All Posts By

Malicia

Cosmétiques, Mes tests beauté, Parfums

Aura par Thierry Mugler : écoutez votre instinct…

Le nouveau parfum « Aura » pour femme, un vrai joyau ? Un flacon taillé en forme de cœur, un subtil mélange de notes animales et végétales, mais surtout une fragrance à la fois en accord et en totale rupture avec ce que Thierry Mugler a pu nous proposer jusque là…

« Oh, c’est atypique. L’odeur est juste envoutante, c’est top, mais waouh, qu’est-ce que ça change de Mugler » ! C’est en quelques mots ce que j’ai ressenti en sentant le parfum pour la première fois… et depuis, je n’ai pas changé d’avis. Aura de Mugler a ce quelque chose d’unique, une note de tête végétale avec la liane fauve encore jamais utilisée en parfumerie, un cœur gourmand et végétal avec la fleur d’oranger et la rhubarbe, et un fond plus boisé qui rappelle l’identité Thierry Mugler…

Les notes du parfum Aura sont ainsi atypiques, à la fois douces et exotiques, un air de jamais-vu qui transporte immédiatement ailleurs… Voyez plutôt :

Cœur instinctif : Liane Fauve
Cœur végétal : Absolu de fleur d’oranger, Feuilles de rhubarbe
Cœur animal : Vanille Bourbon, Wolfwood, Liane Fauve

Ce parfum, pour l’instant, je ne connais pas une personne qui ne l’a pas aimé ! Même ma meilleure amie très difficile en parfum l’adore depuis qu’elle l’a senti et va le commander. Alors, c’est vrai, chaque parfum est unique, mais ce que j’aime beaucoup avec celui-ci, c’est son côté surprenant. Lorsqu’on connait Thierry Mugler, on sait que la marque tient beaucoup à son identité olfactive, elle la décline dans ses parfums Alien et Angel, mais elle s’en éloigne rarement beaucoup… Au contraire de ce qu’elle a fait avec Aura, une vraie prise de risque à mes yeux, avec des notes qui se démarquent… Si vous en avez l’occasion, je vous invite à le sentir en parfumerie et à me dire si vous êtes d’accord 😉

Petit souvenir de la soirée Mugler avec Hélène, merci Hillary !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Cosmétiques

Le Secret d’Arielle Mauboussin : chut, c’est un secret…

C’est l’histoire d’un secret dévoilé. L’histoire d’une féminité assumée. Celle du parfum Le Secret d’Arielle de Mauboussin… que j’ai décidé de vous présenter avec une mise en scène particulière, celle du théâtre, des coulisses d’un spectacle, pour vous dévoiler le secret de ce qui se passe derrière le grand rideau…

Le secret dévoilé…

Le Secret d’Arielle par Mauboussin est un hommage à la parfumerie française de luxe, le fruit d’une collaboration avec Arielle Dombasle, actrice connue et reconnue, qui incarne une certaine vision de la féminité. Pour moi, c’est une actrice intemporelle, quelqu’un dont j’ai une image féminine, élégante, sans être inabordable.

Le flacon du Secret d’Arielle est simple, mais il arbore une étiquette décorée d’une étoile un peu mystérieuse, de notes dorées, tout en finesse.

Mais c’est surtout les notes du parfum Le Secret d’Arielle qui retiennent l’attention : fleurs blanches, baies roses et iris en notes de tête; tubéreuse, roses nacrées en cœur; ambre et musc en fond.  Les notes de tête sont très douces et fleuries, idéales pour les beaux jours, elles évoquent un parfum qui sait se démarquer, en toute féminité. Les notes de cœur sont un peu plus particulières, un peu plus entêtantes, sûrement en raison de la tubéreuse. Assurément, c’est un parfum qui peut plaire ou déplaire, mais il est impossible d’y rester indifférent…

Dans les coulisses du secret…

Comme vous pouvez le voir sur les photos, je porte un kimono, que j’avais justement envie de vous présenter. Il s’agit en effet d’un peignoir kimono envoyé par le site Lepeignoir qui propose des peignoirs kimonos et des peignoirs personnalisés de tous types, du plus simple au plus original, du plus « doudou » au plus léger.

Pour ma part, j’ai choisi un peignoir kimono, parce que je trouvais que c’était le peignoir parfait pour l’été : léger pour ne pas avoir trop chaud, en matière satin pour qu’il soit agréable à porter et qu’il ne colle pas à la peau, et surtout joliment décoré. Pour personnaliser son peignoir, on peut choisir le mot de son choix et le type de typographie, j’ai choisi une typographie « écriture à la main » et mon prénom. C’est tout bête, mais je l’aime encore plus avec ce détail.

