Browsing Tag

avis stop verrues

Cosmétiques

Verrues : 0 – Malicia : 1

Il y a quelques temps, j’ai échangé les batailles avec l’eye liner et le lisseur contre un bon gros affrontement avec l’ennemi number one du pied : la verrue. Ce fut long, elles ont résisté… mais J’AI VAINCU ! Dans la douleur, elles ont été terrassées… sans aucune douleur pour moi et pas de passage chez le dermato’.

Wanted : verrue plantaire

Attention, la verrue plantaire est une « tumeur »… c’est bon, ne prends pas peur, elle est « inoffensive ». Elle a juste la mauvaise habitude de se propager assez rapidement, en fait c’est un virus qui fait partie de la famille du papillomavirus. Généralement, elles squattent les pieds, bien transpirants si possible (elles ne gagneront pas de prix Glamour ou Elle, c’est sur), et vous attendent bien gentiment en prenant leur bain dans la piscine ou les vestiaires par exemple. Pour leur faire leur fête, on va chez le dermatologue qui utilise son arme la plus puissante : l’azote liquide qui va dégommer la verrue.


Comment j’ai eu la peau de mes verrues sans douleur …

Au cas ou mes articles sur les produits pour les pieds ne vous l’auraient pas indiqué, je suis une pas douée des pieds. Vraiment. Étant plus jeune,  j’ai du passer plusieurs fois par la case « dermato » pour avoir les verrues à l’usure. C’était douloureux et vraiment peu agréable, ma fierté de blogueuse beauté aurait pu en prendre un coup si à l’époque j’avais été capable de me mettre du mascara.  Je pensais être débarrassée d’elles mais il a fallu qu’elles reviennent, pour savourer leur victoire ? Il faut dire que même après élimination de la verrue, le  virus reste en sommeil dans l’organisme, attendant de pouvoir revenir te rappeler son existence.

Elles sont donc revenues. D’abord une. Je l’ai vue arriver, je n’étais pas sure que c’était elle. Plus le temps passait, plus j’ai su que c’était elle. J’ai trainé, j’ai fait comme si je ne la voyais pas, ou que je ne la reconnaissais pas, disons que j’avais envie d’éviter d’avoir une furieuse envie de mettre mon pied dans la tête d’un dermatologue en train de me le défoncer. Puis j’ai pensé à la solution de facilité, vous savez : et si je m’en chargeais moi-même ?


Moins concentrés que la solution du dermatologue et donc moins douloureux, il existe des sprays d’azote liquide que l’on peut acheter en pharmacie et qu’on utilise à la maison. Si ça fait mal, tu ne peux t’en prendre qu’à toi (ou à tes murs, une boule de papier, un oreiller…). J’ai choisi Stop Verrues Freeze de Scholl.

Pour l’utiliser, il faut insérer le coton tige que l’on voit dans l’embout plastique à côté, comme sur l’emballage. Ensuite on insère ça dans le spray, on appuie  5 secondes, on laisse reposer le coton tige 15 secondes la tête en bas et on applique 30 secondes sur la verrue. Et hop, c’est fini. Ouais je sais, je t’ai embrouillé, t’as rien compris, mais y’a pas grand chose à comprendre. C’est aussi simple que d’emboiter un coton tige dans un diffuseur et d’appuyer pour que l’azote liquide imprègne le coton tige à température idéale. En fait, c’est exactement ça.  Au bout d’une dizaine de secondes, ça peut commencer à être un peu douloureux à cause de l’effet froid mais c’est presque rien. Voire rien du tout comparé à la même opération chez le dermatologue.

Côté résultats, ça a été long au démarrage. Trois utilisations sur la verrue la plus ancienne sans résultat. Genre, ça élimine les verrues en « 1 utilisation »… multiplié par combien ?  Manque de bol, l’ancienne a appelé une copine qui a commencé à apparaitre entre deux orteils. Je pense que j’avais du commencer à lui faire peur. Foutu pour foutu, j’utilise le produit sur la verrue apparaissant (genre depuis une semaine sûrement avant que je la remarque). Elle a pas fait la fière, une semaine après, elle avait disparu. J’ai fait une dernière application sur la plus ancienne en pensant que j’allais devoir me faire quand même charcuter. Quelques semaines après, c’est avec une joie non dissimulée que j’ai remarqué qu’elle aussi avait disparu.

Bien sur, chaque pied… euh personne est unique et je ne peux garantir que ce qui a été efficace le sera autant pour vous, mais là je suis convaincue. Il me reste même encore des munitions au cas ou des copines des anciennes verrues viendraient à faire leur apparition. D’ailleurs, ce sera mon conseil beauté-santé du jour, si une verrue pointe son nez sur votre pied, dégainez sans tarder ! Plus on laisse trainer, plus ça s’incruste. Comme un parasite ou une belle-mère (sisi). Pour moi, en tout cas, c’est fini, si elles reviennent, je vais employer les grands moyens…


Et si tu te le demandes, je n’ai pas touché le moindre euro pour cet article. Au contraire, j’en ai dépensé 15 pour la peine, mais je ne regrette pas. Bon allez, j’en arrête là sinon je vais finir par vous parler de mes problèmes de… Non, en fait, vous ne voulez pas savoir.

Et vous, vous êtes-vous déjà engagée dans la guerre contre les verrues ou vous laissez ça aux professionnels ? Si vous n’assumez pas votre statut de vétéran (ça laisse des séquelles), vous avez le droit de poster en anonyme.

Plus d’infos (sérieuses^^) ici : Les verrues vulgaires et plantaires

Rendez-vous sur Hellocoton !