.
    Je suis maigre constitutionnelle comme environ 3% des femmes.
    A l’adolescence je pesais 43 kg pour 1m73, on me crachait dessus, on m’insultait, on m’a même poussé dans les escaliers me traitant de « sac d’os » de « mort vivant » et autre « va bouffer crevarde ». Mon surnom a l’école c’était « squeletor ». J’étais très complexée, portant constamment des vêtements cachant tout mes membres même l’été alors que je crevai dessous. J’ai voulu grossir, alors je me suis mise a me bâfrer, faisant des malaises en sortant de table , durant un an entier, je me suis abimée le système digestif et j’en ai gardé des habitudes alimentaires catastrophiques qui ont débouché sur du diabète. Mais en 1 ans je n’ai pas réussi a prendre grand chose, et des que j’ai arrêté de manger jusqu’au malaise ces ptit kg durement gagné sont repartit en même pas 5 jours.
    J’ai vieilli, maintenant j’ai presque 40 ans, je suis devenue diabétique et le diabète m’a fait grossir alors je suis bien contente. Je reste maigrichonne mais maintenant je ne me fait plus insulter ou agresser pour cela.

    • Reply Malicia mars 22, 2015 at 9:39

      De rien 🙂 avec plaisir !

  • Reply Piotr juin 18, 2015 at 3:37

    Vous pourriez évoquer aussi la stigmatisation que subit l’homme mince. A croire que les hommes n’existent pas et que seules les femmes sont victimes du sexisme…

    • Reply Malicia juin 21, 2015 at 5:35

      Bonjour Piotr,
      En effet, le sexisme est des deux côtés mais il m’est plus facile de parler de ce que je connais en tant que femme ! N’hésitez-pas si vous souhaitez me faire part de mon témoignage 🙂

  • Reply Cédric juillet 3, 2015 at 2:26

    Merci beaucoup de soutenir les maigres 🙂

    Je suis un homme d’1m70 et 45 Kg, je n’ai jamais réussi à dépasser ce poids pourtant je mange normalement et j’adore manger de la viande, du jambon ou des frites. Mon bilan sanguin est parfait, aucune valeur ne dépasse les limites et je n’ai aucun carence, donc je suis ne bonne santé contrairement à ce qu’indiquerait mon IMC (je suis « famine » à ce qu’il parait…).

    On s’est souvent moqué de moi et traité des termes évoqués ci-dessus, le pire, ayant été les moqueries lors de la visite médicale pour les « 3 jours » du service militaire.

    Je me sens bien dans mon corps, mais je le cache le plus possible lorsque je sors pour éviter ce genre de moqueries.

    Dernièrement, j’ai pu voir que je n’étais pas le seul dans ce cas et que mon problème s’appelait une « maigreur constitutionnelle » (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Maigreur_constitutionnelle ).

  • Reply Tink82 juillet 30, 2015 at 1:11

    Bonjour

    J’arrive après la bataille mais votre article m’a interressé car effectivement il y a bien de nos jours un racisme anti-maigres.
    Je n’en avais pas trop pris conscience jusqu’à il y a un an. En effet à l’époque j’ai changé d’entreprise et alors que jusque là mon corps n’avait jamais été un problème ( je fais 1,73m, 59 kg, je m’habille en S- bref j’ai un poids normal) j’ai commencé à prendre des petites remarques de la part de plusieurs collègues. Il s’avère que je n’ai jamais fait de régime. Je ne grossi pas et si je suis en stress je perds du poids à toute vitesse. Au départ c’était du genre « tiens tu manges des frites, c’est pas bon pour la ligne », puis « tu sais tu devrais pas manger de dessert au chocolat tous les jours, ca fait des kg tous les jours ». Ah un moment j’ai finit pas dire que je n’avais jamais grossi de ma vie. Il y a eu un blanc à table tellement glacial que j’ai préféré ne pas insister. Je précise que j’étais de loin la personne la plus mince de la table. Le pire cela a été avec ma supérieur qui était en surpoids, elle était même obèse. Elle voulait faire maigrir tous les gens de mon bureau et en même temps elle ne me supportait pas. Elle a commencé par me reprocher ma tenue (trop près du corps). Bref rien ne lui allé. Je ne sui pas une séductrice très loin de là et pas du genre à m’habiller vulgaire mais tout ce qui pouvait montrer ma minceur était un problème pour elle. Il m’a fallu un moment avant de comprendre que je vivais une forme de harcèlement par rapport à mon poids. Le pire c’est que plus elle me foutait la pression plus je maigrissais ce qui a dû l’énerver au point de non retour. Je suis donc partie n’en pouvant plus et j’ai retrouvé un emploi ou tout se passe bien mais les gens avec qui je travaille aujourd’hui ne souffrent pas de surpoids.

