Source : Beaute Blog Chic, merci !
Cosmétiques

Quand les marques font du charme aux blogueuses beauté…

Tiens tiens, le retour d’un article plutôt orienté communication et RP 2.0, ça faisait longtemps ! Et aujourd’hui, j’ai eu envie de lancer un débat sur une question délicate qui m’est venue suite à deux opérations blogueuses.

Ce que ces opérations ont en commun ? Elles mettent en scène des mecs… plutôt mignons il faut le dire 😉 Et plutôt mis à leur avantage : look surfeur et chemise entrouverte pour le premier, torse huilé et corps bodybuildé pour le second. Il est en effet assez connu que la blogo’ beauté compte bien plus de représentantes féminines que d’hommes et il semblerait que les marques aient eu envie de leur parler avec des arguments bien particuliers…

Un surfeur-coursier pour te livrer tes produits Aussie

Source : Beaute Blog Chic, merci !

Source : Beaute Blog Chic, merci !

Ah la livraison par coursier… c’est bien un truc de parisiennes ça 😉 Et Aussie a semble-t-il voulu innover sur ce domaine. En effet, de nombreuses blogueuses ont eu la surprise d’être livrées à domicile par un charmant jeune homme : look surfeur, petite barbe naissante, regard vif et sourire charmeur, et même la chemise entrouverte et la planche à la main, tout y est et les réactions sont plutôt positives ^^

Source : Poulette Nela, merci !

Source : Poulette Nela, merci !

Vous l’aurez compris, Aussie s’est aussi servi d’une référence à l’Australie qui est partie intégrante de son identité, en utilisant l’un des « atouts charme » du pays, le fameux mythe du surfeur qui fait son petit effet auprès de pas mal de filles. Mais cette opération a aussi suscité des réactions moins positives, retournant la situation : et si ça avait été une demoiselle qui s’était présentée au domicile de blogueurs en tenue aussi légère, est-ce que ça aurait autant convaincu auprès des blogueuses ?

Head & Shoulders t’invite à prendre ta douche avec un beau mec

prends ta douche

Toujours dans le domaine des produits capillaires, dernièrement, c’est Head & Shoulders qui a suscité ma curiosité dernièrement en m’envoyant cette vidéo dans laquelle un jeune homme m’invite à le rejoindre sous la douche… Quelques jours plus tard, reveal sur une opération grand public cette fois-ci qui vous invite à utiliser votre webcam pour reproduire des gestes de séduction et attirer ce fameux apollon sous votre douche en allant sur le site internet Prends ta douche avec un beau mec.

 

Ici encore, les réactions sont mitigées, du « canon », « mdr » au « trop musclé, trop huilé », et même si on est davantage dans une opération marketing grand public que dans une opération blogueurs, ça pousse encore une fois à s’interroger : comment réagirions-nous en situation inversée, si le beau monsieur était une nana canon ? 

Mon avis sur ces deux opérations et sur la question en général

Concernant l’opération Aussie, je trouve ça plutôt original et bien pensé, et en adéquation avec l’approche globale de la marque qui a envoyé également un colis très personnalisé : il y a volonté de se démarquer et ça me semble réussi. Bien sûr, le jeune homme n’y est pas pour rien, ce look surfeur est un brin cliché mais il y a aussi un côté décontracté dans son attitude, qui fait plus « sexy cool » que « sexy je suis un objet ». Pour l’opération Head & Shoulders, j’avoue ne pas être restée insensible au jeune homme même si en effet, c’est un peu trop en muscles et en huile corps pour moi. Après, il ne faut pas oublier que c’est une opération marketing à la base et que… c’est de la publicité, avec les clichés associés. Je n’ai pas encore essayé l’appli’ webcam, mais il faut que je regarde ça, juste pour voir si ça peut être fun.

head and shoulders

Et en général alors ? Ce genre d’opérations fait parler et cela ne m’étonnerait pas que d’autres marques aient envie de reprendre le concept… et justement, c’est là que je suis plus dans la méfiance. Je ne suis pas contre la méthode employée lorsque c’est fait de manière intelligente et qu’on reste dans de la légèreté, de la cohérence, une certaine sobriété (= qu’on envoie pas un mec habillé en pompier aux fringues super moulantes qui va faire un strip-tease pour une crème anti rougeurs). Mais je suis contre la vulgarisation de ce genre d’opérations car je n’ai pas envie que cela devienne une course à la marque qui fera le truc le plus hot avec les mecs les plus sexys. Je suis contre la surenchère, l’overdose, le mec sexy vendu à toutes les sauces.

