Cosmétiques

C’est quoi un embargo ?

Les blogs sont de plus en plus nombreux mais il reste des incertitudes, des choses qu’on ne sait pas, dont on a jamais entendu parler. Quand je suis arrivée sur la blogo’, j’ai entretenu pendant quelques mois la catégorie C’est Com ça avec des articles sur des questions comme : c’est quoi un article sponsorisé ? Comment ça marche, les tests de produits ? Et aujourd’hui, j’ai décidé de ressusciter cette bonne vieille catégorie, avec une première question : c’est quoi un embargo ?

Même objectif, nouvelle formule

L’objectif de ces articles restera le même : apporter des informations sur des aspects de la blogo’ que tout le monde ne maîtrise pas. Le tout dans un vocabulaire accessible hein, histoire que tout le monde puisse comprendre. Alors, bien sûr, il est probable que j’aborde des sujets que vous connaissez déjà ou que vous ayez l’impression que certains articles ne vous apportent rien. Tout simplement parce que je m’adresse aussi bien à celles qui débarquent qu’aux plus anciennes, aux lectrices qu’aux blogueuses. Alors, forcément, il y aura du déjà-vu mais vous pourrez alors apporter vos retours d’expérience si vous le souhaitez.

Comme je le disais, nouvelle formule : un article par semaine, le week-end. En gros, chaque semaine, on abordera une question plus ou moins précise de manière efficace donc.

Premier numéro : L’embargo, késako ?

C’est un mot que vous connaissez probablement si vous êtes blogueuse et que vous avez peut-être déjà vu si vous êtes lectrice. A la base, l’embargo est un terme utilisé par la presse mais on le retrouve parfois lorsqu’on reçoit des communiqués de presse ou lorsqu’on traite avec certaines agences.

Si vous êtes blogueuse et que vous recevez un communiqué de presse ou une information avec la mention « information sous embargo jusqu’au 17 décembre », cela veut dire que vous ne devez pas en parler à d’autres / sur votre blog avant cette date.

Mais pourquoi avoir des informations dont on ne peut pas parler ?

C’est vrai ça, pourquoi avoir des informations dont on ne doit pas parler avant trois semaines, par exemple ? Parce que ça peut permettre de « préparer » son sujet par exemple. Bien sûr, concernant le blog, la « préparation du sujet » est plus facile, si on a envie de faire un article le soir-même, c’est possible alors que pour la presse, il y a forcément des délais d’impression etc… Le fait de fixer une date précise permet aussi de gérer la diffusion de l’information.

De même, et là je parle en tant que blogueuse, ça peut être intéressant d’avoir certaines informations à l’avance. Par exemple, dans le cas de la Sampar Box, avoir eu le contenu à l’avance permettait de savoir si ça me semblait « valoir le coup » ou pas. Et du coup, si j’allais vous en parler sans dévoiler le contenu ou pas. Parce que si j’avais trouvé qu’elle n’était pas intéressante, je ne l’aurais pas fait.

Est-ce qu’on risque quelque chose à parler d’une information sous embargo ?

En tant que  blogueuse, vous ne risquez aucune sanction judiciaire si vous parlez d’une information sous embargo. Mais par contre, vous risquez de vous griller auprès de votre partenaire.

Il faut savoir que tout ça ne concerne pas que la blogo’, un embargo peut s’étendre à « tout le monde » : autrement dit, même les journalistes de grands magazines. Imaginez la frustration si vous êtes journaliste et que vous avez attendu 4 mois pour pouvoir communiquer une grosse information et qu’un blogueur vous grille la priorité. Ou si vous êtes une marque et que vous avez pris soin de tout bien organiser et que tout le monde a respecté l’embargo, sauf les blogs.

Bon, vous l’aurez compris, pour ma part, je trouve ça « normal » de respecter les embargos fixés par les partenaires avec lesquels je traite. Même si je ne suis pas à l’abri d’une maladresse non plus. Mais c’est peut-être un réflexe professionnel parce que justement, je pourrais me retrouver de l’autre côté à envoyer des infos sous embargo à des blogueuses.

Alors, connaissiez-vous ce terme « embargo » ? En tant que blogueuse, est-ce que vous avez déjà reçu des informations sous embargo, que pensez-vous de tout ça ?

Et si le cœur vous en dit, vous pouvez soutenir le blog en votant pour moi par un clic ci-dessous. Et on peut le faire tous les jours 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

20 Comments

  • Reply Mystical Me octobre 7, 2012 at 3:48

    Ah tu vois, si j’avais une vague connaissance du sujet en ce qui concerne la presse, je ne m’étais jamais plus posé la question que ça à propos des blogs beauté.
    Au final, c’est vrai que ça semble logique, compte tenu des arguments que tu avances..

    Je trouve ça super intéressant comme rubrique, une bonne idée pour montrer l’envers du décor 🙂

    • Reply Malicia octobre 7, 2012 at 3:51

      Hello 🙂
      Ben après toutes les informations ne sont pas sous embargo, c’est même plutôt rare mais oui, ça reste un terme technique. Et merci pour le compliment, il était temps que je ressuscite cette catégorie, c’était une de celles qui me plaisaient le plus du blog (arrêtée car plus assez de choses à dire) ^^

  • Reply Etincelle octobre 7, 2012 at 4:21

    Et bien, je ne connaissais pas le terme et la petite blogueuse que je suis n’a jamais reçu de communiqué de presse sous embargo.

