Je suis une fille à parfums

Je n’avais pas prévu de craquer sur la collection de parfums Réserve Naturelle x Natacha Birds. Malgré ce packaging tout mignon, j’ai déjà pas mal de parfums… et puis je suis passée devant Réserve Naturelle. Et puis je suis entrée, juste pour voir les petits flacons. Et j’ai senti. Hésité. Et craqué ! Du coup, je vous propose de découvrir toute la collection et quel fut mon choix final ;)

IMG_20150411_144342
je suis une fille à parfums

Adopt’ by Réserve Naturelle x Natacha Birds : on les veut tous ?

Adopt’, c’est la collection de parfums à petits prix (moins de 6 euros le parfum) et aux nombreuses fragrances (souvent alléchantes) de Réserve Naturelle. Je vais parfois chez eux et j’aime bien ce que le magasin propose, c’est accessible, souvent de qualité, bref c’est une enseigne qui me plaît.

adopt natacha birds

Et justement, à l’occasion d’un série limitée, Natacha Birds a collaboré avec Réserve Naturelle pour la création des étiquettes de quatre parfums : Little Sugar, Fleur de coton, Fleur d’Iris et Musc Blanc. On peut donc retrouver des packagings parsemés de dorés avec le graphisme si significatif de la mademoiselle. Un flacon (eau de parfum) a une contenance de 30 ml et coûte 7, 95 euros (à noter qu’en packaging classique, il coûte 5,95 euros).

présentoir parfums adopt

Alors, côté fragrance, je vous donne mon avis sur les quatre parfums de la collection. Attention, je tiens à le préciser, cet avis est basé sur mon expérience en magasin, j’ai plusieurs fois senti les parfums en laissant de l’espace entre deux, mais je ne les aies pas tous portés. Je pense néanmoins que cela peut vous permettre de vous faire un premier avis avant d’aller voir par vous-même (mais je le dis quand même au passage, pour pas qu’il y ait de confusion).

parfums natacha birds

J’ai commencé par sentir Little Sugar, avec des notes agrumes et fraise. C’est celui dont le packaging me plaisait le plus, donc j’ai voulu commencer par lui^^ Niveau parfum, c’est le plus gourmand de la collection, on sent beaucoup la fraise, c’est sucré, girly, j’aime bien. Mais je trouve qu’il fait un chouilla trop « jeune fille », qu’il lui manque une note un peu plus profonde ou atypique.

parfums adopt réserve naturelle

Je passe ensuite à Fleur de Coton (fleurs de coton, bergamote, anis étoilé…), je trouve qu’il a lui aussi un côté très sucré, peut-être un peu trop pour moi et il lui manque encore ce petit quelque chose qui me ferait craquer, cette fois-ci parce que c’est une odeur un peu trop classique. Non pas que ça ne sente pas bon, c’est juste que j’ai l’impression d’avoir senti cette odeur au moins 4 ou 5 fois dans d’autres parfums.

Je continue avec Musc Blanc (fleurs blanches : ylang ylang, jasmin, musc) qui est pour moi le plus léger, il sent bon et il est très doux, je pense qu’il plaira aux personnes qui aiment avoir un parfum léger et discret à porter en permanence.

On finit donc avec mon grand gagnant : Fleur d’iris (iris, rose, patchouli, fève tonka). Je n’aurais pas parié là-dessus car son nom me semblait un peu rabat-joie, je m’attendais à une odeur beaucoup trop « madame » pour moi. Et pourtant, c’est celui qui m’a le plus plu car c’est pour moi celui qui fait le plus parfum. Il a un parfum fleuri mais aussi très doux et féminin qui laisse un sillage presque indéfinissable, ni trop fleuri, ni trop sucré.

IMG_20150411_144335

Les fragrances choisies font partie des plus appréciées et je pense que Little Sugar va faire un malheur ! J’aime qu’il y ait différentes odeurs, finalement ça permet à chacun de trouver parfum à sa personnalité. Côté tenue, l’odeur de Fleur d’Iris reste sur les vêtements toute la journée et je trouve qu’il a une bonne tenue par rapport à son petit prix, de quelques heures au moins. Le petit format permet de s’en vaporiser un peu après l’heure du déjeuner juste pour faire un léger rappel ;) Le rapport qualité-prix est bien là donc !

