Avoir une belle peau et des cheveux en pleine santé suppose de bien les nourrir avec des nutriments (vitamines et minéraux notamment) qui nous sont fournis par une alimentation saine et équilibrée. Mais il est aussi possible d’avoir recours à des compléments alimentaires beautés, tels que l’acide hyaluronique, par exemple, qu’on trouve dans de nombreuses crèmes hydratantes et anti-âge, mais qui existe également sous forme de gélules.

L’intérêt de l’acide hyaluronique sur la peau

L’acide hyaluronique est un des constituants naturels de l’organisme puisqu’on le trouve :

  • Dans les yeux (dans l’humeur vitrée)
  • Dans les articulations (au niveau du liquide synovial qui lubrifie les structures articulaires et fournit des éléments nutritifs au cartilage)
  • Mais surtout dans la peau et plus particulièrement au sein du derme (et dans une moindre mesure au niveau de sa couche superficielle, l’épiderme).

C’est en partie grâce à lui que la peau est souple, ferme et dépourvue de rides. En effet, si ce sont le collagène et l’élastine qui raffermissent la peau, c’est l’acide hyaluronique qui les nourrit et les soutient.

Son taux et sa production ont naturellement tendance à décroître avec le temps, ce qui va entre autres se traduire par un fendillement du collagène et une distension de l’élastine. C’est pour cette raison que des rides finissent par apparaître et qu’on observe une diminution du tonus de la peau.

C’est ce qui explique aussi pourquoi l’acide hyaluronique est régulièrement intégré dans de nombreuses crèmes anti-âge ou anticernes disponibles sur le marché.

Par ailleurs, l’acide hyaluronique est un excellent agent hydratant, puisqu’il est capable de retenir dans les tissus jusqu’à 1 000 fois son poids en eau. Concrètement, en se liant à l’eau, l’acide hyaluronique va combler les espaces entre les cellules de la peau, et ainsi non seulement l’hydrater, mais aussi lui redonner plus d’élasticité et de douceur.

L’aspect repulpant, lui, est tout particulièrement visible au niveau des lèvres. De plus, l’hydratation de la peau limite son dessèchement naturel (dû à l’âge) et donc l’apparition des rides et des ridules.

On peut donc aussi bien l’utiliser lorsqu’on prend de l’âge pour lutter contre l’apparition des rides et tonifier et lisser sa peau, et lorsqu’on est plus jeune pour l’hydrater. Par ailleurs, l’acide hyaluronique joue un rôle important dans le phénomène de cicatrisation.

Enfin, il possède une activité antioxydante majeure, notamment en protégeant la peau contre les UV, eux aussi en partie responsables du vieillissement cutané.

Comment favoriser naturellement la production d’acide hyaluronique

Il n’existe pas d’aliments qui soient source d’acide hyaluronique à proprement parler. En revanche, il est possible de consommer des nutriments qui vont favoriser sa production au niveau de l’organisme. Il s’agit de nutriments provenant d’aliments courants, tels que les fruits et les légumes naturellement riches en vitamines C (agrumes, kiwis…) ou E (avocats, épinards, asperges, fruits à coque…), en bêtacarotène (carottes, potirons, patates douces, mangues, poivrons verts et jaunes…) ou encore en lycopène (tomates, pastèques, pamplemousses).

On privilégiera également les céréales complètes (l’avoine en particulier) ainsi que les légumineuses, et d’une façon générale les graines, telles que le sésame, les graines de lin ou de tournesol. Les viandes blanches sont également intéressantes pour stimuler la synthèse de l’acide hyaluronique.

A contrario, il faudra éviter les aliments qui vont avoir tendance à limiter la production d’acide hyaluronique, à savoir les aliments ultra-transformés, tous les produits raffinés et très sucrés (sodas, pâtisseries, confiture, biscuits, pain blanc…) ainsi que les viandes grasses et la charcuterie.

L’acide hyaluronique en tant que complément alimentaire

Le plus souvent, l’acide hyaluronique est intégré à des soins anti-âge, c’est-à-dire à des cosmétiques qui se présentent sous forme de crèmes. Pour que ces crèmes soient efficaces, il faut que les molécules d’acide hyaluronique soient suffisamment petites pour pouvoir pénétrer la peau où elles joueront leur rôle hydratant et comblant.

D’autres crèmes à base d’acide hyaluronique resteront en surface où elles pourront efficacement protéger la peau contre les agressions des UV et hydrater l’épiderme. Tout dépend du poids moléculaire de l’acide hyaluronique utilisé.

Mais l’acide hyaluronique peut aussi être intégré dans des compléments alimentaires à prendre sous forme de gélules. L’intérêt majeur de ces gélules est de pouvoir véhiculer l’acide hyaluronique en profondeur jusque dans le derme, là où des cosmétiques traditionnels ne parviennent pas à aller.

Plusieurs études ont en effet prouvé que la santé de la peau et des tissus (cartilages et yeux) pouvait être améliorée grâce à des compléments alimentaires à base d’acide hyaluronique. La posologie habituelle de ce type de compléments alimentaires est de 200 mg par jour, à prendre en une ou deux fois au cours des repas et pendant des cures de trois mois.

Sous forme de gélules, l’acide hyaluronique est systématiquement associé à des antioxydants ou à des minéraux destinés à optimiser son action et à limiter le stress oxydatif (qui constitue un élément majeur du vieillissement cellulaire). Généralement, on le retrouve aussi couplé à des vitamines A, B, C ou E, à du sélénium ou encore à du collagène marin, voire à de l’aloe vera.

Gardez toutefois à l’esprit qu’avoir une alimentation saine est également indispensable. Plus généralement, pour avoir une belle peau, il faut lui apporter des nutriments variés, avec par exemple de la levure de bière (riche en vitamines du groupe B), du zinc, ou encore des huiles végétales précieuses telles que l’huile d’onagre, l’huile de bourrache ou l’huile d’Argan.

Il ne faut pas non plus oublier que la peau est un organe à part entière qui est particulièrement sensible et qui reflète bien souvent notre stress, nos émotions et nos ressentis (on estime que 80 % des troubles dermatologiques ont une composante psychologique majeure).

Il est donc également important, pour conserver une belle peau, de travailler sur ces aspects émotionnels, pourquoi pas en ayant recours à des approches alternatives telles que la sophrologie, le yoga, la méditation, l’autohypnose… En effet, l’absence de stress et une attitude positive favorisent la santé en général et la beauté de la peau.

error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