Monthly Archives: avril 2012

Mes blogo-complexes…

complexes

Quand tu es blogueuse, tu lis aussi d’autres blogueuses… et tu te crées parfois des complexes. Je ne parle pas de complexes de style « Pourquoi machin a plus de visites/commentaires/partenaires/succès que moi »… mais plutôt d’autres questions existentielles qu’on va aborder ensemble^^. D’ailleurs, je vous propose de découvrir trois de mes blogo-complexes. Let’s go ?

  • Photos canons versus photos bidons

Les PHOTOS ! Y’a des blogs, tu regardes les photos dessus, tu te dis « wouuuuah ». Parce que les photos sont belles, toutes lumineuses, toutes clean. Et toi… toi, quand tu fais tes photos, tu galères à trouver LA photo à mettre dans ton article. Pas parce que toutes tes photos sont canons mais parce que tu as du mal à faire le tri entre les photos floues, trop lumineuses, trop sombres, pas terribles.

Alors bon, je vois plusieurs explications à ce phénomène. Déjà, la qualité de l’appareil photo. Un compact versus un reflex ne fera pas le poids, encore moins si c’est un « premier prix » (tadaaam c’est mon appareil photo). Ensuite, la prise de vue en elle-même. Même si je fais des efforts pour mieux « mettre en scène » l’ensemble, je ne connais pas forcément les règles élémentaires. Enfin, le photoshoppage post-photo. Attention, je ne te parle pas de retouche qui transforme ta peau acnéique en peau lisse et parfaite mais plutôt tout ce qui est correction de luminosité et de rendu des couleurs. Encore une fois, je « tâte » un peu de Photoshop parfois, lorsqu’il s’agit d’améliorer la luminosité d’une photo de produits par exemple… mais je n’ai sûrement pas le talent des certaines.

Donc bref, au début, limite, je m’en foutais. Je postais de temps en temps des photos et je ne me préoccupais pas qu’elles soient « si » belles que ça. Maintenant, je fais des efforts. Pour les lectrices et puis pour moi aussi. Parce que c’est vrai que c’est quand même plus satisfaisant de poster des articles avec des photos au moins « nettes ». Bon, par contre, au passage, mon appareil photo numérique étant cassé, il risque d’y avoir moins de photos pour le moment du coup, désolée.

  • Mais comment font-elles pour avoir des fards si pigmentés ?

Alors là, c’est un peu la question que je me pose à de nombreuses reprises : comment, comment, COMMENT ? Sur pas mal de photos, je vois des fards pigmentés, avec un bon rendu couleur et je me demande si ce sont mes fards qui ne sont pas pigmentés (non, puisqu’en vrai, ils le sont) ou si c’est moi qui ne sait pas me débrouiller (mais alors comment font les blogueuses pas « pro » ?). Est-ce qu’il y a une astuce ? Une option « je suis blogueuse beauté et j’ai des fards bien pigmentés » sur leur appareil photo ?

C’est d’ailleurs une raison pour laquelle je poste peu de make-up en « situation », parce que je trouve souvent que ce qu’on voit sur la photo n’est pas fidèle à la réalité. Alors je préfère ne pas poster la plupart du temps plutôt que de vous dire « bon, sur la photo, c’est pas pigmenté mais en vrai, si. Si, si, je vous assure… ». Bon, des fois, je peux pas m’en empêcher.

  • Je kiffe sa façon d’écrire… mais alors, moi, j’écrirais comme ça, j’aurais l’air ridicule.

C’est un peu comme la mode et les accessoires. Genre, le piercing. J’ai toujours adoré ça… mais sur moi, ça détonnerait trop, ça ferait fausse rebelle et vrai faux-pas. Là, c’est pareil, il m’arrive de lire des blogueuses qui ont une manière particulière de rédiger. J’adore et j’adorerais pouvoir écrire de cette façon… mais je suis sure que venant de moi, ça ferait fausse marrante, vrai fake. Bon, après, ce n’est pas un drame parce que j’aime ma façon de rédiger. Je ne rédige pas mes articles de blog comme un exercice de style, ça me vient naturellement et ça me reflète donc je ne vais pas non plus chercher à écrire d’une manière différente juste parce que d’autres écrivent comme ça et que c’est super fun. Mais quand même, j’admire, j’admire.

Comme si on avait pas assez de complexes au quotidien, être blogueuse, ça peut nous en rajouter, mais dans quel monde vit-on ma p’tite dame ? Et plus sérieusement, ce n’est pas un drame non plus, il y a quand même d’autres questions plus graves (du style, est-ce l’oeuf ou la poule qui est arrivé en premier ? ^^) Mais quand même.

Alors, bon, pour finir sur une note rassurante, et si vous me parliez de vos blogo-complexes ? Je suis sure que vous en avez, ne soyez pas timides ;) (et si vous n’en avez pas, je vais me sentir un peu seule quand même^^).

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

Mes ToPinterest blogs #3 – La blogueuse parfaite

pinterest

 

 

Cette semaine, je vous ai préparé une sélection d’articles de blogs… qui vont vous faire découvrir la blogueuse parfaite ! Oui, oui, la blogueuse parfaite, une magnifique combinaison de plusieurs articles.

