Browsing Tag

interview

Cosmétiques

[Interview]Misstigri, l’art dans toute sa sensualité !

C’est le week-end et voilà un peu de temps libre à consacrer à des sorties, des loisirs… ou à lire mon interview de Misstigri, artiste aux talents multiples. Attention, moteur, ça tourne !

Bonjour Misstigri. Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter aux lectrices (et lecteurs) en quelques lignes ?
Je suis née en 1972 dans le Finistère. Après un Bac Arts appliqués à Brest et un BTS architecture intérieure à Angoulême, j’ai fini mes études aux Beaux arts de Rennes en option design. J’ai ensuite travaillé pour un architecte pendant 2 ans, puis j’ai décidé de voler de mes propres ailes en devenant graphiste indépendante. Je me suis formée toute seule sur les logiciels de PAO et j’ai développé mon activité pendant environ 5 ans. Ensuite j’ai eu besoin de retrouver une production personnelle et je me suis mise à peindre des demoiselles. Après plusieurs expositions dans des bars et restaurant nantais et la mise en place de mon site, j’ai été contactée par un éditeur de cartes postales, puis pour de l’illustration presse, puis de la jeunesse et puis voilà…;o))))

Misstigri, c’est un pseudo assez félin, pourquoi avoir choisi ce nom d’artiste ?

Je ne sais plus très bien, il date de 15 ans, et c’était un trip autour des chats je crois ;o)))

De mémoire, quelle est la première « œuvre » que vous ayez réalisé ?

C’était un dessin d’esquimaux aux bic de couleurs et il date de la grande section de maternelle ;o)))) Je ne sais pas pourquoi je m’en souviens encore. Sinon la première vraie peinture date de 2003, c’est celle là :

Quel est le courant artistique qui vous inspire le plus ? S’il n’y en a aucun, pouvez-vous nous définir « votre » courant artistique, made in Misstigri ? 😉

J’ai participé à une exposition collective il y a 2 ans, et j’ai appris que j’appartenait au courant « lowbrow art« , je ne sais pas trop le définir, wikipédia est votre ami ;o))) Personnellement je dirais que c’est un mélange de style, manga,art nouveau,baroque, romantique, asiatique, fetish, pinup moderne……. un bon shaker et hop !

Dans certaines de vos toiles, vos personnages n’ont pas de bouche… pourquoi ce choix ? Tous les personnages de « Princesses du Monde » ont une bouche, est-ce un choix personnel ?

Au départ, toutes mes nanas n’avaient pas de nez, ça c’était récurant. Par contre, pas de bouche correspondait seulement à certaines toiles. Je trouvais que de cibler sur le regard était suffisant pour l’émotion. Puis avec le temps et une demande d’un client, j’ai mis un petit nez et les bouches sont devenues permanentes. Et je me suis rendue compte que cela étendait encore plus la gamme des expressions….c’est l’évolution. Je me remets en question de multiples fois par an et du coup, mon trait évolue pas mal avec le temps, je m’ennuie très vite d’un dessin et j’aime le renouveau perpétuel ;o)))) Je suis une grande insatisfaite ;o))) et un peu perfectionniste sur les bords.

Vous semblez aimer flirter avec la sensualité dans vos créations, est-ce une manière d’exprimer votre personnalité ?

Disons que comme toutes les femmes, je pense, j’ai mes petits complexes ;o)))) et que ces nanas me permettent de fantasmer toutes les femmes que j’aurais aimé être. Ce qui est drôle, c’est que ma vie de femme évolue étrangement de la même manière que mes toiles. Les miss sont de plus en plus affirmée, sûres d’elles, sensuelles, et sans tabous…..C’est le bon côté de la « maturité » ;o)))

Pouvez-vous nous parler de votre travail en tant que professionnelle et de certains de vos travaux ?