    Je penserai à toi si ça m’arrive un jour ! 🙂 (et je n’aurai pas l’air cruche ! ^^)

    • Reply Malicia octobre 7, 2012 at 4:28

      Ben tu sais, c’est aussi à la presse de réaliser qu’on ne communique pas forcément de la même manière avec des blogueurs 😉

  • Reply Un monde de toute beauté octobre 7, 2012 at 4:26

    Oui, j’ai déjà reçu des informations sous embargo. Personnellement, j’apprécie moyennement si c’est d’une période trop longue. Si c’est une affaire d’une semaine par contre, ça donne juste le temps d’écrire l’article pour faire le même que tout le monde pile le jour de la sortie, c’est autre chose ^^

    Pour moi, l’information d’un blog est immédiate, ancrée dans l’actualité. Communiquer par un CP sur un produit qui sortira dans 6 mois, et dont on donne le droit de parler dans 5, me parait inutile. Sauf si cela implique un test en exclusivité (ou presque…) et que tu dois avoir fini celui ci pour la sortie du produit bien entendu. Nous n’avons pas les délais de bouclage des magazines quoi 😉

    • Reply Malicia octobre 7, 2012 at 4:29

      Merci de ton avis, tu vois j’avais pas pensé à ce point de vue là, le côté « immédiateté ». Pour ma part, si c’est quelques semaines ça va oui. Par contre le risque à communiquer trop en amont c’est qu’on peut zapper d’en parler le moment venu aussi !

      • Reply Un monde de toute beauté octobre 7, 2012 at 4:32

        Oui voila, et que l’info nous semble manquer de fraîcheur et d’instantanéité, donc de goût… (A table !!!! ^^)

  • Reply Sandrine octobre 7, 2012 at 4:37

    A l’heure actuelle, je trouve le concept d’embargo totalement dépassé et inutile. Il faudrait que les marques apprennent à vivre avec leur temps …

    Autant pour le contenu des box, ok, je peux comprendre, y’a le coté surprise et c’est franco-francais.

    Mais généralement, imaginons hein, une palette, qu’on m’envoie a tester , embargo jusqu’a septembre. Oh, mais evidemment, la palette sort en juillet aux US et autres. Youhou les gars, y’a internet, a quoi ca sert l’embargo la?
    Bref, ce terme me semble depassé et necessite a mon avis que certaines marques revoient leur comm.

    • Reply Malicia octobre 7, 2012 at 4:43

      C’est vrai que pour des palettes & co qui sortiront avant aux USA, l’embargo devient inutile (jamais eu le cas pr le moment^^)

  • Reply Paillettes et Futilités octobre 7, 2012 at 4:51

    Je connaissais le terme et sa signification, par contre je pensais vraiment qu’il y avait un cadre légal et qu’une blogueuse ou journaliste pouvait être poursuivie en cas de non respect d’un embargo :/

    • Reply Malicia octobre 7, 2012 at 4:58

      A priori, pour une blogueuse, je dirais non. Par contre, une journaliste, ça peut éventuellement passer dans la faute professionnelle ? Mais je vais me renseigner plus précisément si tu veux ^^

  • Reply Camille et ses filleries octobre 8, 2012 at 8:06

    Typiquement le genre de méthodes venues de la presse qu’on applique bêtement à la blogosphère qui a pourtant des besoins différents. Les embargos au vu des délais de bouclage qui s’appliquent à la presse ou des exclusivités accordées à certains magazines, OK. Mais pour les blogs, pourquoi ne pas tout simplement décaler l’envoi ?
    Pour moi, c’est juste ne pas avoir fait l’effort d’adapter son approche.

    • Reply Malicia octobre 8, 2012 at 9:09

      C’est vrai que je n’avais pas réfléchi de cette manière, après ça demanderait plus de travail pour certaines agences, ce qu’elles ne sont pas prêtes à faire. J’ai bien déjà reçu un mail avec proposition de soin en institut et quand j’ai répondu « ah non mais c’est que pour les journalistes » = ok alors pourquoi m’avoir mis dans vos destinataires ? Fallait faire deux listings. Mais oups deux fois plus de travail.

  • Reply LMO octobre 8, 2012 at 8:07

    Cela ne m’est arrivé qu’une fois d’avoir une info sous embargo (rien à voir avec les cosmétiques d’ailleurs!). Je l’ai bien évidemment scrupuleusement respecté! 🙂

  • Reply Kaki octobre 8, 2012 at 6:39

    J’l’aime bien cette rubrique moi…

    • Reply Malicia octobre 8, 2012 at 9:08

      Héhé, bientôt dans vos flux, un nouvel article 😉

  • Reply Ingrid octobre 14, 2012 at 10:54

    Très intéressant et utile ayant lancé mon blog depuis peu.
    Merci Malicia !

    Au fait, je vote quasi tous les jours pour ton blog et j’espère vraiment qu’il sera nommé dans les 10 blogs :).

    Ingrid

    • Reply Malicia octobre 14, 2012 at 12:24

      Merci à toi pour tout 🙂

  • Reply Comment râter sa communication sur les blogs en 5 points ? | La boite à Malices octobre 14, 2012 at 6:16

    […] être revenue sur la notion d’embargo, je vais maintenant vous parler des opérations blogueurs. Que vous soyez lectrice ou blogueuse, […]

  • Reply C’est quoi un embargo ? | La boite à Malices Com j'aime octobre 14, 2012 at 7:33

    […] on Scoop.it – Bien utiliser les réseaux sociaux avec Com j’aimeSee on votreconcentredebeaute.com Tweet Catégorie : Com j'aime – Conseil en communication 14 octobre 2012 at 19 h 33 min Aucun […]

  • Leave a Reply