Mes blogo-complexes…

Quand tu es blogueuse, tu lis aussi d’autres blogueuses… et tu te crées parfois des complexes. Je ne parle pas de complexes de style « Pourquoi machin a plus de visites/commentaires/partenaires/succès que moi »… mais plutôt d’autres questions existentielles qu’on va aborder ensemble^^. D’ailleurs, je vous propose de découvrir trois de mes blogo-complexes. Let’s go ?

  • Photos canons versus photos bidons

Les PHOTOS ! Y’a des blogs, tu regardes les photos dessus, tu te dis « wouuuuah ». Parce que les photos sont belles, toutes lumineuses, toutes clean. Et toi… toi, quand tu fais tes photos, tu galères à trouver LA photo à mettre dans ton article. Pas parce que toutes tes photos sont canons mais parce que tu as du mal à faire le tri entre les photos floues, trop lumineuses, trop sombres, pas terribles.

Alors bon, je vois plusieurs explications à ce phénomène. Déjà, la qualité de l’appareil photo. Un compact versus un reflex ne fera pas le poids, encore moins si c’est un « premier prix » (tadaaam c’est mon appareil photo). Ensuite, la prise de vue en elle-même. Même si je fais des efforts pour mieux « mettre en scène » l’ensemble, je ne connais pas forcément les règles élémentaires. Enfin, le photoshoppage post-photo. Attention, je ne te parle pas de retouche qui transforme ta peau acnéique en peau lisse et parfaite mais plutôt tout ce qui est correction de luminosité et de rendu des couleurs. Encore une fois, je « tâte » un peu de Photoshop parfois, lorsqu’il s’agit d’améliorer la luminosité d’une photo de produits par exemple… mais je n’ai sûrement pas le talent des certaines.

Donc bref, au début, limite, je m’en foutais. Je postais de temps en temps des photos et je ne me préoccupais pas qu’elles soient « si » belles que ça. Maintenant, je fais des efforts. Pour les lectrices et puis pour moi aussi. Parce que c’est vrai que c’est quand même plus satisfaisant de poster des articles avec des photos au moins « nettes ». Bon, par contre, au passage, mon appareil photo numérique étant cassé, il risque d’y avoir moins de photos pour le moment du coup, désolée.

  • Mais comment font-elles pour avoir des fards si pigmentés ?

Alors là, c’est un peu la question que je me pose à de nombreuses reprises : comment, comment, COMMENT ? Sur pas mal de photos, je vois des fards pigmentés, avec un bon rendu couleur et je me demande si ce sont mes fards qui ne sont pas pigmentés (non, puisqu’en vrai, ils le sont) ou si c’est moi qui ne sait pas me débrouiller (mais alors comment font les blogueuses pas « pro » ?). Est-ce qu’il y a une astuce ? Une option « je suis blogueuse beauté et j’ai des fards bien pigmentés » sur leur appareil photo ?

C’est d’ailleurs une raison pour laquelle je poste peu de make-up en « situation », parce que je trouve souvent que ce qu’on voit sur la photo n’est pas fidèle à la réalité. Alors je préfère ne pas poster la plupart du temps plutôt que de vous dire « bon, sur la photo, c’est pas pigmenté mais en vrai, si. Si, si, je vous assure… ». Bon, des fois, je peux pas m’en empêcher.

  • Je kiffe sa façon d’écrire… mais alors, moi, j’écrirais comme ça, j’aurais l’air ridicule.

C’est un peu comme la mode et les accessoires. Genre, le piercing. J’ai toujours adoré ça… mais sur moi, ça détonnerait trop, ça ferait fausse rebelle et vrai faux-pas. Là, c’est pareil, il m’arrive de lire des blogueuses qui ont une manière particulière de rédiger. J’adore et j’adorerais pouvoir écrire de cette façon… mais je suis sure que venant de moi, ça ferait fausse marrante, vrai fake. Bon, après, ce n’est pas un drame parce que j’aime ma façon de rédiger. Je ne rédige pas mes articles de blog comme un exercice de style, ça me vient naturellement et ça me reflète donc je ne vais pas non plus chercher à écrire d’une manière différente juste parce que d’autres écrivent comme ça et que c’est super fun. Mais quand même, j’admire, j’admire.

Comme si on avait pas assez de complexes au quotidien, être blogueuse, ça peut nous en rajouter, mais dans quel monde vit-on ma p’tite dame ? Et plus sérieusement, ce n’est pas un drame non plus, il y a quand même d’autres questions plus graves (du style, est-ce l’oeuf ou la poule qui est arrivé en premier ? ^^) Mais quand même.

