Les aides auditives demeurent peu utilisées alors qu’elles sont de plus en perfectionnées. Par ailleurs, leur gamme s’agrandit de jour en jour. Si vous pensez vous doter d’un appareil auditif, vous aurez donc besoin de suivre les conseils et astuces que nous vous présentons ici afin de ne pas vous tromper dans votre choix.

Trouvez déjà un bon audioprothésiste

Pour trouver un bon audioprothésiste, demandez l’avis de votre ORL ou des personnes de votre entourage. Il est important de prendre tout le temps nécessaire pour dénicher le bon praticien, car ce dernier vous autorisera à tester gratuitement l’appareil. En général, le temps de test moyen admis est de deux semaines. Il s’agira de s’assurer que vous tolérez bien l’appareil, que ce dernier est suffisamment maniable et qu’il vous est bien utile. De plus, l’audioprothésiste tiendra compte de votre style de vie pour vous proposer un modèle d’appareil auditif en conséquence.

Ne changez pas d’audioprothésiste durant votre traitement

Une fois le bon audioprothésiste trouvé, restez bien accroché à lui. Il est clairement déconseillé de le quitter pour un autre au cours de votre traitement. En effet, l’appareil est associé à un forfait incluant l’adaptation et le suivi. Surtout, ce forfait ne limite pas le nombre de séances. Cependant, libre à vous de changer d’audioprothésiste dès que viendra le moment de renouveler votre appareil auditif ou à la suite du bilan avec votre médecin. Découvrez d’autres Astuces pour vous faciliter la vie et ne vous faites pas prier pour les mettre en application.

Vous n’êtes pas tenu d’équiper vos deux oreilles

Gardez toujours à l’esprit que vous visez comme but de retrouver l’équilibre de votre audition lorsque vous devez prendre un appareil auditif. Cela implique bien souvent d’équiper les deux oreilles. Cependant, ne vous embarrassez pas de cette règle qui n’en est en réalité pas une si une de vos oreilles fonctionne parfaitement. Seul le côté oreille qui ne marche pas bien devrait porter un appareil auditif.

Il existe deux types d’appareils auditifs, chacun présentant des avantages

Vous aurez le choix entre un appareil analogique et un appareil numérique. Quel que soit le type, il sert invariablement à amplifier le son. En revanche, c’est dans la façon dont le traitement de ce son se réalise que se situe la différence. Optez pour un appareil auditif analogique lorsque vous souffrez d’une surdité importante. Ce type est le plus ancien des deux et surtout le plus puissant. Choisissez par contre un appareil auditif numérique pour davantage de confort. Il s’agit d’un dispositif qui rend celui qui s’en sert mieux autonome.

Quand opter pour des intra-auriculaires ?

Les intra-auriculaires sont insérés dans le conduit auditif et présentent comme avantage d’être très discrets voire invisibles dans les intraconduits profonds. Pour les manipuler aisément, il faudra toutefois une certaine dextérité. Si vous avez l’habitude de coudre, vous n’aurez ainsi aucun mal à vous servir d’intra-auriculaires. 

Il s’agit d’appareils conçus sur mesure qui bouchent le conduit. La petitesse du conduit, une sécrétion trop importante de cérumen ou encore une allergie à la résine peuvent donc constituer des problèmes. Ne vous décidez définitivement pas à choisir des intra-auriculaires sans les avoir préalablement essayés. 

error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