Alors voilà, j’ai donné mon avis, et maintenant j’attends le votre ! J’espère ne pas avoir été maladroite dans mes propos bien sûr, ni avoir choqué, c’est toujours délicat d’aborder ce genre de questions, on a toujours peur de mal s’exprimer. Mais je serai là pour répondre en commentaires si c’est le cas et que vous avez envie d’en parler calmement 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

17 Comments

  • Reply Djahann avril 29, 2014 at 5:42

    Je suis très partagée sur la question. D’un côté je me dis qu’il faut prendre tout ça avec humour car c’est une opération marketing pour les blogueuses. Mais d’un autre, je trouve ça déplorable qu’on soit « obligé » d’utiliser les charmes des hommes comme des femmes pour vendre quelque chose.

    • Reply Malicia avril 29, 2014 at 5:48

      Je comprends que tu le sois ! Disons que par exemple, pour une opération comme Aussie, je trouve qu’il y a une vraie cohérence entre la personnalisation des colis, l’identité de la marque, l’approche, ça avait un côté fun, décontract’. A l’inverse, on aurait eu le même surfeur en mode « je suis trop beau gosse » qui la joue chippendale, j’aurais trouvé ça « too much ». Pour moi, il faut que ça reste « humoristique », et dans la sobriété parce que c’est clair que je n’ai pas envie qu’on reproduise un modèle bien trop présent à la tv (je vends un produit = je fous une meuf à poil) -_-

  • Reply Nathalie scrap avril 29, 2014 at 8:13

    Je comprend bien ce que tu veux dire, loriginalite , ok, si ça se banalise et se surenchère, la , oui stop , je suis comme toi a priori !

    • Reply Malicia avril 29, 2014 at 9:31

      Exactement !

  • Reply platinegirl avril 29, 2014 at 8:35

    Ahhhh, je l’aurais bien recu chez moi, ce livreur (comme on peut le voir sur les captures d’écran, je suis preneuse de ces opérations, lol) !

    • Reply Malicia avril 29, 2014 at 9:32

      Lol j’avoue que son charme ne me laisse pas insensible non plus…

  • Reply Hélène avril 29, 2014 at 8:36

    La campagne Aussie m’a fait rire, j’aurais été je pense surprise de voir un beau gosse à moitié à poil sur le palier de mon appart’. Par contre, le décliné à tout va par d’autres marques, mouais, trop c’est trop (et pas Tropico 😀 :D). Une, deux, mais pas plus, ça risque de ne plus plaire et de passer pour un copieur (et du coup, décrédibiliser la marque pour son manque de créativité).

  • Reply chachahihi avril 29, 2014 at 8:41

    oh sympa d’avoir un beau livreur torse nu
    gros gros bisous

  • Reply Serafina avril 30, 2014 at 8:01

    On ne peut pas d’un coté lutter contre l’objectification de la femme, et encourager l’objectification des hommes. Pour moi c’est le meme combat, et il n’y a pas a avoir une personne uniquement la pour son corps correspondant aux canons actuels pour vendre un produit ou pour faire parler.

    Pour moi, homme comme femme, mais c’est reduire la personne au rang d’objet, et ca ne me donne pas une bonne image de la marque. C’est pas parce que c’est plus rare que ca soit des mecs objectifiés que c’est différent. En plus évidemment d’etre totalement hetero-centré. On parle a des bloggueuses, oh bah envoyons leur un mec qui correspond au stéréotype des gouts (imaginés) de la femme cis .

    Bref, tu l’auras compris, moi ce genre d’opé, c’est pas ma came.

    • Reply Malicia avril 30, 2014 at 8:09

      Oui je m’en doutais que ce ne serait pas du tout de ton goût. L’utilisation de la sensualité, la mise en valeur du corps etc… dans les pubs me laisse plus mitigée (= c’est pas tout gris, tout noir) mais je peux aussi entendre quand on me dit que c’est soit blanc, soit noir, soit on objectifie plus du tout, soit on se « plaint » pas des dérives.
      Par contre, je te rejoins tout à fait sur la question de la norme hétérocentrée et esthético-normée, que l’on retrouve d’ailleurs dans de nombreuses publicités et qui a du mal à changer, parce qu’on pensera toujours plus à parler à la masse qu’aux « minorités » (qui n’en sont plus vraiment à l’heure actuelle même si elles ne sont pas les plus visibles dans notre société).