En tout cas, je trouve que cette collection est une jolie opération qui va permettre à de nouvelles personnes de vraiment s’intéresser à la gamme Adopt’ de Réserve Naturelle. En effet, les senteurs proposées sont déjà disponibles dans la collection Adopt’, c’est donc l’occasion de montrer ce que ça vaut et de faire de nouvelles accrocs ;) Et un gros bonus pour le packaging qui apporte une belle touche d’élégance et de féminité à la sobriété habituelle des parfums Adopt’.

Le packaging habituel des parfums Adopt - Photo by Réserve Naturelle

Le packaging habituel des parfums Adopt (en format 100 ml) – Photo by Réserve Naturelle

Le packaging édition limitée - Photo by Réserve Naturelle

Le packaging édition limitée – Photo by Réserve Naturelle

Retrouvez Adopt’ by Réserve Naturelle sur Twitter et Facebook

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

Deux heures de détente à Calicéo Lyon

Il y a en général trois choses que je regarde lorsque je me rends quelque part : s’il y a des parcs animaliers à voir dans le coin, s’il y a des sites naturels à ne pas rater et s’il y a des lieux de beauté incontournables type balnéothérapie.Toujours. Du coup, quand l’amie avec qui je suis partie faire du ski à l’Alpe d’Huez m’a proposée d’aller à Calicéo à Saint-Foy-Les-Lions à la fin de notre journée lyonnaise avec pour argument « comme je sais que t’aimes bien les piscines chauffées extérieures et Tourcoing-Les-Bains », j’ai dit tout de suite oui ! Même si pour ça, il nous fallait payer 16 euros pour un forfait 2 heures et monter à Sainte-Foy-Lès-Lyon en bus.

bain exterieur caliceo lyon

Alors, faut-il aller à Calicéo Lyon ?

10397057_853266464723694_1542197781081053917_o

calicel

Calicéo se compose de différents espaces : la piscine intérieure avec remous et jets d’eau, la piscine extérieure bien chauffée avec jacuzzi et encore des jets d’eau, l’espace hammam et l’espace sauna. Après quelques brasses dans la piscine intérieure, nous sommes allées du côté de la piscine extérieure qui était bien chauffée comme prévu et c’était tout de suite agréable. Il n’y avait pas trop de monde, pour la déconne, on a même pu s’amuser aussi à se mimer des films avec un univers aquatique (genre La Petite Sirène, Titanic) sans gêner personne.

jacuzzi caliceo lyon bain exterieur caliceo saint foy les lions piscine extérieure caliceo lyon

Jusque là, je restais un peu sur ma faim car cela restait assez quelconque par rapport à ce qu’on peut trouver ailleurs, même si j’avais déjà noté la grande propreté des lieux, les petits détails (comme les casiers en marbre) et l’intérieur raffiné avec le toit en coupole et cette entrée de hammam qui est juste la plus belle que j’ai vu.

qui a testé caliceo lyon

Direction l’espace hammam de Calicéo, qui est juste splendide. C’est tellement beau, à l’intérieur, il y a des petites lumières et une autre petite salle encore plus chaude. C’est magique, un vrai moment de relaxation durant lequel il est rappelé de ne pas parler (AMEN !). J’ai été vraiment conquise par ce hammam car j’ai trouvé que l’attention avait été portée au décor et que quelque part, en le voyant, on se dit « oui bon, je sais ou est passé mon argent », entre autres.

hammam caliceo saint foy les lions

Let’s go au sauna ensuite ! Dans l’espace, on retrouve des saunas traditionnels quoi qu’un peu sombres (on ne peut même pas voir le niveau du sablier !), avec un espace détente, de l’eau et surtout le puits d’eau froide (qui est à 19 degrés… qui en paraissent beaucoup moins quand on sort du sauna !). Alors, le truc recommandé, c’est d’aller au sauna, puis vous prenez une douche froide à l’espace douche et ensuite, vous allez au puits.