J’ai beaucoup hésité sur mon choix, mais j’en suis vraiment contente, car je sais que c’est un peignoir qui va durer longtemps… et qui résistera aux chats ! C’est un peu le souci avec les peignoirs quand on a des chats, ça accroche tout et ça perd vite de son charme, ici, la matière n’attrape rien. La longueur est idéale, ni trop courte, ni trop longue. Seul petit bémol, avec une grosse poitrine, impossible de le porter avec juste ses sous-vêtements en dessous, ça fait beaucoup trop décolleté (sauf pour l’intimité… 😉 ).

Alors, que pensez-vous de ce type d’article ? Un kimono pour l’été, vous y avez déjà pensé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Et aussi..., Forme

Challenge Run and Fly Lufthansa : tu cours, tu gagnes

La course à pied n’a jamais fait partie de mes sports préférés, et pourtant, au fil du temps, j’apprends à l’aimer. Aimer courir de temps en temps, pour garder la forme, pour me bouger. Ou lors d’événements particuliers, comme la Color Me Rad à Lille à laquelle j’ai encore participé, pour me défouler. Alors, forcément, quand courir peut me permettre de rapporter un voyage, je dis « oui »… et je me suis dit que j’allais vous en parler 😉

Le challenge Run and Fly de Lufthansa : objectif 10 kilomètres

7 kilomètres, environ 50 minutes, c’est pour l’instant mon maximum atteint lors d’une course… le challenge Run and Fly, c’est 10 kilomètres à courir en une fois dans la journée du 9 juillet. Et 3 challenges, à réaliser entre le 29 mai et le 9 juillet :

–          Challenge A350 : A partir du 29 mai, courir 3,5 kilomètres en une fois

–          Challenge Bagages connectés : faire 7.3 kilomètres à partir du 12 juin

–          Challenge Fly Net : faire une heure de course d’affilée à partir du 26 juin

A gagner parmi tous les participants qui auront relevé les 3 challenges et couru 10 kilomètres le 9 juillet : deux billets d’avion, une GoPro, une montre connectée ou encore des bons d’achat ! Clairement, il y a de quoi se motiver… et pour ma part, j’ai décidé de me lancer. Bon, clairement, je pense que je vais avoir du mal pour le challenge 1h et la course de 10 kilomètres, mais c’est un défi que je me vois bien réaliser. Si vous voulez participer, c’est ici :

http://www.runandflylufthansa.com/home

Mon premier challenge Run and Fly : la Color Me Rad

Pour ma part, j’ai réalisé le premier challenge lors de la Color Run 2017 à Lille ! Encore une fois, cette année, l’ambiance était au rendez-vous, le soleil, et je m’y suis rendue avec mon traditionnel jogging Hakuna Matata et une toute nouvelle paire de baskets running Puma que je voulais tester pour l’occasion. J’ai en effet choisi les Puma Expedite sur le site Zolibo (sur lequel on peut acheter aussi bien des baskets que des escarpins femme 😉 ) parce que j’aime beaucoup la marque Puma en général, j’aimais leur style et surtout je voulais tester des baskets 100% running. Et elles se sont avérées à la hauteur : je n’ai pas eu mal au pied, et j’ai même fait la course sans m’arrêter cette fois ! Bien sûr, une course ce n’est pas suffisant pour se faire un avis pointu, mais en tout cas, pour la coureuse occasionnelle que je suis, je pense qu’elles feront bien l’affaire.

Du côté de la Color Me Rad, cette année encore, j’avais été invitée à participer, mais je suis cette fois-ci passée par le schéma classique, sans « accueil presse » dédié. J’ai donc pu tester l’organisation en « conditions réelles » : la récupération du pack dossard était franchement parfaite, pas trop de monde et bons horaires ; pareil pour le début de la course, on attend pas trop sur place et on ne patiente pas trop à l’entrée, bref, j’étais satisfaite. J’ai juste regretté à l’arrivée une ambiance un chouilla moins festive que l’an dernier, avec moins de petits stands sympas et surtout des jets de couleurs bien moins fréquents (un seul en une heure alors que l’an dernier, c’était un lancement toutes les 20 minutes). On reste tout de même contentes d’avoir fait la course et je réfléchis avec une amie à faire la course Run Disney qui a lieu à Disneyland Paris dans quelques mois.

Alors, vous allez vous lancer sur le challenge ? Pour ma part, faut que je me motive à continuer mais surtout, il faudrait que les températures baissent un peu histoire que je puisse courir dehors 😉

J’ai écrit cet article dans le cadre du challenge organisé par « Le café des blogueuses » sur Facebook autour du thème acidulé, la couleur de mes baskets et la Color Run s’y prêtaient bien 🙂 Et si vous aussi, vous voulez vous laisser tenter par la « Disney Run », lisez les articles de Vivre Healthy , Hello Disneyland et Anne Dubndidu.

Rendez-vous sur Hellocoton !