Première fois avec l’épilateur Lumea Comfort Philips

Voilà quelques temps que j’entends parler de l’épilation à la lumière pulsée et en bonne douillette flemmarde que je suis, j’ai eu envie de tester ! Et c’est grâce à la marque Philips que j’ai pu découvrir l’un des derniers nés de la marque en matière d’épilation à la lumière pulsée à faire à la maison : l’épilateur Lumea Comfort Philips.

lumea comfort philips

L’épilation à la lumière pulsée, on fait le point ?

L’épilation à la lumière pulsée cible la mélanine du poil. L’appareil d’épilation lumière pulsée va délivrer de la lumière par flash qui va chauffer le poil (et provoquer la destruction du bulbe du poil à terme) sans chauffer l’épiderme (et donc pas de risque de se brûler). Ce procédé est plus efficace sur poils foncés et en phase de pousse car ils produisent plus de mélanine et ils permettent d’attirer la lumière pulsée sans risque pour la peau.

SAM_0026

Comme l’appareil cible la mélanine et qu’il se repère avec le contraste entre la couleur du poil et celle de la peau, certaines précautions doivent être prises. Ainsi, si vous avez des poils trop clairs ou une peau trop foncée, le Lumea Comfort de Philips ne fonctionnera pas. De même, il faut se  raser au moins un ou deux jours avant chaque séance de lumière pulsée avec le Lumea car le poil contient beaucoup de mélanine en phase de repousse et l’épilation sera donc plus efficace. Enfin, en cas d’exposition au soleil, il est déconseillé d’utiliser l’appareil dans les deux semaines suivantes (histoire que le bronzage éventuel ou les rougeurs se soient estompés).

SAM_0025

Le résultat ? Après 4 séances bimensuelles (donc 8 séances), on constate jusqu’à 70% de non-repousse des poils ! Et bien sûr, plus on continue et mieux c’est.

SAM_0028

Comment ça se passe avec l’épilateur Lumea Comfort de Philips ?

SAM_0272

Etant donné que cela prend quelques séances à bien agir (et que j’ai dû interrompre mes séances durant les vacances car je me suis trop exposée), je me suis dit qu’un premier article pour vous présenter la bête serait utile. Donc concrètement, voilà comment ça se passe :

- Je me rase 2/3 jours avant l’épilation prévue, pour que  mon poil soit bourré de mélanine en repoussant

SAM_0008

- Je sors le Lumea, j’appuie sur le bouton Start, une fois que ça clignote c’est bon, je peux utiliser l’appareil. Je choisis alors mon intensité, de 1 à 5. Pour ma part, en général, je prends 3 ou 2, selon si ma peau est potentiellement sensibilisée ou pas.

SAM_0273

- Je positionne l’appareil bien « perpendiculairement » à la peau, l’ensemble du capteur doit être quasi à plat sur la peau. Si j’ai la peau trop foncée ou que l’appareil n’est pas bien stabilisé, le flash ne se déclenchera pas. C’est à la fois une indication pour bien se positionner et une précaution qui permet que l’appareil ne se déclenche pas s’il y a le moindre risque.

SAM_0015

- Grâce au mode « Slide & Flash », je fais glisser l’appareil le long de ma jambe en maintenant le bouton appuyé et ça flashe tout seul ^^ Au passage, j’évite – précaution au cas ou – de passer l’épilateur sur les grains de beauté et par contre, pour tous, il faut éviter les éventuelles éraflures (toujours par souci de garder un repère contraste peau – poil pour le capteur).

- Au niveau du temps, ça prend en moyenne une vingtaine de minutes pour les jambes, mais l’épilateur peut être utilisé aussi sur aisselles, les lèvres, le visage et le maillot !

Les plus et les moins

+++

- Le design très pratique : c’est joli, facile à prendre en main, léger, ça se range facilement dans la salle de bains, le top, on ne peut pas faire plus ergonomique et design^^

- Le mode d’alimentation : à brancher sur secteur, pratique à emporter partout et surtout pas de risque de piles ou de batterie qui tombe à plat

- Sa fiabilité : entre le capteur couleur de peau, les différentes indications, le voyant prêt-à-flasher… je n’ai pas peur de me brûler la peau par accident !

- Ca ne fait pas mal : après une séance, la peau est un peu rougie, échauffée, mais grâce à l’intensité réglable, c’est facile d’adapter selon sa propre sensibilité et d’éviter ainsi d’avoir mal.

