Alors que les yeux du monde sont rivés comme hypnotisés sur la pandémie de Covid-19, d’autres maladies et maux continuent de tuer des millions de personnes. Rougeole, tuberculose, paludisme, hypertension artérielle, cancer notamment, font eux aussi de nombreuses victimes à l’image de l’arrêt cardiaque. En France, ce sont près de 50 000 personnes (soit 1 personne toutes les deux minutes) qui meurent d’un arrêt cardiaque. Et pourtant il existe des solutions simples à mettre en œuvre pour réduire le nombre de décès liés à l’arrêt cardiaque : les défibrillateurs. 

Qu’est-ce qu’un défibrillateur ? 

Le défibrillateur automatisé externe également appelé DAE est un petit appareil portable qui fonctionne grâce à une batterie. Le DAE permet d’analyser l’activité du cœur d’une victime d’un arrêt cardiaque et de lui délivrer un choc au besoin

Parmi la large gamme de défibrillateurs proposés sur www.defibril.fr, on distingue deux types de défibrillateurs automatisés externes. Le DEA est un défibrillateur entièrement automatique qui délivre le choc automatiquement après un avertissement vocal s’il le juge nécessaire. Le DSA, lui est un défibrillateur semi-automatique qui nécessite une action de la part du sauveteur au moment de donner le choc électrique. Bien entendu pour ce type d’appareils, la machine ne permettra de délivrer le choc que si le rythme cardiaque de la victime analysé par la machine le nécessite.   

Ce sont majoritairement les modèles de DEA qui sont mis à disposition dans les lieux publics au vu de leur simplicité d’utilisation. 

Comment utiliser un défibrillateur ? 

Il est important de souligner que l’utilisation d’un défibrillateur ne demande pas de formation de secouriste. Les appareils sont conçus pour être facilement utilisables par tous. La loi autorise d’ailleurs son utilisation à tout témoin d’arrêt cardiaque. Pour autant, rien n’empêche de suivre une formation dispensée par la Croix rouge notamment. La formation peut toujours d’avérer utile.

La première des choses est de contacter les secours, en composant le 15 ou le 112. Ensuite, il faut mettre en sécurité la victime, l’allonger sur une surface sèche et non métallique. Après avoir dénudé le torse de la victime d’un arrêt cardiaque, il convient de coller les électrodes (au besoin sécher le torse avant de placer les électrodes) suivant le schéma présent sur le défibrillateur. Puis, il suffit de se laisser guider pas-à-pas par l’appareil.

error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