Alors, bon, pour finir sur une note rassurante, et si vous me parliez de vos blogo-complexes ? Je suis sure que vous en avez, ne soyez pas timides ;) (et si vous n’en avez pas, je vais me sentir un peu seule quand même^^).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes ToPinterest blogs #3 – La blogueuse parfaite

 

 

Cette semaine, je vous ai préparé une sélection d’articles de blogs… qui vont vous faire découvrir la blogueuse parfaite ! Oui, oui, la blogueuse parfaite, une magnifique combinaison de plusieurs articles.

 

 

La blogueuse parfaite, elle aurait des yeux magnifiquement bien maquillés mais sans abuser. Je pourrais lui demander de me donner des cours et tenter d’avoir moi aussi un regard de biche. Comme Lolaa quoi.

La blogueuse beauté parfaite, elle a aussi des dents blanches. Un vrai sourire de star et même si elle a pas le sourire Hollywood, elle connait toutes les astuces pour ça… comme Cicirena en fait. En plus, elle porte le rouge aux lèvres sans que ça fasse péripatéticienne, sur elle. Non, c’est juste teeeeellement trop beau, t’en reviens pas. Comme Zoh et son make-up Lime Crime.

 

La blogueuse beauté parfaite, d’ailleurs, elle a aussi de beaux cheveux… et ça, en toutes circonstances. Même quand ils ne sont pas si propres que ça en fait, on le découvre avec Paillettes et Futilités et le shampooing sec Garnier. Une parisienne et son chien préfère les compléments alimentaires et met du Raiponce dans son article. Alors si y’a du Raiponce, moi je dis « oh oui » !

Enfin, la blogueuse beauté parfaite, elle kiffe ses ongles et elle peint tout le temps. Elle dessine même dessus. Limite elle te fait la Joconde sur ses ongles ou des jolies feuilles comme Tenshi ! Non contente d’avoir les cheveux, ongles et yeux parfaits, elle connait pleiiiin de trucs et d’astuces et te donne plein de conseils pour avoir une belle peau, comme Miss Lipstick par exemple.

– La sélection sur Pinterest

En fait, la blogueuse beauté parfaite, elle est pas « une », elle est « plusieurs », elle est un peu de toutes les blogueuses beauté, elle prend le meilleur. Y’a pas de blogueuse beauté parfaite, y’a que des blogueuses beauté qui font de jolies choses (ou qui essayent très fort et font preuve d’une réelle envie de faire bien) et c’est tant mieux :)

La blogueuse beauté parfaite existe t-elle ? Ou est-elle venue d’un autre monde comme la Psychovipère (qui m’a bien fait rire, parce que la blogueuse parfaite elle sait aussi ne pas se prendre tout le temps au sérieux) ?

Parfaitement (in)humaine !

Merci à Happy Hippie Shakie et Lady Madd pour leurs suggestions. Quel est votre coup de coeur de cette sélection ? 

 PS : Les photos utilisées sont la propriété des blogueuses citées. Si l’une d’entre entre elles souhaite le retrait de sa photo, qu’elle me le fasse savoir et ce sera fait sans délais^^

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bougie Sorbet Durance : la Provence est chez moi !

Je sens les fruits et les plantes du jardin, j’évoque les sorbets de Provence, ma flamme réchauffe vos cœurs et parfume vos intérieurs, je suis, je suis… une bougie parfumée Durance de la gamme sorbet, en édition limitée !  Et en plus, vous pouvez me choisir en trois parfums différents. Miam.

A la framboise et à la menthe, je vous enchante…

La première bougie parfumée dont je vais vous parler, c’est celle à la framboise-menthe. C’est la première senteur qui m’a intriguée et je m’imaginais un parfum très sucré, un peu comme un mélange de lait-menthe et lait-fraise… mais il n’en est rien ! Le parfum est juteux, comme la framboise, et légèrement « piquant »/ « herbeux » comme la menthe. L’ensemble est à la fois délicieux et original, j’ai aussi le parfum d’ambiance de la même fragrance et il descend très rapidement car j’adore en mettre autant que je peux.

A consommer sans modération !

Au pamplemousse et à la bergamotte, je vous rafraichis !

Pour cette seconde bougie parfumée Durance, on revient à des saveurs plus « agrumes » avec toute la fraîcheur du pamplemousse et un zeste de brgamotte. Elle embaume moins que la bougie-sorbet framboise-menthe… mais elle se « fond » aussi davantage dans l’ambiance de mon appartement qui se transformerait presque en jardin potager ! Si vous aimez les agrumes, je pense que cette bougie Durance vous plaira forcément.