 SAM_0274

Moins :(

- Certaines zones sont un peu plus difficiles à flasher comme le derrière des jambes forcément

- Même si on procède minutieusement, il est parfois difficile d’être sûr d’avoir bien flashé toute la demi-jambe mais difficile de savoir comment arranger ça

- Le prix, 250 euros, est quand même un investissement (mais vous pouvez aussi l’acheter entre copines pour faire baisser le prix)

Alors heureuse ? Oh oui ! On verra les résultats sur le long terme (d’ailleurs, j’ai une séance à faire cette semaine) mais en tout cas, côté pratique, c’est vraiment nickel et je suis très satisfaite. D’autres personnes qui ont testé le Lumea Comfort parmi vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

GlossyBox édition Pop Art : une box beauté qui fait POW !

GlossyBox Popart

J’ai à peine publié mon article sur la GlossyBox Happy Birthday que j’ai reçu la GlossyBox Pop-art qui met donc le pop-art à l’honneur… avec une box ultra personnalisée au look girly et coloré qui en jette tellement que je devais vous en parler !

Glossybox popart

A plusieurs reprises, GlossyBox nous a régalé de boxs beauté au look personnalisé, avec l’édition 100% british par exemple. Ici, avec la box Pop-Art, je trouve que l’enseigne marque un beau point : c’est super joli, bien fait, la qualité est au rendez-vous… bref, c’est vraiment une boite que l’on a envie de conserver ! On retrouve le design pop-art dans le petit dépliant présentant les produits avec la box, encore une fois, j’adore.

Dans ma GlossyBox Pop art…

Glossybox édition popart contenu

Côté contenu, dans ma Box Pop-Art, il y avait :
- L’eau micellaire démaquillante Etat Pur, 190 ml, full size
- Une lime Sephora 4-Step Buffer 4 en 1 qui peut toujours servir

glossybox septembre 2014
- Un top coat Nails Inc Matte, qui matifie les vernis, je n’en avais pas, je vais pouvoir tester ça ;)
- Une crème illuminatrice regard It’s Potent de Benefit en petit format de 30 grammes. Vu les cernes que j’ai parfois (hérédité quand tu nous tiens), ça va me servir !

benefit it's potent glossybox
- Un blush Nars poudre Orgasm de 3,5 grammes : joli, j’aime beaucoup !
- Un mascara More Brow Model & co 3,5 grammes
- Une carte pour découvrir le nouveau sérum Instant Comeback de Benefit et bénéficier d’un soin express

blush nars glossybox

Mon avis sur la Glossybox de septembre…

Ce que j’ai aimé avec cette box :
- Je suis à 100% pour la boite personnalisée, ça donne encore plus envie de la conserver et à mon avis, ce serait une bonne idée d’en faire davantage <3
- Il y a de chouettes marques dans cette box : Benefit, Nars, et des produits très sympathiques. On a un bel éventail de produits qui servent.

La box de plus près :)

La box de plus près :)

Ce que j’ai moins aimé :
- C’est une constante que l’on retrouve malheureusement souvent avec les boxs très thématiques : je trouve que le contenu de la box ne reflète pas assez le pop-art. C’est chouette mais ou sont les couleurs, le « pow », le « vrouuuum », le « wow » ! Pourtant, il y a des marques sympas qui auraient pu aider au look par exemple, la marque Bell :

mascara bell wow
Alors bon, c’était peut-être difficile de coller à 100% au thème car ils n’ont peut-être pas eu toutes les marques qu’ils souhaitaient… mais dans ce cas-là, un goodies, un petit quelque chose aurait pu être ajouté ? N’importe quoi avec le packaging pop-art en fait (badge, miroir sac, stickers, il y a du choix).

- On en revient pour moi au problème du goodies qui fait un peu défaut pour GlossyBox : A plusieurs reprises, j’ai été agréablement surprise mais parfois, j’ai l’impression qu’il n’est là que pour dire « bon c’est bon on l’a mis » alors que ça devrait être une valeur ajoutée pour la box, un « petit plus » qui fait encore davantage apprécier le tout. En tout cas, c’est mon avis ^^

Alors, vous aussi, vous craquez sur le look pop-art de la GlossyBox de septembre ?

Rendez-vous sur Hellocoton !