Cosmétiques

Nesfluid : un projet qui tombe à l’eau (de coco) !

On avait aimé leur communication très pulpeuse et pleine de couleurs joyeuses. On avait été intrigués par son concept d’hydranutrition et ses ingrédients. On avait pu douter devant le rayon du supermarché : je prends, je prends pas ? Désormais, on pourra (ou pas) regretter la disparition de la gamme de boissons Nesfluid, un an après son lancement.


Nesfluid, qu’est-ce que c’était ?

Une phrase d’appel « Trouvez l’hydranutrition qui vous correspond ». Une gamme de plusieurs références : Equilibre, Vitalise, Renforce, Body, Rayonne, Protect… Associé à l’eau de coco, le lactosérum nous promettait d’apporter à l’organisme des acides aminés essentiels qu’il ne sait pas fabriquer lui-même. Bref, un bon alicament vendu avec de jolis arguments et surtout un packaging aux formes esthétiques et aux couleurs attractives.

Nesfluid, ça a été aussi une grosse campagne de communication : échantillonnage, street marketing, campagne sur les blogs, événement blogueuses, plusieurs dizaines de millions d’euros investis dans un produit qui aurait du rapporter 100 millions de chiffre d’affaires d’ici à 2015.

Pourtant, le concept n’a pas pris. Est-ce du au prix carrément répulsif de 1,65 euros les 25 centilitres ? Au concept désormais érodé des alicaments, qui ne tient plus la concurrence face à d’autres types de produits ? Ou encore est-ce que simplement, les consommateurs ne sont désormais plus prêts à avaler n’importe quelle pilule sous peu qu’elle soit joliment emballée ? Selon le site officiel de Nesfluid, c’est la faute au contexte économique difficile. Enfin, le contexte est difficile pour de nombreux produits, de là à arrêter la production, on peut en déduire que les clients fidèles ne l’étaient pas tant que ça et que le public n’a simplement pas été séduit.

Pour ma part, je n’ai jamais goûté Nesfluid. J’ai été tentée, ça me branchait bien, ça n’allait pas me ruiner mais… au final je n’étais pas convaincue, moi, la fille qui saute sur toutes les nouveautés et parfums inédits, il faut le faire. J’aime pourtant l’eau de coco… mais pour son goût, pas pour ses bénéfices. Au final, une gamme se revendiquant comme « l’eau de coco à toutes les sauces » m’aurait peut-être davantage attiré. Ici, je n’y ai pas cru. Je ne dis pas que les promesses étaient fausses mais je ne suis pas cruche au point de penser qu’une consommation non régulière de ce produit peut avoir des effets visibles. Et pas riche au point de tenter quand même de suivre un « programme Nesfluid » avec assiduité.

Et vous, vous allez regretter Nesfluid ?

Source : La Tribune

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

16 Comments

  • Reply Lux septembre 22, 2011 at 4:37

    Wahou ! alors là je suis… pas tellement étonnée, parce que je sentais bien que ça marchait pas fort, mais surtout scotchée qu’une grosse marque puisse se planter autant.
    Je fais partie de celles et ceux qui étaient sans doute très attirés par le produit et le concept (j’adore les boissons gadget, style Vitamin Water)… mais je n’ai jamais cédé devant le prix, que je trouvais franchement abusé par rapport à la contenance.
    Tant pis !

    • Reply Malicia septembre 22, 2011 at 6:28

      @Lux : tiens vitamin water est cité dans l’article de la tribune comme ne marchant pas fort non plus :/
      @DarkGally : merci pour le vote !! Le flacon me plaisait à fond perso, je trouvais ça joli ça changeait !

  • Reply Etincelle septembre 22, 2011 at 4:48

    Oh mince, oh que oui ça va énormément me manquer !

    http://www.beaute-addict.com/blog-beaute/commentaire-cest-la-beaute-interiiiiiiiiiiiiieure-qui-compte-oue-598981-0.php

    Hihi 😀

  • Reply platinegirl septembre 22, 2011 at 4:55

    Absolument pas! L’idée me tentait, malgré le prix, mais je déteste l’eau de coco et je ne suis apparemment pas la seule (Etincelle en avait fait un article).

  • Reply DarkGally septembre 22, 2011 at 5:05

    ben écoute j’en avais goûté un (lequel, hum…groumpf ?) et franchement j’avais trouvé ça pas terrible. Et pas terrible + cher = flop.
    Je t’avoue que j’aurais été assez surprise que ça marche, le produit n’étant pas très attirant (encore moins par le prix). A voir le flacon, on pensait « Actimel » et pas « boisson plaisir ultra bonne qui rend belle ».

    Enfin c’est mon avis (mais c’est vrai que c’était pas hyper bon).

    Sinon, a voté ^^

  • Reply AsianGirl septembre 22, 2011 at 5:55

    J’ai gouté une fois et je n’ai pas accroché bien que leur concept était bien.

  • Reply la mère cane septembre 22, 2011 at 6:28

    J’ai aussi gouté…c’était franchement berk. Cher et berk alors qu’avec le même prix je m’achète des fruits frais pleins de vitamines…
    Normal que ça ait pas marché les gens préfèrent les smoothies!

    • Reply Malicia septembre 22, 2011 at 6:34

      @la mère cane : à ce que je lis, il semble que je n’ai rien raté en fait côté goût !

  • Reply bibifoc septembre 22, 2011 at 7:41

    Hello!
    Ca fait plaisir de lire des articles plus approfondis que « wahou j’adore » ou « je déteste » 🙂
    J’ai bossé pour Nestlé et j’ai pu déguster toute la gamme. Même gratuit on ne se pressait pas pour en boire, et certaines références étaient vraiment imbuvables.
    Pas une grosse perte ^^

    • Reply Malicia septembre 22, 2011 at 8:03

      @bibifoc : et ça fait plaisir quand des lectrices remarquent l’effort fait pour rédiger de chouettes articles 🙂 Tout ça confirme que j’ai rien raté, j’en goûterai peut etre hein par curiosité ^^

  • Reply Kriss septembre 23, 2011 at 7:16

    Ben moi, dans ma campagne profonde j’ai JAMAIS vu une bouteille Nesfluid de ma vie ^^

    • Reply Malicia septembre 23, 2011 at 7:54

      @Kriss : Ben apparemment t’as RIEN raté !!

  • Reply So septembre 23, 2011 at 7:26

    CA me rappelle la marque de yaourts « beauté » Essensis, qui a disparu aussi très vite des rayons malgré les sommes astronomiques dépensées en communication.
    Moi je pense simplement que les français ne sont pas près à mélanger gastronomie et complément alimentaire, en tous cas pas via des marques de bouffe. On n’est pas des japonais ni des américains, la gastronomie est trop sacrée, il ne faut pas tout mélanger.

    • Reply Malicia septembre 23, 2011 at 7:53

      @So : C’est vrai qu’on ne mélange pas trop, d’autant plus que souvent les prix sont plus importants et peuvent être un gros frein, comme pour Nesfluid. Après, ça me semble étrange que Nestlé ne se soit pas rendu compte de ça en faisant son étude de marché pour son lancement produit, tu devrais te reconvertir tiens 😀

  • Reply Paillettes et Futilités septembre 23, 2011 at 8:21

    Ca ne me manquera pas non plus, jamais je ne mettrai ce prix dans une boisson, surtout sans être sûre des effets 😉

  • Reply Rachel septembre 24, 2011 at 10:04

    Je bois du Rivella au Soja, ayant gouté Nesfluid je n’y ai pas trouvé mon compte

  • Leave a Reply