Browsing Category

Week-end et court séjour

Mes escapades, Week-end et court séjour

Week-end dans le Périgord : un petit aperçu…

Pour finir le week-end, j’avais envie de vous laisser quelques photos de mon week-end à moi justement. Ces derniers jours, j’étais dans le Périgord et j’ai été très agréablement surprise après toutes les découvertes que j’ai pu y faire… parce que mine de rien, il y a vraiment de quoi faire la-bas et pour tous les âges !

Mais avant tout, pour vous préciser, le Périgord est le nom du comté qui recouvrait l’actuel Dordogne, qui se trouve à côté de l’Aquitaine, entre autres. Pour ce week-end, nous avions été invités par Semitour et Article Onze à découvrir plusieurs des Grands Sites du Périgord.

La Roche Gageac

Si je devais faire un résumé de mes premières impressions, je dirais que le Périgord m’a surprise. C’est une région extrêmement verte, boisée, vallonnée, vraiment un cadre agréable. En Dordogne, il y a aussi tout un passé lié aux châteaux, dans une partie du Périgord, on ne voit que ça : falaises et châteaux. C’est juste incroyable ! Et totalement dépaysant. Nous avons pu en visiter plusieurs, différents les uns des autres, et de très beaux jardins, ça m’a rappelée les nombreuses visites que j’ai pu faire étant enfant 🙂

La Roche sur Gageac

 En Dordogne, on trouve aussi tout un passé autour de la Préhistoire, et c’est la visite qui m’a probablement le plus marquée (il en reste d’autres au moment ou j’écris ce billet) qui l’illustre le mieux : Lascaux II (aka les grottes de Lascaux) et le Thot, parc attenant sur la préhistoire et ses animaux. Vraiment, ce que j’ai vu à Lascaux est loin de ce que je m’étais imaginée et pour moi c’est vraiment une visite à faire.

La Grotte du Roc – Les Eyzines

Les Grottes de Lascaux

Bien sûr, le Périgord c’est aussi toute une gastronomie : truffes, vin, foie gras… autant dire qu’on a sacrément bien mangés ce week-end et que je vais devoir éliminer tout ça très vite… mais j’ai pris goût au foie gras chaud et  j’ai pu découvrir la truffe, alors bon, je ne regrette pas^^

En voilà une délicieuse truffe !

Le plus beau dessert du monde !

Mais trêve de bavardages, je vous laisse avec quelques photos et promis, je vous en parle très bientôt plus en détails sur ce blog et sur mon blog voyage 🙂 Et n’oubliez pas, les gagnantes du concours Sanoflore ont été annoncées sur l’article correspondant. Bon week-end et retrouvez très vite d’autres comptes-rendus chez Frogita, Marinette, Jef, Le Moment M et Mes petits bonheurs.

Un âne tout pelucheux au Thot

Le château de Puymartin

Le château de Puymartin – Dordogne

Les Jardins d’Eyrignac

Le château de Fénelon

Alors, c’est beau hein ? N’hésitez-pas à me parler de votre expérience du Périgord, j’ai hâte d’avoir vos avis 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Bien-être et évasion, Mes escapades, Week-end et court séjour

Voyage en Islande : j’en ai rêvé, je l’ai fait :)

Me voilà de retour de mon séjour en Islande, avec des images encore plein la tête et pas encore l’esprit bien en France 🙂 Que vous dire de ce superbe voyage que j’ai enfin fait après des années à l’avoir rêvé : dépaysant, rafraichissant, sublime… 

Jökulsarlon et ses glaciers bleu givré

The Stage Door a eu le déclic de retourner en Corse suite aux quelques expériences de blogueurs avec Corsica Ferries, moi ce sont les expériences de blogueurs en Islande qui m’ont inspirées. Au premier article, j’ai été émerveillée et je me suis dit « aahhhhh quelle chance », au second article j’étais toute aussi émerveillée et tout autant en mode « quelle expérience unique »… et puis, je me suis dit « Mais, Malicia, depuis combien de temps tu parles de l’Islande à ton entourage ? (plusieurs années) Ce pays, il te fait vraiment rêver, non ? (Totalement, il fait partie de mon top 3 de pays à visiter) Ces articles font super envie, mais voyager en Islande, c’est vraiment quelque chose que tu veux depuis des années ? (Oui … mais ou tu veux en venir ?) Bon alors, qu’est-ce que tu attends bon sang ?? Et je me suis dit, ah ben oui, c’est vrai ça, qu’est-ce que j’attends ? De rencontrer le mec avec qui partager ce voyage ? Qu’une de mes amies trouve enfin du travail pour le faire ensemble ? J’ai beaucoup travaillé pour faire quelques économies et je me suis dit qu’il était temps d’arrêter de rêver et d’agir…

Icelandair : dans l’avion

Nous avons donc voyagé en Islande (avec un ami) sur toute la côte Sud et j’ai adoré ! Pour aller la-bas, nous avons opté pour… Icelandair 🙂 Il me semble que le billet aller-retour m’a coûté environ 350 euros. A l’aller, nous avons pris le vol de 6:00 du matin, il y avait « peu » de monde et j’ai vraiment apprécié mon vol. Au retour, par contre, pour le vol de 01:05 du matin, il y avait beaucoup de monde et j’ai trouvé que ça s’était un peu « ressenti ». L’ambiance était moins paisible et, forcément, les hôtesses étaient plus sollicitées. Pour autant, si je voyage de nouveau en Islande, je pense que je choisirai de nouveau Icelandair qui ne m’a pas déçue 🙂