  • Reply Edelweiss août 20, 2015 at 5:38

    J’ai rédigé un véritable pavé mais n’ai pas osé le poster; en gros, je suis comme toutes (et tous) les autres « maigres » ici (puisque c’est apparemment décrit comme une maladie). Et à seulement 23 ans, je ressens déjà le poids de mon étiquette.
    Je n’ai jamais discriminé les autres sur leur silhouette; les personnes minces sont jolies, celles avec des formes le sont tout autant (pour tout dire, je regarde d’abord les visages et les expressions puis seulement les corps, aussi harmonieux soient-ils). Mais d’autres se permettent ce genre de jugements, sur une silhouette dont, à force, je vois surtout les inconvénients: je n’ai pas de formes (un complexe dont certain-e-s se moquent ouvertement), ne peux pas donner mon sang, dois m’habiller en rayon ados (parce que la taille 34 est sous-représentée en magasin), passe pour une gamine quand j’ai un Bac +5 et des loisirs de « vieux » (on imagine les entretiens d’embauche), et n’ai en plus le droit de rien dire lorsque le sujet s’aventure sur des questions de poids, avec des amis.
    Et détail anodin pour beaucoup mais qui commence sérieusement à m’agacer, lorsque je vais en soirée chez des amis, il y a toujours quelqu’un, à un moment ou à un autre, qui décide d’essayer de me soulever (ou qui évoque l’idée, dans 10% des cas). Il y a malheureusement quelque chose de gênant à entendre ses amis dire, sans mauvaise intention, à une fille de 15 ans que « Oh, elle est toute légère, tu peux la soulever ». Alors quoi, on devrait faire ce genre de choses parce qu’on le peut? Ou ne sont-ce que les filles considérées comme minces et arrangeantes qui n’ont pas le droit au respect?
    Je n’ai jamais subi de discrimination agressive, les gens sont polis avec moi; et pourtant, la société établit maintenant de telles normes qu’une fille comme moi qui se cherche encore un peu fond régulièrement en larmes devant son miroir parce que « je suis un squelette, je suis immonde » (texto).
    Il n’y a guère que les défilés de haute couture et certains non-dits qui soutiennent vraiment les minces; à notre époque, les mots nous disent qu’être ronde est beau et sain, et que les sacs d’os n’attirent personne. Ce qui est triste, c’est qu’on en arrive à croire des amalgames pareils, souvent récités pour se rassurer/par jalousie, quand chaque personne mérite d’être connue pour ce qu’elle est et non pour ce que la société dicte qu’elle doit être.
    … Bon, j’ai quand même fini par taper un pavé. Je voulais seulement te dire un immense MERCI, Malicia, de ton ouverture d’esprit, de ta tolérance, et d’oser dire tout haut ce que, je comprends maintenant, je n’étais pas seule à penser tout bas.
    Vous êtes tou(te)s beaux/belles, ne laissez pas tous ces dictats vous atteindre!
    *sur ce, retourne se cacher sous son rocher*

  • Reply Elies Yuna décembre 6, 2015 at 12:47

    Cela m’as fait beaucoup de bien de pouvoir lire un artice comme sa, cela me rassure, étant une femme plutot mince j’ai souvent lu de belle critique sur les femmes mince sur des sites comme top 8 des bonnes raisons d’etre une femme ronde, en gros cela disait on a pas d’humour, aucun caratere, on est pas féminine puisqu’on a pas de forme, on est pas sexy,on procure aucun plaisirs au li, on bouffe rien, bref que des critiques qui me faisait vachement complexer et je bouffais comme une ouf pour ressembler à Beyoncé ou Nicky Minaj… sauf que sa marchait pas et j’avais juste mal au ventre, du coup j’me suis bon bah y’a plus qu’a rester moche toute sa vie et se faire insulté gratuitement dans des sites comme celui que j’ai cité, et quand tu parle de tes complexes à tes amis, que tu dit j’me sens mal dans ma peau parce que je ne me sens pas féminine à cause de mon manque de forme , on te répond direct  » pourquoi tu te plein tes minces tout le monde voudrait te ressembler ! » bah nan apparement personne veut me ressembler désolé, donc en plus t’as pas le droit de compléxer… Aujourd’hui j’ai appris a m’accepter comme je suis, et je souhaite vraiment qu’un jour se genre de discours n’ai pas besoin d’exister parce que enfin, chaque femme aura le droit d’etre ronde, mince, musclé, petite…. Sans etre juger par le regard des hommes et de la société, pourquoi on se soutiendrais pas toutes ? Merci en tous cas pour cette article d’un très grande ouverture d’esprit et d’un beau message de solidarité 🙂

  • Reply Kawaii décembre 3, 2016 at 1:15

    Aaaaaaaaargh un article qui pense comme moi. Ni grosse ni maigre, mais avec des kilos à perdre selon moi. J’ai horreur d’entendre « il y a que les chiens qui aiment les os », désolé mais c’est aussi méchant que « grosse vache ». Pourquoi on aurait pas le droit d’insulter les grosses mais d’insulter les maigres. Encore hier, je demandais conseil pour perdre 4 kg pris suite à un stress important une connaissance me répond « les hommes aiment les formes ». Mais d’où ça sort ça ? Il y a des hommes qui aiment les très fines, les minces, les rondes, les très fortes, les petites, les moyennes, les grandes. Il faut de tous pour faire ce monde, marre des critiques méchantes.

  • Leave a Reply