A la pêche et au basilic, j’en ai l’eau à la bouche !

Dernière bougie Durance, la douce saveur de la pêche est parfumé d’un soupçon de basilic… moi j’adore ! C’est le parfum qui m’évoque le plus la Provence, des fruits gorgés de soleil et des épices qui viennent embaumer les plats à volonté. La générosité, la chaleur du Sud, j’en veux encore !

Durance avait réussi à me mettre l’eau à la bouche et encore une fois, la marque me fait rêver de vacances en Provence. Je suis une fille du Nord, une fille du froid, fascinée par la mer mais qui déteste la foule des plages, qu’on se le dise ! Alors, la Provence, le Sud… ça devrait me faire peur mais c’est tout le contraire depuis que je suis partie à Antibes il y a deux ans. J’aime la chaleur du soleil et les bains rafraîchissants qui vont avec, les soirées d’été et les bains de minuit, les odeurs et saveurs, les champs de lavande qui s’étendent à perte de vue et les villages parfois typiques, la nature toute proche… J’aime la Provence et du coup, ce petit parfum de Provence chez moi, il me mettrait presque de joyeuse humeur rien qu’à le sentir :)

Les bougies sont à 13,90 euros l’une et les parfums sont donc Framboise-Menthe, Pêche-basilic, Pamplemousse-Bergamotte. C’est d’ailleurs mon ordre de préférence, avec une bonne avance pour la Framboise-Menthe, je ne me lasse pas de cette odeur (je sens que je vais devenir accro au parfum d’intérieur). Au niveau de la durée de la bougie, je dirais, en l’allumant tous les jours comme moi, à raison de plusieurs heures par jour, deux à trois semaines. La marque annonce une quarantaine d’heures. La mèche est en coton et la cire est même parfumée aux senteurs de Grasse.

Et vous, vous préférez quel parfum ? Framboise-Menthe, Pêche-Basilic ou Pamplemousse Bergamotte ?

Merci La Fille qui Fait des Bulles et Durance !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le maquillage Calvin Klein, ça donne quoi ?

Depuis quelques temps, on ne parle plus que de cette nouveauté, du maquillage par Calvin Klein. Une nouveauté qui n’en est pas une, comme beaucoup le savent, car la gamme de maquillage avait déjà été lancée – sans succès – en 2007…

Le maquillage Calvin Klein, premier essai en 2007 – 2008

Aux débuts du blog, je vous parlais du maquillage Calvin Klein avec la gamme Calvin Klein Beauty lancée en 2007 en exclusivité chez Marionnaud. Des prix accessibles, une large gamme de basiques chics et efficaces, moi j’avais beaucoup aimé ! A l’époque, je m’étais achetée le vanity Calvin Klein complet à un prix très raisonnable, avec des fards à paupières, fonds de teint, vernis… Il faut dire que le prix maximum d’un produit de la gamme était fixé à 27 euros. Autrement dit, une gamme vraiment accessible et c’était pas plus mal. En plus d’être une marque fun, Calvin Klein reste une marque « basique », limite qui se doit d’assurer sur l’essentiel. Et puis, ok c’est bien d’avoir une grande marque qui innove mais moi, je voulais juste pouvoir me dire que j’avais acheté du maquillage de grande marque qui me plaisait. Je m’en foutais que ce soit pas funky en fait, alors même que j’aurais été probablement plus exigeante pour d’autres marques. Pour l’anecdote, c’est d’ailleurs en portant « pour rire » un vernis Calvin Klein que je me suis dit que finalement, porter du vernis c’était cool !

Le maquillage Calvin Klein : qu’est-ce qui a changé en 2012 ?

Déjà, les prix. Ils sont encore abordables mais ils ont augmenté, ainsi un gloss vous coûtera 17 euros, le fond de teint à 28 euros et la palette 4 fards coûte 38 euros. Ce n’est pas encore excessif mais c’est un petit peu moins abordable… le prix de l’innovation ?

Ensuite, le packaging ! Alors là, je dois avouer que – contrairement aux affiches qu’on a pu voir – Calvin Klein semble vouloir miser sur des packagings hauts en couleur et parfois fun !

Source : Kléo-Beauté

Palette couleur et soin pour les lèvres, fond de teint 3-en-1 (base, sérum et fond de teint), duo de fards à joues, mascara 2-en-1 (volume ou longueur), palette 4-fards, mousse correctrice au fini poudré… la marque mise sur des formats plusieurs-en-un, du basique mais pratique, avec des couleurs un peu plus « peps » que précédemment.Si j’ai parfois du mal avec les produits « tout-en-un-mais-ne-fait-rien-de-bien », le mascara a l’air pas mal ainsi que la mousse correctrice, par exemple.

