Cosmétiques

The Big C : The big révélation

Oui, ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé de séries sur ce blog et pour cause : ici on est pas trop un blog séries. Mais m… alors, je pense que cette série vaut carrément le détour et qu’il serait dommage que je n’en parle pas juste parce que « ici, c’est principalement beauté ». Et en plus, on est dimanche, et le dimanche, tout est permis (sisi).

Donc, The Big C est une série que j’ai découvert dernièrement (et dont j’avais entendu parler). Elle nous emmène dans la vie de Cathy, une institutrice qui apprend qu’elle a un cancer et qu’il lui reste peu de temps, environ un an, à vivre. A partir de cet instant, elle va se décider à vivre la vie qu’elle a toujours vivre,  ou plutôt se permettre d’affirmer beaucoup plus ses envies et sa personnalité, chamboulant ainsi son quotidien et celui des personnes qui l’entourent. A noter la présence de Gabourey Sibide, l’interprète exceptionnelle de « Precious » (qui, là, a de quoi vous faire déprimer).

Si j’ai eu un aussi gros craquage sur cette série, c’est que je trouve qu’elle est parfaite (enfin de ce que j’en ai vu, c’est-à-dire la saison 1 pour l’instant) d’un point de vue émotionnel : le sujet est triste et pourtant il est traité sans en faire trop. J’ai eu des fous rires, mais alors des fous rires, dès le premier épisode tant on se prend vite à aimer l’audace de Cathy, la façon dont elle se « réveille ». J’ai pleuré, mais alors pleuré, au final de la saison 1 et à plusieurs reprises. Les personnages sont justes dans l’ensemble, le docteur un peu trop proche d’elle, le frère un peu marginal souvent complètement fou, le fils je-m’en-foutiste mais pas tellement, le mari maladroit mais loyal… Pour l’instant, je n’ai pas vu tout ce que la série nous réservait pour ces personnages mais c’est déjà très bien équilibré.

On s’attache vite à Cathy, sa famille, son quotidien, cette série pour moi, c’est une vraie bourrasque de fraîcheur sur une série qui n’a pas un sujet joyeux. C’est une belle série qui donne parfois un peu le cafard mais qui nous rappelle de vivre intensément et de s’amuser autant qu’on peut la plupart du temps.

Alors, si vous ne connaissiez pas The Big C, n’ayez pas peur, vous n’allez pas finir en larmes à chaque épisode, je vous promets un bon moment 🙂 Et en plus, il y a 4 saisons et la série est déjà finie, pas de risques qu’on n’en voit pas la fin !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Glossing Girl juillet 29, 2013 at 9:13

    Là je t’avouerai que ça ne fait pas envie… Trop proche de mon quotidien je crois comme scénario (la maladie en moins heureusement, mais la peur de l’avoir oui).
    Sinon pour Corine de Farme jamais rien reçu mais je renonce.

    • Reply Malicia juillet 29, 2013 at 9:34

      Je suis désolée pour Corine de Farme je vais revenir encore une fois vers eux 🙁
      Et sinon je comprends, c’est pas évident, mais la série n’est pas « froide » sur ce point là, enfin je n’ai vu que la saison 1, je te dirais si ça devient plus dur par la suite -_-‘

  • Reply Leanne juillet 29, 2013 at 12:14

    Et bien moi, ça me tente!
    Merci pour cette découverte de série qui m’a l’air originale et sympa.

    • Reply Malicia juillet 29, 2013 at 1:31

      De rien, n’hésite pas à me dire si tu as aimé 🙂

  • Reply joyslifestyle août 1, 2013 at 6:18

    Je ne connaissais pas du tout cette série et tu me donnes bien envie de la découvrir ! Merci 🙂

  • Leave a Reply