Le retour de vacances, été comme Noël, a toujours un dénominateur commun: quelques kilos en trop. Voulant les éliminer, de nombreuses femmes font des erreurs et ne voient pas les résultats souhaités.

Donc, Estética & Salud Natividad Lorenzo y Clinique Novo nous révéler quels sont les échecs les plus fréquents en matière de perte de poids et de volume.

«  Lorsque nous faisons des traitements esthétiques pour façonner un corps, perdre du poids dans les zones où nous avons un excès de graisse et marque la cellulite ou les volumes qui ne nous rendent pas heureux avec nous-mêmes, il est très important que la personne soit disciplinée avec un régime alimentaire et avec exercice. C’est-à-dire, la synergie des trois disciplines permet de garantir un résultat 100% réussi en matière de perte de poids. Ce n’est pas le cas lorsqu’il y a un problème de santé  », explique-t-il. Natividad Lorenzo, Et il ajoute que « mon expérience m’a appris que la combinaison des trois disciplines aide beaucoup: l’équilibre alimentaire, le sport modéré et les traitements esthétiques ».

En revanche, selon Jenny Vinasco, coach spécialisée en nutrition naturelle et thérapie orthomoléculaire chez Novoclinic, du point de vue de l’alimentation naturelle et en gardant à l’esprit que l’on travaille dans une perspective holistique, il faut travailler ensemble. Et c’est que c’est une erreur de penser que ce n’est que le régime alimentaire ou que c’est seulement pour vous écraser avec de l’exercice et mal manger. Pour que, tout doit aller en harmonie et essayer d’intégrer les bonnes habitudes dans tous les aspects.

C’est une erreur de penser que ce n’est que le régime alimentaire ou que c’est seulement pour vous écraser avec de l’exercice et manger mal

 » Un bon repos, minimisant le stress et faisant de l’exercice modéré et habituel est très important, ce n’est pas tant l’intensité que la régularité. Mais selon mes connaissances et mon point de vue en tant qu’entraîneur spécialisé en nutrition naturelle et en thérapie orthomoléculaire, la principale erreur est de faire des régimes extrêmes  », explique Jenny Vinasco.

Et est-ce que nous avons négligé toute l’année, puis lorsque le compte à rebours arrive pour montrer le cœur de la paume, nous nous mettons entre les mains du régime à la mode, qui est presque toujours le même régime de toutes les saisons mais qui change de nom.

Ce sont des régimes extrêmes qui cherchent à brûler les graisses rapidement, les régimes dits cétogènes, qui consistent essentiellement à minimiser la consommation de glucides. Ainsi, ce régime cherche à utiliser les réserves de graisses de nos tissus comme source d’énergie en ne les obtenant pas des glucides.

 » Il y a beaucoup de diététistes qui préconisent ces régimes et beaucoup d’autres qui ne le font pas. De mon point de vue, nous ne devrions jamais recourir à ces régimes, car ils sont agressifs pour notre corps, limitent l’obtention de nombreux nutriments, génèrent de nombreux résidus métaboliques des protéines, mais sont également non durables dans le temps, ce qui se traduit par un rebond d’effet. Oui, nous pouvons retrouver les mêmes kilos perdus et même plus. Mais le plus inquiétant est de savoir comment ne pas recevoir suffisamment d’énergie, de vitamines, de minéraux, d’oligo-éléments, etc. peut affecter la santé  », explique Jenny Vinasco.

On se néglige toute l’année et puis quand le compte à rebours arrive pour montrer les cœurs de palmier on se met entre les mains de la mode

 » Notre corps a besoin de glucides et pour éliminer le sucre, les bonbons, les pâtisseries, les farines raffinées, les céréales et les pâtes raffinées, la crème glacée, etc. Dans une approche pour perdre du poids de manière saine et selon le cas, ces glucides complexes peuvent être réduits ou éliminés des dîners et même au début de la thérapie, abaissez-les à 35 ou 40% de l’apport quotidien, mais ne les éliminez jamais. Ils sont notre source d’énergie, le carburant qui fait fonctionner tout notre corps. Si nous les éliminons, l’organisme aura recours à des réserves de graisse et puis lorsqu’il n’aura plus de réserves de graisse, il aura recours à des protéines corporelles; Lorsque cela se produit, le corps qui est si sage reçoit le signal qu’il ne reçoit pas de carburant et arrête de brûler, en gardant les quelques réserves dont il dispose pour les fonctions les plus vitales  », explique l’expert.

Pour cette raison, nous continuons avec ces poignées d’amour qui résistent et, même si nous ne mangeons qu’une seule feuille de laitue et une poitrine de poulet grillée par jour, elles seront toujours là.

De cette façon  », ce qui se passe, c’est qu’on finit par jeter l’éponge avec le régime car on se retrouve fatigué, à terre, irritable, sans énergie. Nous entrons dans un état où notre santé commence à souffrir, Nous sommes affamés et à la fin nous tombons dans la tentation de manger un beignet et de revenir au point de départ  », explique Jenny Vinasco.

Un autre facteur à considérer est la graisse. Nous devons éliminer ceux saturés, mais nous devons inclure dans notre alimentation des lipides insaturés et avec modération, des noix, des graines oléagineuses (non grillées), du poisson bleu, etc.

Parce que tu es le plus important … Concentré de beauté

error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