 

 

La blogueuse parfaite, elle aurait des yeux magnifiquement bien maquillés mais sans abuser. Je pourrais lui demander de me donner des cours et tenter d’avoir moi aussi un regard de biche. Comme Lolaa quoi.

La blogueuse beauté parfaite, elle a aussi des dents blanches. Un vrai sourire de star et même si elle a pas le sourire Hollywood, elle connait toutes les astuces pour ça… comme Cicirena en fait. En plus, elle porte le rouge aux lèvres sans que ça fasse péripatéticienne, sur elle. Non, c’est juste teeeeellement trop beau, t’en reviens pas. Comme Zoh et son make-up Lime Crime.

 

La blogueuse beauté parfaite, d’ailleurs, elle a aussi de beaux cheveux… et ça, en toutes circonstances. Même quand ils ne sont pas si propres que ça en fait, on le découvre avec Paillettes et Futilités et le shampooing sec Garnier. Une parisienne et son chien préfère les compléments alimentaires et met du Raiponce dans son article. Alors si y’a du Raiponce, moi je dis « oh oui » !

Enfin, la blogueuse beauté parfaite, elle kiffe ses ongles et elle peint tout le temps. Elle dessine même dessus. Limite elle te fait la Joconde sur ses ongles ou des jolies feuilles comme Tenshi ! Non contente d’avoir les cheveux, ongles et yeux parfaits, elle connait pleiiiin de trucs et d’astuces et te donne plein de conseils pour avoir une belle peau, comme Miss Lipstick par exemple.

– La sélection sur Pinterest

En fait, la blogueuse beauté parfaite, elle est pas « une », elle est « plusieurs », elle est un peu de toutes les blogueuses beauté, elle prend le meilleur. Y’a pas de blogueuse beauté parfaite, y’a que des blogueuses beauté qui font de jolies choses (ou qui essayent très fort et font preuve d’une réelle envie de faire bien) et c’est tant mieux :)

La blogueuse beauté parfaite existe t-elle ? Ou est-elle venue d’un autre monde comme la Psychovipère (qui m’a bien fait rire, parce que la blogueuse parfaite elle sait aussi ne pas se prendre tout le temps au sérieux) ?

Parfaitement (in)humaine !

Merci à Happy Hippie Shakie et Lady Madd pour leurs suggestions. Quel est votre coup de coeur de cette sélection ? 

 PS : Les photos utilisées sont la propriété des blogueuses citées. Si l’une d’entre entre elles souhaite le retrait de sa photo, qu’elle me le fasse savoir et ce sera fait sans délais^^

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

Bougie Sorbet Durance : la Provence est chez moi !

bougies parfumées durance sorbet

Je sens les fruits et les plantes du jardin, j’évoque les sorbets de Provence, ma flamme réchauffe vos cœurs et parfume vos intérieurs, je suis, je suis… une bougie parfumée Durance de la gamme sorbet, en édition limitée !  Et en plus, vous pouvez me choisir en trois parfums différents. Miam.

A la framboise et à la menthe, je vous enchante…

La première bougie parfumée dont je vais vous parler, c’est celle à la framboise-menthe. C’est la première senteur qui m’a intriguée et je m’imaginais un parfum très sucré, un peu comme un mélange de lait-menthe et lait-fraise… mais il n’en est rien ! Le parfum est juteux, comme la framboise, et légèrement « piquant »/ « herbeux » comme la menthe. L’ensemble est à la fois délicieux et original, j’ai aussi le parfum d’ambiance de la même fragrance et il descend très rapidement car j’adore en mettre autant que je peux.

A consommer sans modération !

Au pamplemousse et à la bergamotte, je vous rafraichis !

Pour cette seconde bougie parfumée Durance, on revient à des saveurs plus « agrumes » avec toute la fraîcheur du pamplemousse et un zeste de brgamotte. Elle embaume moins que la bougie-sorbet framboise-menthe… mais elle se « fond » aussi davantage dans l’ambiance de mon appartement qui se transformerait presque en jardin potager ! Si vous aimez les agrumes, je pense que cette bougie Durance vous plaira forcément.

A la pêche et au basilic, j’en ai l’eau à la bouche !

Dernière bougie Durance, la douce saveur de la pêche est parfumé d’un soupçon de basilic… moi j’adore ! C’est le parfum qui m’évoque le plus la Provence, des fruits gorgés de soleil et des épices qui viennent embaumer les plats à volonté. La générosité, la chaleur du Sud, j’en veux encore !