Et pour finir, ben maintenant y’a les blogs bien sur :) A l’époque, je suppose qu’il n’y avait pas eu d’action de la marque sur les blogs mais cette fois-ci, elle n’a pas loupé le coche. Elle a organisé une soirée (vous emballez pas, je n’y étais pas) ce qui a permis à plusieurs blogueuses de tester les produits et de donner leur avis : Kléo Beauté et Tête de Thon sont conquises apparemment !

Pour finir, le maquillage Calvin Klein version 2012, on valide ou pas ?

Je ne peux pas parler d’expérience parce que je n’ai pas testé cette nouvelle gamme… Ce que je sais, c’est que moi, la première gamme je l’avais aimé. Il me semble donc assez probable que celle-là ne me déplaise pas :) Le principe du « plusieurs-en-un » peut être très sympa mais il faut maintenant voir la réelle utilité. De plus, j’apprécie le fait que la marque reste accessible, malgré tout… parce que quelque part, ça me rappelle les débuts et j’aurais été déçue que Calvin Klein change ses valeurs en voulant faire du neuf.

Et vous, le maquillage Calvin Klein, ça vous tente ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Dans le rayon des produits capillaires…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand je ne trie pas mes produits de beauté, il m’arrive aussi de « flâner » dans les rayons des supermarchés… et que vois-je, plein de nouveautés sont sorties, des nouveautés dont je n’avais pas connaissance ! Je vous propose de découvrir différentes gammes ensemble et de me donner votre avis, vous venez ?

Blond Californien de Jacques Dessange : pour préparer l’été

Parce que le blond californien, c’est un peu le « crédo » de Jacques Dessange et parce que j’ai bien envie que le soleil re-pointe son nez, je n’ai pas pu passer à côté de cette gamme ! Intéressant pour éclaircir les cheveux en douceur (mais plus pour moi depuis que je ne suis plus blonde), le spray éclaircissant !

Gliss et ses « constituants capillaires »… WTF ?

Quand j’ai jeté un œil aux nouveautés Gliss, j’ai remarqué que sur l’étiquette figurait à chaque fois la mention « aux constituants capillaires »… aux quoi ? C’est quoi cette histoire de « constituants capillaires » ? Je me suis donc renseignée et il s’agirait d’un nouvel ingrédient désormais présent dans tous les shampooings Gliss : la kératine liquide, à base de deux types de kératine : l’une pénètre la fibre capillaire, l’autre agit en surface. Dans la première gamme qui m’a interpellée, Gliss Ultimate Repair, il y aurait une triple dose de cette kératine liquide censée apporter un gros bonus soin.

La seconde gamme que j’ai remarqué, c’est la gamme Asialiss qui surfe un peu sur la tendance lissage japonais et autres chevelures de rêves made in Asia. Gliss nous promet même qu’en utilisant le shampooing, l’après-shampooing et le baume de soin AsiaLiss, on obtiendrait un lissage parfait sans lisseur d’une durée de 24h. Si quelqu’un possède ces trois produits dans l’assistance, je l’invite à se dévouer pour nous vérifier ça (pour de vrai :) ) parce que pour ma part, j’ai du mal à y croire. Cependant, je craque quand même sur le joli violet de la gamme, moi et les détails hein…

Enfin, j’ai été séduite par la gamme Marrakech à base d’huile d’argan et de noix de coco qui propose de nourrir et de réparer les cheveux. Rien de très extraordinaire mais néanmoins, ça a un certain parfum d’exotisme qui m’a intéressée.

Crème de nuit regénérante, Jean-Marc Maniatis : mon coup de coeur !

Après la crème de nuit pour le visage, la crème de nuit pour les cheveux. A l’huile d’onagre, ce soin est destiné aux cheveux secs pour les nourrir en profondeur. Il est destiné à être appliqué le soir, sans rinçage. J’en ai lu des bons avis sur Beauté Test ainsi que sur le blog de Folies Cosmetics et le principe me plait bien. Coté prix, par contre, quasi une vingtaine d’euros, disons qu’à ce prix-là, on réfléchit bien avant d’acheter ;)

Bien sur, ce ne sont que quelques-unes des nouveautés et gammes intéressantes qui figurent dans nos rayons capillaires mais j’ai l’impression que nos marques préférées n’ont pas chômé ! Comme vous l’aurez remarqué, c’est surtout le tournant pris par Gliss qui m’a intéressée. Aujourd’hui, elle semble vouloir concurrencer les plus grands… mais peut-elle seulement y parvenir ? Avez-vous craqué pour l’une de ces nouveautés ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes cheveux sont-ils mal hydratés ou mal nourris ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce n’est pas un peu la question à 3 000 000 d’euros ça ? Mes cheveux secs, ils sont mal hydratés ou mal nourris ? C’est quoi la différence au final ? Ma coiffeuse m’a dit que c’était pareil… mais pourquoi on me vend des produits capillaires pour hydrater les cheveux et d’autres pour nourrir les cheveux alors ? C’est avec L’Oréal que je vous propose de découvrir la réponse à cette question.

