Devenir coiffeur ou coiffeuse ne se limite pas seulement à effectuer des coupes ou à faire un brushing. Il est important de se tenir informé des nouvelles tendances capillaires et de découvrir de multiples approches pour satisfaire son client. C’est pourquoi suivre une formation ou un stage en coiffure permet de s’améliorer et de devenir un vrai professionnel de la coiffure !

Se former à la coiffure : Les conditions à respecter

Le coiffeur est un expert dans la prise en charge de votre chevelure. En contact constant avec les clients, il dispose de compétences techniques, relationnelles et saura conseiller ses clients en tant que visagiste. 

Pour devenir coiffeur, il faut incontestablement avoir un Certificat d’Aptitude Professionnelle. Il s’agit d’une formation validée par le ministère de l’éducation nationale, permettant d’avoir les bases nécessaires pour le métier. 

Pour pouvoir être admis dans un CAP coiffure, il faut avoir un niveau de 3ème. Cette formation coiffure dure au moins 2 ans, et est réduite à un an si vous détenez déjà un autre CAP ou un BEP. Vous pouvez vous rendre dans un lycée privé, ou dans un établissement de coiffure spécialisé, à distance ou en apprentissage. 

Se perfectionner grâce un stage de coiffure

Les métiers de la coiffure existent depuis plusieurs années. Chaque époque voit apparaître de nouvelles techniques pour adultes et enfants. 

En effet, il n’y a pas qu’une seule manière de se coiffer, et c’est ce que l’on apprendra dans une école de coiffure. Que vous appréciez le court, le long, l’undercut, un BP coiffure ou un contrat d’apprentissage, permettra d’apprendre, de réapprendre ou encore à maîtriser les techniques professionnelles en coiffure.

Vous en saurez plus sur la formation coiffure sur https://www.pophairformation.com .

Les différentes formations techniques accessibles aux apprentis

Un stage professionnel peut avoir diverses formes afin de profiter d’un contrat de professionnalisation ou pour exercer le métier de coiffeur : 

  • Des stages techniques basés sur la vente de produits, les accessoires ou la manipulation des instruments de coiffage ;
  • Des stages de techniques professionnelles : coupes, soin capillaire, mise-en-forme, coloration, lissage ;
  • Les stages de connaissance de la gestion d’un salon de coiffure : accueil client, communication, gestion de local…

Ces stages techniques sont indispensables dans le cadre d’une reconversion professionnelle, pour améliorer les acquis, suite à un bac-pro coiffure ou un brevet professionnel. Aussi, vous serez confrontés à des situations réelles afin que vous puissiez vous former aux arts appliqués. 

Vous en apprendrez plus sur les nouvelles compétences et vous serez apte à effectuer des coiffures de la plus simple à plus complexe. 

Ce que votre diplôme comportera

Les matières générales en coiffure

La formation générale pour avoir un diplôme en coiffure, va contenir des cours classiques comme à l’école, et surtout une langue vivante de votre choix. 

Les matières professionnelles

Il s’agit de matières indispensables pour obtenir le diplôme de coiffure. Vous aurez accès aux méthodes professionnelles et l’usage de plusieurs produits mais vous apprendrez aussi à communiquer avec le client

Un module adapté sera à votre disposition, que ce soit au niveau de la coupe, de la coloration ou encore de la morphologie de la tête. Un autre module sera consacré à la partie commerce et gestion des affaires.

Les stages en coiffure

Le stage de coiffure est indispensable pour obtenir un CAP. Cela veut dire que si vous faites une formation coiffure de deux ans, vous devez faire 6 semaines par an au moins dans la même entreprise ou non. Si votre formation ne dure qu’un an, vous aurez 6 semaines de stages.

Dans tous les cas, un diplôme permet de débuter dans la vie active rapidement. La majorité des apprentis commencent leur carrière dans un salon et par la suite, un travail à domicile pourra se faire.

error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