Rester en forme et adopter de saines habitudes de vie pendant la grossesse est important pour votre bien-être et celui du bébé.

Dans ce sens, pratiquer des exercices à faible impact au cours de cette étape permet d’améliorer le repos et l’humeur, et pour soulager les symptômes tels que les maux de dos ou le stress. Mais aussi, continuer à les pratiquer après l’accouchement contribuera à une meilleure récupération post-partum.

Donc, Intimina propose une liste d’exercices à effectuer pendant la grossesse et après l’accouchement.

1. Natation: tonifie et améliore la circulation. Soutenir l’augmentation du poids peut causer des problèmes de posture, qui à leur tour provoquent des douleurs au bas du dos à mesure que le bébé grandit. Une très bonne option dans ce cas est la natation. Contrairement aux activités à fort impact, Cet exercice ne nuit pas aux articulations, en plus, il présente d’autres avantages tels que la tonification des muscles et l’amélioration de la circulation.

2. Yoga: augmente l’équilibre et la force. L’anxiété face à la maternité imminente et les changements évidents dans le corps peuvent causer du stress. Faire n’importe quel type d’exercice vous aidera à mieux gérer ces préoccupations inévitables et le yoga est une option idéale pendant la grossesse. Il existe plusieurs cours de yoga prénatal qui sont une bonne méthode pour améliorer l’équilibre, la circulation et la force, car c’est un exercice idéal à faible impact pour acquérir du tonus dans certains muscles. De plus, la pratique du yoga peut avoir un effet relaxant, grâce au fait qu’il travaille la respiration et l’harmonie avec le corps.

La pratique d’exercices à faible impact au cours de cette étape aide à améliorer le repos et l’humeur, et à atténuer les symptômes tels que les maux de dos ou le stress

3. Marche: bénéfique pour la fréquence cardiaque. Contrairement à d’autres types d’exercices, la marche peut être pratiquée partout. C’est une excellente option qui améliore la fréquence cardiaque et renforce les muscles abdominaux. L’adoption d’une bonne posture est essentielle pour effectuer tout type d’exercice pendant la grossesse; par conséquent, il est essentiel d’être bien avant et après la marche pour garder les muscles toniques et flexibles.

4. Aquagym: réduit le risque de blessure. Comme la natation, l’aquagym est une bonne option pour tonifier vos muscles. Contrairement à l’aérobic classique qui peut surcharger les ligaments et les articulations, lorsqu’il flotte dans l’eau, le corps est suspendu, ce qui minimise le risque de blessure.

Tout comme en aérobic conventionnelle, une série de mouvements sont exécutés dans l’eau au rythme de la musique. Se déplacer contre la résistance qu’offre l’eau est un très bon moyen de s’améliorer physiquement, tandis que flotter vous permet de faire des étirements que beaucoup de femmes enceintes ne peuvent pas faire en dehors de la piscine.

5. Exercices pour le plancher pelvien: meilleur contrôle musculaire. Les exercices de Kegel servent à renforcer les muscles du plancher pelvien qui soutiennent l’utérus, l’urètre, les intestins et l’anus. Ces organes peuvent être endommagés pendant la grossesse et l’accouchement et conduire à l’incontinence. En améliorant la circulation, ils aident également à prévenir les hémorroïdes et donnent aux femmes un meilleur contrôle de leurs muscles pendant le travail.

Comme pratiqué? Cette routine consiste à contracter les muscles du plancher pelvien vers le haut et pendant quelques secondes pour renforcer et tonifier les muscles pelviens. De cette façon, il sera possible d’augmenter l’apport sanguin au périnée et au vagin, ce qui contribuera à réduire l’inflammation dans la région et les ecchymoses possibles.

Parce que tu es le plus important … Concentré de beauté

error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