Quelques petites informations sur Icelandair : lors du vol, on vous propose des oreillers et couettes mais aussi des rafraichissements gratuits (soda/ jus d’orange/ eau / thé / café). En classe économique, il n’y a pas de repas compris. Vous aurez la possibilité d’écouter de la musique, de regarder des films et séries (en anglais) mais attention : pensez à prendre vos écouteurs (sinon ça coûte 3 euros). Si l’expérience vous tente, je vous recommande de jeter un œil aux offres spéciales (qui proposent parfois le vol aller-retour + hébergement 2 nuits pour environ 300 euros). Au passage, merci à la personne qui gère le compte Twitter Icelandair pour toutes ses réponses à mes questions 🙂

Nous avons voyagé de Reikjavik à Jokulsarlon (et le Cercle d’Or), c’est-à-dire sur toute la côte sud de l’Islande.  Cet itinéraire a plusieurs avantages :

– il se situe sur des routes praticables en voiture standard (l’état des routes peut être assez mauvais en Islande)

– il peut se faire sur quelques jours

– il permet de voir un maximum de paysages sur peu de distances

Le geyser

Au deuxième jour, on avait l’impression d’être là depuis déjà quatre jours tellement on avait vu de paysages ! On a enchaîné entre plages aux vagues époustouflantes (Vik), glacier (Skaftafell), cascade de 32 mètres (Gulfoss), champs de lave (Eldhraun). Et toujours de la beauté à perte de vue. Nous avons fait beaucoup de route mais vu aussi énormément de choses. C’est quelque chose qui m’a marqué en Islande : le pays est marqué par les forces de la nature. Ici, des cascades qui s’enchainent à cause de la fonte des glaciers, là des champs de lave d’éruptions qui ont ravagé le pays… Ce pays a été sculpté par la nature (oui, je sais, c’est poétique) et on ne peut qu’imaginer toute la force des éléments qui se sont déchainés.

 

Regardez-moi cette faille ! (Thingvellir)

La plage de Vik et son sable noir : idéal pour se détendre les pieds après une longue ballade !

Au passage, j’ai eu un coup de cœur pour le volcan Hekla : la légende disait que c’était l’une des deux portes de l’enfer, il s’agit du volcan le plus actif de l’île. En général, il entre en éruption tous les 10 ans… et sa dernière éruption remonte à 2000. Nous l’avons seulement vu de loin mais il a quelque chose de spécial, un air menaçant, abrupt… il m’a impressionnée.

Concernant le temps (et l’équipement), on s’en est bien sortis. C’est vrai qu’il fait froid en Islande mais c’est un froid particulier. En fait, quand on sort, il y a souvent le mélange de soleil, froid, vent. Donc il faut avoir deux épaisseurs pour s’adapter aux températures : vent frais et chaleur tempérée. On a eu de la chance de ne pas avoir de pluie car ça aurait été difficile à gérer je pense. Du coté du Vatnajokull, par contre, le temps est vraiment « moche » et hostile. Je remercie d’ailleurs The Stage Door pour ses conseils 🙂

Un cheval islandais : ils sont TROP beaux ! Je ne m’en lasse pas 🙂

Il y aurait eu de nombreuses choses à faire et il y en a certaines que j’aurais VRAIMENT voulu faire. Notamment concernant la faune islandaise, j’aurais adoré faire l’excursion permettant d’observer les baleines au large ( mais 50 euros, ça restait bien cher quand même), faire du cheval islandais (mais emploi du temps trop serré), voir des macareux (on a failli crever un pneu pour aller sur une plage qui est censée en abriter… eh non !) ou encore les fameux phoques. De même, il y avait des ballades sur le glacier de Skaftafell à 40 euros pour 2h30 et ça aurait pu valoir le coup je pense, si nous avions eu le temps.

Ma plus grosse déception a été le Blue Lagoon, ce fameux lac de silice bleu turquoise à l’eau chauffée… car nous n’y sommes pas allés. Mon ami n’était pas tenté et moi je n’avais pas envie d’y passer l’après-midi toute seule. Cet endroit, ça a été la première image que j’ai eu de l’Islande, j’en ai rêvé, je voulais le faire… Mais j’avais envie de partager ça avec quelqu’un, et pas juste de le faire pour le faire. Donc j’ai renoncé et j’ai quand même été un peu dégoutée. Bon, ok, beaucoup, j’ai même fumé ma seule clope de tout le séjour après mais je me suis vite remise de mes émotions. On était aussi le dernier jour, le retour approchait. Je finirai par le faire, et je suis sure que je ne regretterai pas l’attente 🙂

Les eaux paradisiaques du Blue Lagoon

 

Et me voilà revenue… et je réalise combien j’ai apprécié mon séjour la-bas. J’ai aimé ne pas prendre les transports en commun de toutes nos vacances, éviter les foules, partir à l’aventure. J’ai aimé prendre les routes de l’Islande, même celles qui étaient en mauvais état et qui me faisaient totalement stresser en mode « putain, on va crever, on va crever et on sera foutus pour le reste du séjour ». Aller de paysages en paysages, marcher, alterner les hébergements, manger des sandwichs en non-stop. C’était vraiment un super voyage et je le réalise encore plus maintenant. Je réalise aussi que j’aurais aimé naître en Islande (ou en Auvergne ahah), j’aime ce genre de vie, rester « dans » la civilisation tout en ayant la possibilité de se couper totalement du monde en roulant une heure.

Prochain projet : me faire le tour « animalier » de l’Islande et revenir un week-end en hiver pour avoir la chance d’assister à une aurore boréale.

Et vous, l’Islande, ça vous tente ? Si vous avez des questions, n’hésitez-pas, j’essayerai d’y répondre !

Rendez-vous sur Hellocoton !