Mon parcours professionnel est un peu chaotique donc je ne sais pas trop quoi en dire. Ma vie et mon travail ne font qu’un. c’est une passion de tous les jours, j’y pense tout le temps, j’en rêve….. c’est viscéral et en plus, je ne sais rien faire d’autre ;o))) Ma toile préférée de toutes, celle dont je ne me lasse pas est le Lotus. Cette toile a une histoire particulière. C’est le cadeau de mariage d’une de mes meilleures amies, et ce fût un moment très émouvant….Je la vois donc régulièrement et je l’aime encore ;o))) (note perso : c’est aussi ma toile préférée !)

Votre prochaine création, personnelle ou professionnelle ? Quelques mots à ce sujet ?

2009 et 2010 furent consacrées à ma deuxième plus belle création, Looma, 10 mois, après Gohan 4 ans. Donc personnellement j’ai déjà fait du beau boulot… Professionnellement, je travaille sur un nouvel album jeunesse, des contes japonais. J’ai beaucoup travaillé sur la composition, les décors et les ambiances…. C’est un nouveau tournant dans mon travail je pense. 2012 sera consacré à peindre et dessiner uniquement, j’essaye de préparer une exposition sur Paris pour fin 2012… Y’a plus qu’à…

Merci pour ces réponses, avez-vous autre chose à ajouter ? Merci pour ces questions ;o)))

Vous pouvez retrouver Misstigri sur son blog 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Cosmétiques

Une collection à croquer signée Agnès de Boissieu.

C’est en recherchant des informations sur le magasin Colette que je suis tombée sur ces accessoires et bijoux qu’on a envie de dévorer ! De quoi oser la beauté gourmande avec Gourmandizz !

Cette gamme de bijoux réalisée en résine propose des porte-clés et ses pendentifs pour un prix situé entre 15 et 18 euros. Misant sur le réalisme et un retour à l’enfance, les porte-clés sont un délice pour les yeux… et mettront tous les gourmands à vos pieds 😉 Les colliers, quant à eux, sont tout aussi à croquer… mais un peu trop voyants quand même pour moi ! Les gourmandises au programme ? Chocolat, chocolat noir, macaron de tous les parfums, meringue, rocher… alors, ça vous fait envie ? 😉

La boutique, c’est par ici les filles !

Agnès de Boissieu nous présente Gourmandizz…

(Ce texte a été rédigé à partir des réponses formulées par Mme de Boissieu lors d’un
entretien téléphonique.)

La gamme Gourmandizz a été créée en 2006. Auparavant, Agnès de Boissieu créait des     « factices » pour de grands chocolatiers, destinés à un usage professionnel et ce, depuis
2002. Si les factices chocolat étaient très appréciés, les macarons ont eu moins de succès…car ils ne fondent pas contrairement au chocolat ; c’est alors qu’elle a eu l’idée d’en faire des porte-clés. Progressivement, elle a étendu sa gamme aux carrés de chocolat, aux rochers et aux meringues. Les pendentifs macarons sont vendus dans des boites à gâteaux, avec un joli ruban, pour rester dans l’esprit gourmandise… tout en prônant l’esthétisme, le raffinement et le goût des jolies choses.

Afin de vous assurer de son authenticité, le produit est griffé Agnès de Boissieu sur une
plaque métallique… ce qui ajoute un coté très élégant et lui donne encore plus de charme.

La gamme Gourmandizz est actuellement vendue dans des hôtels prestigieux, des magasins de luxe, sur le site internet en France et à l’étranger.

Passionnée, dynamique, Agnès de Boissieu est aussi une femme généreuse. Depuis un an, elle a développé un partenariat avec « Les blouses roses », une association de 3500 bénévoles qui réconforte tous les malades à l’hôpital au moyen d’activités créatives, ludiques… Le macaron collector Les blouses roses framboise lui est dédié.

Entre raffinement et convivialité, la gamme Gourmandizz est une ode au plaisir et à la bonne humeur littéralement à (ne pas) croquer !

Toutes les images et captures d’écran ont été faites à partir du site internet d’Agnès de Boissieu.

Rendez-vous sur Hellocoton !