Suite à ma visite du Centre de Recherche Capillaire de L’Oréal, j’ai souhaité poser cette question à la marque. Parce que, mine de rien, on emploie souvent ces termes et j’avais envie de savoir si je les utilisais correctement, et de vous en parler par la même occasion. Voici donc la réponse de la Responsable Communication de L’Oréal :

Il est important de rappeler que l’eau est un ennemi du cheveu et que la nutrition du cheveu vient de l’intérieur. Chaque racine de nos  120 à 150 000 cheveux est entourée de micro-vaisseaux sanguins et c’est par cette voie que les nutriments parviennent jusqu’aux cellules de la racine et que le cheveu pousse.

Mais les femmes ont une autre vision de leur cheveux, elles disent que les cheveux secs sont « mal hydratés ou déshydratés » et qu’il faut les nourrir un peu comme des plantes.

Un cheveu sec, terne, rêche, nécessite un shampoing et un après shampoing ou masque qui répare la surface de la fibre, apporte de la brillance et de la douceur.

Un cheveu mal nourri sera fragile, fin, cassant, mou et accessoirement terne. Il faut lui redonner du corps, de la vigueur,  avec des actifs texturisant qui « corporise » la fibre. Un complément nutritionnel est aussi le bienvenu en cure de 1 à 3 mois, pour le fortifier.

Je ne sais pas vous… mais moi, je suis contente d’avoir une réponse claire sur cette question qui avait l’air si obscure. Mine de rien, on a beau (quasi) tous en avoir, on ne connait très peu le cheveu, c’est pourquoi j’avais été aussi très contente d’être invitée par L’Oréal à visiter leur Centre de Recherche Capillaire, tout nouvellement arrivé à Saint-Ouen. Il faut dire que 721 millions d’euros ont été investis par L’Oréal dans la recherche et ce sont plus de 3 000 employés qui ont travaillé pour en arriver à de nombreux résultats.

Avec son Centre de Recherche Capillaire, L’Oréal se consacre exclusivement à la recherche capillaire (ça tombe bien^^), en investissant 100 millions d’euros. Sur les 25 000 m² du centre, 500 employés divisés en 30 spécialités travaillent… et pourtant, on aurait pas cru en visitant ce centre !

Lors de cette visite, nous avons pu découvrir par exemple les « salons de coiffure » dans lequel les experts de L’Oréal testaient les différents soins mais aussi de véritables salles de bain reconstituées ! Celles-ci permettent de recréer les conditions d’utilisation d’un produit afin que le « testeur » puisse donner son avis de la manière la plus réaliste possible. Nous avons aussi découvert les machines qui assuraient la préparation des colorations, pfiou, impressionnant… et la manière dont la tenue d’une coloration était évaluée.

Nous nous sommes enfin régalées des locaux du Centre d’Expertise Capillaire de L’Oréal, aux jolies couleurs pastels à noms de type « émeraude », « rubis »… et alors, je ne vous parle même pas de tous les produits capillaires qu’on a pu voir (Kérastase, mon amour)… Pour finir, nous avons été à l’exposition « Le cheveu de mèche avec la science ». On a pu notamment voir nos cheveux en très très gros zoom, c’était un peu étrange ^^

Enfin voilà, j’espère que cette mini-interview vous aura été utile ainsi que mon petit compte-rendu sur la visite du Centre d’Expertise Capillaire de L’Oréal qui était vraiment riche en informations… mais un peu speed, quelle journée éprouvante ;) J’étais contente de revoir pas mal de blogo’copines mais aussi de faire la connaissance d’autres blogueuses. Pour être sûre de n’oublier personne , je reprends la liste des pseudos Twitter établie par notre accompagnatrice de choc Claire (qui était superbement assistée par Judith) :

@cosmetonique , @Afrosomething , @Foliescosmetics , @MetauxLourds ,@pociii (avec qui j’ai fait le trajet aller-retour, footing inclus) , @Mllegima , @virginiebichet , @blog_beaute , @demaquillages , @Caaurel , @blackbeautybag , @e_zabel , @angiesweethome , @Fifi_lbt , @elodiestella , @paumeeaparis , @ViViLaChipie (que j’ai ENFIN pu rencontrer après de nombreux échanges) , @KleoBeaute , @AmeliMelo75 , @missginy , @beautylicieuse , @kakidu92 , @chroniqueblonde ,@Cedricinthecity

