Browsing Tag

patricia briggs

Cosmétiques

[Le mardi, c’est permis] Mercy Thompson, vous ne la connaissez pas mais vous allez l’adorer

Pour cette édition du Mardi c’est permis, nous allons faire connaissance avec Mercy Thompson. Ni loup-garou, ni vampire, ni même sorcière, cette jeune fille a le caractère aussi tranchant que ses crocs de coyote…

Avec sa saga dédiée à Mercy Thompson, Patricia Briggs nous emmène dans un monde ou les créatures de contes de fées prennent réalité… A Tri-Cities, on retrouve des loups-garous, des vampires, des faes (créatures dont les contes de fées s’inspirent, qui sont souvent bien plus terrifiantes, à l’humour aussi facétieux que mortel), des fantomes … et puis il y a Mercedes Thompson, alias Mercy.

Garagiste, un tempérament de feu, Mercy a été élevée parmi les loups-garous, peu commun pour une changeuse. En effet, si les loups n’hésitent pas à tuer les coyotes qui envahissent leur territoire, ils peuvent pourtant s’accoupler avec eux et possèdent certains points communs, dont on découvrira l’importance au fil du récit. A volonté, elle se transforme en coyote et possède une force supérieure à un humain ainsi qu’une certaine réactivité à la magie.

Actuellement, la série compte 5 tomes. Les 3 premiers tomes permettent de faire connaissance avec les trois principaux groupes de créatures fantastiques : les vampires, les loups-garous et les faes. Le quatrième tome mélange davantage les différents mondes, et je n’ai pas encore lu le 5ème tome.

Dans cette saga, on retrouve de nombreux personnages dont certains récurrents. Il y a Adam, le leader de la troupe de loups-garous, aussi colérique que sensible ; Samuel, le fils du leader de toutes les meutes, premier et déchirant amour de Mercy, classique triangle amoureux qui durera cependant le temps de 2 tomes, juste ce qu’il faut pour nous faire trépigner d’impatience sans lasser.

Il y a aussi Zee, fae aussi grognon qu’attendrissant, un ainé, Stefan, vampire aux allures de Spike, Médée, le chat, oui il faut toujours un chat dans une histoire.

On retrouve ensuite des personnages récurrents liés aux personnages principaux, les membres de la meute d’Adam, ceux de l’essaim de vampires auquel appartient Stefan, les membres de la famille, les piliers des Fae…

J’aime tout particulièrement : les personnages attachants, qui ne font pas dans la caricature ; Mercy dont on envie le succès, malgré tous les ennuis dans lesquelles elle s’empêtre, elle a presque toujours un chevalier servant pour venir à son secours, l’univers de Tri-Cities, le travail qui a été fait par l’auteur pour dépeindre chaque catégorie de créatures, leurs règles, leur façon de penser… L’ensemble est très cohérent et des rappels sont régulièrement faits, rapidement, permettant au lecteur de ne pas avoir à trop fouillé sa mémoire pour situer les personnages ou les événements.

J’aime moins : pas mal d’erreurs lors de l’impression : des prénoms inversées, des mots en trop…

Agréable et addictive, j’aime beaucoup cette saga… au point que j’aimerais bien qu’elle devienne une série 😉 Vous connaissez ?

Rendez-vous sur Hellocoton !