Nous courrons tous après le temps, mais le temps du vieillissement est un temps long si l’on y regarde de prêt.

Il existe des dizaines de méthodes et de solutions pour combattre les effets du vieillissement sur nous-même.

Dans toutes ces solutions qui se proposent à nous, on retiendra des techniques très douces qui permettent de ralentir le vieillissement, voire de le stopper dans certains cas.

Ces techniques sont généralement basées sur des injections d’acide Hyaluronique, soit de Botox, mais au fond, quelles sont les réelles différences entre les deux ?

Il y a souvent confusion entre les deux, et nous allons porter un regard sur ce qui fait la différence entre les deux, afin que vous puissiez comprendre les propriétés et effets de l’un face à ceux de l’autre.

QU’EST-CE QUE L’ACIDE HYALURONIQUE ?

Pour donner une photo assez simple de ce qu’est l’acide Hyaluronique, il faut voir cette molécule comme un produit de “comblement”, ou de “remplissage”.

Il va permettre, en l’injectant, de pouvoir combler les zones en déficit, et également de pouvoir hydrater la peau par l’intérieur, puis pour finir, restaurera les volumes.

Pour bien comprendre son action, il faut bien comprendre qu’avec le temps, le visage a tendance à se creuser, et donc perdre de ses volumes au fur et à mesure.

Un peu comme les glaciers sur la banquise, notre visage se verra perdre en volume sur son milieu, et aura comme l’impression de fondre au fil des années.

C’est avec l’acide Hyaluronique, que nous allons pouvoir restaurer l’harmonie du visage avec des injections dans des zones telles que les pommettes, au niveau du menton, etc…

Toute la nuance dans l’utilisation de l’acide hyaluronique, c’est d’injecter des quantités suffisantes dans le but de restaurer les volumes.

L’endroit ou la zone de d’injection sera également très importante, c’est la raison pour laquelle il faut réaliser un véritable plan de traitement, de façon à pouvoir traiter certains points de soutien du visage tels que les pommettes, ou le menton, et qui aura pour effet de restaurer les volumes.

C’est par la suite, que l’on pourra ensuite compléter ces actions par d’autres localisations telles que les lèvres, qui ont tendance à s’affiner avec le temps.

QU’EST-CE QUE LE BOTOX ?

Le botox quant à lui, agira d’une façon différente comparativement à l’acide Hyaluronique, mais qui aura une action complémentaire, et qui va permettre d’obtenir des résultats encore plus durables.

Cette toxine botulinique ne va pas combler les creusements de la ride, mais plutôt agir sur la cause de la ride.

Car il faut savoir que la ride se crée au fur et à mesure du temps, causée par de petites contractions musculaires répétées de manière hyperactives et extrêmement fréquentes, et qui vont parasiter les muscles du visage.

Le botox va permettre de détendre ces rides, permettre au muscle de se relâcher, et ainsi faire en sorte que la ride s’estompe petit à petit, et de manière naturelle.

Par ailleurs, on entend souvent cette crainte, que le visage puisse se figer à cause d’injections de botox, ce qui est une idée reçue sans doute due à ces stars hollywoodiennes qui ont des visages dont on ne ressent plus aucune expression.

La vérité, c’est que si vous avez un praticien qui a l’habitude de travailler avec le botox, il va pouvoir relâcher les muscles, les détendre, et éviter l’hyperactivité musculaire, ainsi que toutes ses petites contractions parasites.

CONCLUSION

Nous espérons que ce petit dossier vous aura permis de mieux délimiter les actions respectives de l’acide Hyaluronique et du Botox, et surtout de bien comprendre les effets et complémentarités de chacun.

Bien évidemment, il est conseillé de consulter un praticien en vue d’actions futures sur votre visage, et ainsi avoir les conseils et l’encadrement adaptés dans le but d’obtenir des résultats satisfaisants.

error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