Merci à L’Oréal pour cette après-midi vraiment sympa’ et pour les réponses à la fameuse question :)

Les photos utilisées sont la propriété exclusive de L’Oréal, merci de ne pas les réutiliser sans les mentionner.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand tu fais le tri dans tes produits de beauté…

J’ai profité de ce dimanche pour faire le tri dans mes produits de beauté… et au final, ça a que du bon ! Parce que faire le tri, ça veut aussi dire se rappeler certains produits, en ranger d’autres ou en retrouver. Parce que, quand tu fais le tri dans tes produits de beauté… 

- Tu retrouves des produits qui ne sont plus commercialisés

Tu sais, ces produits que tu as aimé et que tu as utilisé jusqu’à la fin. Parmi eux, l’ombre à paupières « Survoltée! » de Bourjois, teinte « Ambre alternatif ». Cette ombre à paupières, je l’ai adoré. Mais genre, à fond. Pendant un moment, je ne jurais plus que par elle et sa couleur au top, pigmentée comme il fallait, avec une chouette texture crème.

- Tu retrouves des produits dont tu ne te rappelais plus / que tu ne retrouvais plus

Par exemple, mon vernis blanchissant Gemey Maybelline. Pas moyen de le retrouver depuis des lustres, j’avais fini par penser que je l’avais perdu… et non, il s’était juste caché :) C’est aussi le cas d’autres produits, que je pensais fini ou dont je ne me rappelais plus.

- Tu retrouves des doublons

Eh oui, ces fameux doublons de produits que tu aimes, que tu as pas mal utilisé à un moment et que tu retrouves en double, dont un tout neuf. Ben du coup, y’en a un qui a rejoint le futur lot du concours spécial Lilloises :)

- Tu te rends compte qu’un de tes produits a voulu faire une fugue

Genre, il a décidé de se déverser un peu dans ton tiroir. Sur le coup, c’est la délicieuse huile de douche Natura Brasil Cacau qui était la coupable, la vilaine ! Du coup, je lui ai dit qu’elle pouvait revenir dans ma douche, elle me manquait quand même.

- Tu te décides à utiliser certains produits

Au passage, tu fais un peu « tourner » tes produits, tu te dis que celui-là va rejoindre ta douche et celui là ta routine capillaire. Faut faire plaisir à tout le monde hein :)

Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait le tri dans mes produits et au final, je devrais VRAIMENT le faire plus souvent. Non seulement ça te permet de repérer les fuites et de ranger mais en plus, ça te remet en tête les produits que tu as / que tu n’as pas. Au passage, ça te permet aussi de vérifier les dates de péremption de tes cosmétiques. Et vous, vous faites le tri souvent ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lissage brésilien : pas sans un shampooing adapté !

Le lissage brésilien, c’est ce soin qui promet de réparer les cheveux abimés et leur assurer un meilleur lissage et coiffage. Depuis qu’il est disponible à domicile, comme c’est le cas du lissage brésilien Absoluliss par exemple, il est devenu d’autant plus populaire.

Mon lissage brésilien ;)

  • Lissage brésilien = shampooing sans sodium obligatoire

Lorsqu’on fait un lissage brésilien, il faut OBLIGATOIREMENT utiliser un shampooing sans sodium laureth sulfate pour permettre au lissage de tenir les 2/3 mois généralement promis. En effet, les shampooings avec sodium « décapent » le cheveu et font donc partir plus rapidement la kératine/ le soin qui permet de « raidir » les cheveux. Je sais, je manque de « jargon technique » mais en gros, c’est l’idée. Comme je vous l’ai expliqué dans mon test du lissage brésilien Kerat’In, un lissage brésilien tient à peine trois semaines si on utilise un shampooing avec sodium.

Je ne suis pas une habituée des « il faut faire comme ça et pas autrement », même dans la beauté. Franchement, ça me gonfle parce que je dis toujours qu’il vaut mieux faire les choses bien de temps en temps que jamais au final^^ Mais ici, il en va de la durée de votre lissage brésilien. Payer 70 euros pour un soin qui va tenir trois semaines maximum à la place de trois mois parce que vous n’avez pas utilisé le bon shampooing, c’est dommage. Bon, je vous rassure, si vous vous lavez les cheveux une ou deux fois avec un shampooing avec sodium durant la durée du lissage, ça ira mais il faut que ça reste vraiment de l’ordre de l’exception.