      • Reply Serafina avril 30, 2014 at 8:22

        Ce n’est pas tant l’utilisation de la « sensualité » qui me gene en tant que telle. Je veux dire, qu’on utilise la sensualité pour de la pub de lingerie affriolante, des jouets pour adulte, qu’on présente des mecs ultra musclé pour promouvoir le nouveau banc de muscu : no pb, c’est un domaine ou l’utilisation est justifiée.
        Pour un shampoing ou pour un yahourt, par contre ….

        • Reply Malicia avril 30, 2014 at 8:27

          Tu penses à Shakira hein ? ^^
          Pour le shampooing, de mon côté, c’est ce qui m’a plu en particulier au niveau de l’opération Aussie c’est qu’au contraire, je jugeais ça « cohérent » avec l’imaginaire associé à l’Australie (surfeurs, plage, animaux sauvages etc), pour la marque qui en est originaire. C’est peut-être un réflexe de communicante, mais du coup ça contribue à faire passer l’image autour de la marque jusqu’à son démarchage : une marque fraîche, cool, qui nous apporte le meilleur de l’Australie à défaut de ses surfeurs. Après, je comprends qu’on puisse ne pas y être sensible et juger que « ouais enfin torse poil ou pas, ça va pas me dire si le shampooing est efficace », et c’est un argument qui est tout aussi juste (et si ça pouvait faire taire Shakira et qu’elle arrête de danser la danse du ventre dans son propre estomac, je vais pas contredire ! 😉 ).

  • Reply Serafina avril 30, 2014 at 8:33

    Pour Aussie le comprend le lien avec l’australie. Mais pourquoi pas de surfeuse ? Pourquoi pas de mec ne correspondant pas aux canons de la beauté actuelle (ils peuvent avoir l’air cool aussi non ?) ?

    C’est comme H&S si au lieu de présenter 2 mecs au physique ultra normés, ils auraient présenté un mec normé, une nana, un mec/une nana en surpoids, un androgyne et un gâteau, j’aurais applaudit des deux mains.

    bref, c’est pas tant le fait d’avoir des gens a poil (qui peut se justifier avec le blabla surfeur australie tussa) que l’objectification et la « norme ». Enfin, je commence a devenir trop extremiste si tu me lance la dessus tu sais bien 😀

    • Reply Malicia avril 30, 2014 at 8:38

      Ahah oui je sais touuuuuutafé 😀
      (et moi j’aurais bien ajouté aussi quelques propositions pas du tout normées aussi dans le tas^^)

  • Reply Odreylilith avril 30, 2014 at 8:39

    Oui bon c’est sûr que c’est pas top d’utiliser des mecs à moitié à poil pour vendre des produits. On se débat assez avec ça en tant que femme toute la journée : une nana à moitié nue pour vendre une bagnole, une nana dans des poses suggestives pour vanter une compagnie aérienne, etc.
    Mais faut quand même reconnaitre que…
    PUNAISE TROP CANON ! MOI AUSSIII !
    Et pis pour une fois que c’est dans ce sens là hein…. Juste une fois… 😉

  • Reply Estelle avril 30, 2014 at 10:47

    Peut-être ce qui peut déranger dans ces actions, c’est l’image de la blogueuse révélée par ces pratiques. La blogueuse serait manipulable grâce à quelques abdos, ces choix marketing me paraissent démagogues et quelque peu stéréotypés. En tant que consommatrice, je n’apprécie pa être considérée comme une écervelée qui achète sous l’impulsion d’un torse huilé.

    Estelle

    lamdeestunjeu.fr

  • Reply Aussie : Miracle Moist arrive en France ! avril 30, 2014 at 1:27

    […] pas eu la chance d’avoir un beau surfeur qui me remette les produits en mains propres (voir cet article chez Malicia sur le décorticage de l’opération et les photos du surfeur), j’ai juste […]

  • Leave a Reply