Durance avait réussi à me mettre l’eau à la bouche et encore une fois, la marque me fait rêver de vacances en Provence. Je suis une fille du Nord, une fille du froid, fascinée par la mer mais qui déteste la foule des plages, qu’on se le dise ! Alors, la Provence, le Sud… ça devrait me faire peur mais c’est tout le contraire depuis que je suis partie à Antibes il y a deux ans. J’aime la chaleur du soleil et les bains rafraîchissants qui vont avec, les soirées d’été et les bains de minuit, les odeurs et saveurs, les champs de lavande qui s’étendent à perte de vue et les villages parfois typiques, la nature toute proche… J’aime la Provence et du coup, ce petit parfum de Provence chez moi, il me mettrait presque de joyeuse humeur rien qu’à le sentir :)

Les bougies sont à 13,90 euros l’une et les parfums sont donc Framboise-Menthe, Pêche-basilic, Pamplemousse-Bergamotte. C’est d’ailleurs mon ordre de préférence, avec une bonne avance pour la Framboise-Menthe, je ne me lasse pas de cette odeur (je sens que je vais devenir accro au parfum d’intérieur). Au niveau de la durée de la bougie, je dirais, en l’allumant tous les jours comme moi, à raison de plusieurs heures par jour, deux à trois semaines. La marque annonce une quarantaine d’heures. La mèche est en coton et la cire est même parfumée aux senteurs de Grasse.

Et vous, vous préférez quel parfum ? Framboise-Menthe, Pêche-Basilic ou Pamplemousse Bergamotte ?

Merci La Fille qui Fait des Bulles et Durance !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

Le maquillage Calvin Klein, ça donne quoi ?

calvin-klein-beauty

Depuis quelques temps, on ne parle plus que de cette nouveauté, du maquillage par Calvin Klein. Une nouveauté qui n’en est pas une, comme beaucoup le savent, car la gamme de maquillage avait déjà été lancée – sans succès – en 2007…

Le maquillage Calvin Klein, premier essai en 2007 – 2008

Aux débuts du blog, je vous parlais du maquillage Calvin Klein avec la gamme Calvin Klein Beauty lancée en 2007 en exclusivité chez Marionnaud. Des prix accessibles, une large gamme de basiques chics et efficaces, moi j’avais beaucoup aimé ! A l’époque, je m’étais achetée le vanity Calvin Klein complet à un prix très raisonnable, avec des fards à paupières, fonds de teint, vernis… Il faut dire que le prix maximum d’un produit de la gamme était fixé à 27 euros. Autrement dit, une gamme vraiment accessible et c’était pas plus mal. En plus d’être une marque fun, Calvin Klein reste une marque « basique », limite qui se doit d’assurer sur l’essentiel. Et puis, ok c’est bien d’avoir une grande marque qui innove mais moi, je voulais juste pouvoir me dire que j’avais acheté du maquillage de grande marque qui me plaisait. Je m’en foutais que ce soit pas funky en fait, alors même que j’aurais été probablement plus exigeante pour d’autres marques. Pour l’anecdote, c’est d’ailleurs en portant « pour rire » un vernis Calvin Klein que je me suis dit que finalement, porter du vernis c’était cool !

Le maquillage Calvin Klein : qu’est-ce qui a changé en 2012 ?

Déjà, les prix. Ils sont encore abordables mais ils ont augmenté, ainsi un gloss vous coûtera 17 euros, le fond de teint à 28 euros et la palette 4 fards coûte 38 euros. Ce n’est pas encore excessif mais c’est un petit peu moins abordable… le prix de l’innovation ?

Ensuite, le packaging ! Alors là, je dois avouer que – contrairement aux affiches qu’on a pu voir – Calvin Klein semble vouloir miser sur des packagings hauts en couleur et parfois fun !

Source : Kléo-Beauté

Palette couleur et soin pour les lèvres, fond de teint 3-en-1 (base, sérum et fond de teint), duo de fards à joues, mascara 2-en-1 (volume ou longueur), palette 4-fards, mousse correctrice au fini poudré… la marque mise sur des formats plusieurs-en-un, du basique mais pratique, avec des couleurs un peu plus « peps » que précédemment.Si j’ai parfois du mal avec les produits « tout-en-un-mais-ne-fait-rien-de-bien », le mascara a l’air pas mal ainsi que la mousse correctrice, par exemple.

Et pour finir, ben maintenant y’a les blogs bien sur :) A l’époque, je suppose qu’il n’y avait pas eu d’action de la marque sur les blogs mais cette fois-ci, elle n’a pas loupé le coche. Elle a organisé une soirée (vous emballez pas, je n’y étais pas) ce qui a permis à plusieurs blogueuses de tester les produits et de donner leur avis : Kléo Beauté et Tête de Thon sont conquises apparemment !

Pour finir, le maquillage Calvin Klein version 2012, on valide ou pas ?

Je ne peux pas parler d’expérience parce que je n’ai pas testé cette nouvelle gamme… Ce que je sais, c’est que moi, la première gamme je l’avais aimé. Il me semble donc assez probable que celle-là ne me déplaise pas :) Le principe du « plusieurs-en-un » peut être très sympa mais il faut maintenant voir la réelle utilité. De plus, j’apprécie le fait que la marque reste accessible, malgré tout… parce que quelque part, ça me rappelle les débuts et j’aurais été déçue que Calvin Klein change ses valeurs en voulant faire du neuf.

Et vous, le maquillage Calvin Klein, ça vous tente ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more