Bien sur, les marques qui proposent un lissage brésilien vous vendent souvent le shampooing associé… à un prix assez prohibitif, aussi efficace soit-il. Heureusement, vous pouvez trouver des shampooings sans SLS à des prix plus abordables : Melvita, Coslys et même le DOP Bio apparemment. Des membres de la page fan du blog vous proposent leur shampooing sans SLS aussi. Attention, vous risquez d’être surprise si vous n’avez pas l’habitude. En effet, les shampooings sans SLS ne moussent pas car le sodium est ce qui fait mousser le shampooing. Donc au début, ça fait tout bizarre parce qu’on a l’impression que ça ne « marche » pas mais on prend vite l’habitude.

Voilà, il est possible que je revienne sur le sujet du lissage brésilien plus tard… mais là, j’avoue que je trouvais important de faire ce rappel. Parce qu’au final, le shampooing sans SLS, ce n’est pas uniquement « conseillé » pour le lissage brésilien, ce n’est pas une fantaisie pour vous faire payer plus alors que vous avez déjà dépensé beaucoup : c’est une réelle nécessité pour que le lissage brésilien soit efficace. Ce n’est pas comme le fameux soin qu’on vous propose après un passage chez le coiffeur quoi ;)

N’hésitez-pas à nous donner les noms des shampooings sans SLS que vous utilisez :)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Foire de Paris : y’a d’la joie ! (+4 invits’ à gagner)

Je vais vous parler de la Foire de Paris… et ça me donne le sourire parce que j’ai travaillé pendant deux ans pour une Foire :) Je connais donc très bien les coulisses et l’organisation de ce type d’événement qui sont souvent essentiels pour la vie régionale. Si à Lille, la foire débute tout juste (par pitié, changez moi ce site !), à Paris, la Foire a lieu du 27 avril au 8 mai, Porte de Versailles.

Les Foires, quelques infos…

Comme je vous l’ai dit, j’ai travaillé durant deux ans pour une Foire donc j’en ai beaucoup appris et je peux donc répondre à quelques-unes des questions souvent posées.

Si vous êtes déjà allés à une Foire, saviez-vous par exemple qu’à peine une édition est terminée qu’il faut déjà penser à la suivante ?

Eh oui, on finit l’édition, on souffle un peu, on fait le bilan et un mois / un mois et demi après, on est déjà en train de travailler sur l’édition suivante. Pourquoi si vite ? Parce qu’une Foire, c’est surtout des exposants et que la prospection commence tôt. Surtout lorsqu’on développe de nouveaux espaces par exemple, il faut commencer à démarcher 9 mois à l’avance ! Donc voilà un mythe de tombé, non, les personnes qui préparent la Foire ne commencent pas à y penser 4 mois avant ^^

On continue sur les révélations, à votre avis, comment les dates sont-elles décidées ?

En fait, l’ensemble des Foires de France doit obéir à un calendrier bien précis. Vous ne vous êtes jamais dits « mais ça tombe mal la Foire, c’est complètement bête de la faire alors que… » ? Ben c’est pas leur faute, les dates sont décidées selon un calendrier bien précis donc il est impossible d’en changer.

Et le thème alors, on le choisit comment ?

Alors là, c’est un peu « à la discrétion » des Foires. Pour certains thèmes, il s’agit d’expositions qui ont été réservées une à plusieurs années à l’avance. C’est pour ça que vous voyez le même thème dans plusieurs foires, ils se « passent » les sujets. Pour d’autres, il s’agit de thèmes d’actualité qui sont totalement créés par l’organisateur. A ce titre, la Foire de Paris assure bien, l’an dernier c’était le slow movement, cette année « Y’a d’la joie », bref elle colle bien à l’actualité :)

Passons maintenant à notre sujet : la Foire de Paris 2012

Cette année, le thème de la Foire de Paris, c’est Y’a d’la joie ! De quoi se sortir de la morosité :) Cette 108ème édition (déjà!) propose 3 univers :

– Maison et Environnement

– Cultures du Monde

– Bien-être et Loisirs

mais aussi des ateliers gratuits (cuisine, jardin, bien-être, création…), des concerts et spectacles et un concours.

Bref, il y a vraiment de quoi faire et pour les trois foires que j’ai vécu (et deux-trois autres au passage) , je peux vous dire qu’on ne s’ennuie pas ! On trouve de quoi faire de bonnes affaires, comparer ou faire des découvertes et même en beauté bien sur :) D’ailleurs, bonne nouvelle, le LOL Project passe par la Foire de Paris, pour vous inscrire, il faut aller sur la page fan de la Foire de Paris.

Je sais qu’il y a des Parisiennes parmi nous et voici donc l’occasion pour vous d’aller à la Foire gratuitement en gagnant les quatre places mises en jeu ! Je vous propose de gagner 2 x 2 places, de deux manières différentes.

1er lot de deux invitations gratuites pour la Foire de Paris, réponse à une question en commentant cet article :

RDV sur la page fan Facebook de la Foire de Paris et dites-moi combien de fans la Foire de Paris a sur Facebook : Entre 7000 et 8000 , entre 8000 et 10000, entre 10000 et 13000, entre 13000 et 17000. Pour remercier la Foire de Paris, si vous devenez fan au passage de la page, donnez-moi votre pseudo et je vous ajouterai une chance supplémentaire.

2ème lot de deux invitations gratuites pour la Foire de Paris, sur Twitter :

C’est simple, il vous suffit de poster ce message sur Twitter :

RT @boiteamalices 2 invits à gagner pour la @foiredeparis si tu RT ce message, + d’infos : http://bit.ly/I0a0A7

Vous avez jusqu’au 25 avril pour participer, vous pouvez participer sur le blog ET sur twitter. Le gagnant des deux places sur le blog devra se manifester après annonce des résultats sur le blog le 26 avril. Le gagnant des deux places sur Twitter sera contacté par direct message, il peut me suivre sur @boiteamalices :)

SI vous voulez encore plus de chances, Testons.com fait gagner des invits’ jusque demain sur son blog. Bonne chance à tous/toutes !

Edit : la gagnante est DAVID Muriel, merci de m’envoyer un mail à laboiteamalices@gmail.com depuis le mail mentionné lors de la participation :)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes ToPinterest blogs #3 : Snow White made in Asia

Cette semaine encore, j’ai repéré pas mal de billets de blogs intéressants et celles qui sont fans de Blanche-Neige et de packagings kawaïi vont adorer cette sélection :)

Les personnages de contes et de dessins animés fournissent souvent de belles inspirations aux créateurs de cosmétiques… et créent régulièrement l’engouement parmi les blogueuses. La sélection de cette semaine est donc consacrée en partie à Blanche-Neige mais aussi à des packagings kawaïi et des soins pratiques.

On commence donc par une nouvelle collection dont vous avez probablement entendu parler, il s’agit de la collection Essence Snow White ! C’est chez Mamzelle KitKat que j’ai découvert cette collection et Nolita nous en a aussi montré les produits en détails. Je ne sais pas si  vous craquez mais j’aime bien les topper et même les vernis ont de jolies couleurs.

Mais Essence n’est pas la seule à penser à Blanche-Neige, la jolie blogueuse Emilie nous propose un maquillage façon Blanche-Neige avec Kiko juste à tomber. Mais comment peut-elle porter le rouge à lèvres rouge aussi bien ?

 

D’ailleurs, j’ai complètement craqué sur ce tuto’ expliquant comment on fait une pomme à la Blanche-Neige et j’ai complètement halluciné sur ces magnifiques tables décorées façon Blanche-Neige.

Vous en avez assez de Blanche-Neige ? Je vous ai trouvé d’autres surprises ! J’ai craqué sur le défi du lundi de Anah Addict et surtout sur celui de Aya et de sa mini Sailor-Moon (j’étais super fan !)… ça donne envie d’Asie ! D’ailleurs, LE produit asiat’ qui m’a juste trop fait craqué, c’est celui dont Mojito Beauty nous a parlé : un oeuf-surprise pour combattre les boutons. NEEEED !

Cliquez pour voir la source

Et avec ça, je veux aussi le journal intime-psy dont Beauty & Gibberish nous a parlé… pratique, malin, et j’adore parler de moi. En plus, c’est mon anniversaire dans un mois (je dis ça, je dis rien) :) D’ailleurs, puisqu’on parle cadeaux… si vous aimez les jolies créations, faites un tour et likez la fan page de Serafina, notre darkinette blogueuse beauté préférée !

Pour terminer, comme d’habitude, vous retrouverez cette sélection sur Pinterest :)

 

Puisque je sais que je ne peux pas être partout… et si vous me faisiez part de vos billets de blogs préférés de la semaine ? C’est simple, il vous suffit de cliquer sur Add your link et d’ajouter votre pseudo + l’url de l’article  que vous souhaitez recommander parce que vous avez aimé le lire… faites-nous profiter de vos découvertes :)

Cette semaine, vous avez aimé…

[inlinkz id = 9]

 

Rendez-vous sur Hellocoton !