sauna caliceo lyon puit froid caliceo lyon espace sauna lyon caliceo

Alors bon, j’aurais été seule, je n’y serais pas allée… mais Laura était avec moi et je me suis pas dégonflée ! J’avais testé ce genre de bain à Royatonic et ce que j’ai aimé ici, c’est que l’immersion se fait jusqu’à mi-taille et ensuite on peut plonger les épaules si on veut (alors qu’à Royatonic c’est un peu plus « violent » du coup car pour passer de l’autre côté, tu as de l’eau jusqu’aux épaules). Alors bon, au début, c’est froid, ton cœur bat à cent à l’heure, tu hyper-ventiles mais tu continues. Et puis tu t’y fais, et tu trouves ça agréable. Et alors quand tu sors… Quand tu sors ta peau est toute douce mais tu te sens surtout incroyablement bien. Et franchement, pas de pub mensongère entre nous, pour preuve, on l’a même fait une deuxième fois tellement cette sensation de bien-être est génial.

avis caliceo lyon

Et puis il était l’heure de repartir et nous sommes donc sorties de là en se sentant bien relaxées ! Franchement, sans voiture, c’est un peu galérien de devoir prendre le bus depuis Perrache pour s’arrêter à 5 minutes de Calicéo (il prend 20 minutes), même si Saint-Foy-Lès-Lyon a l’air d’être un petit village bien mignon et avec une belle vue sur Lyon par beau temps. Mais… ça en valait la peine, car c’était vraiment un chouette moment détente et même si vous aurez d’autres choses à faire si vous allez à Lyon, si vous hésitez, je vous recommande totalement !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

La crème revitalisante René Furterer avec du karité éthique dedans <3

Je vous ai déjà parlé de René Furterer sur le blog avec notamment cet article sur le shampooing masque à l’argile Curbicia.. et aujourd’hui, je vous fais découvrir un autre produit de la marque : la crème revitalisante intense au karité pour cheveux très secs / cheveux abîmés.

crème revitalisante rene furterer

Alors bon, clairement, tout ce qui est soins capillaires pour cheveux abîmés, ça me branche souvent car je ne vous le cache pas, j’enchaîne les colorations depuis très longtemps et ça ne fait pas du bien aux cheveux. Même si j’essaye de ne pas trop les maltraiter non plus ! Du coup, j’étais très curieuse de tester cette crème au karité qui plus est, qui n’est pas l’ingrédient que l’on peut retrouver le plus dans mes cosmétiques… et ça fait parfois pas de mal de changer :)

masque karité rené furterer

La crème revitalisante René Furterer se présente sous la forme d’un gros pot de 200 ml pour 34,30 euros. Le format n’est pas optimal à emporter mais sinon il ne pose aucun souci et il en faut en mettre très peu sur les cheveux, une noisette ou deux, ce qui permet de rentabiliser l’investissement.

masque karité éthique rené furterer

Du côté de la texture et du parfum, on a quelque chose de très doux et d’onctueux, agréable au toucher et à utiliser. Il ne faut en mettre que quelques noisettes pour toute la chevelure tant le masque s’applique bien et ensuite, on laisse poser ! Après utilisation, je suis plus que satisfaite, mes cheveux sont plus brillants, plus disciplinés et ça sans silicone (que j’essaye d’éviter un minimum même si je ne suis pas encore passée au no-silicone j’avoue ! Mais ça fait quand même plus plaisir de me dire que ce n’est pas brillant JUSTE parce qu’il y a du silicone dedans).

karité éthique rené furterer

Côté composition, on retrouve aussi du karité éthique (produit via une filière d’approvisionnement au Burkana Faso ouverte depuis 2012). Je sais que c’est facultatif pour certaines mais que ça compte pour d’autres et si vous voulez en savoir plus sur le sujet, je vous conseille le site Karité Ethique de René Furterer.

Pour résumer, le masque crème revitalisante René Furterer tient ses promesses (brillance, cheveux démêlés, visiblement plus beaux) et j’ajoute donc encore une jolie trouvaille dans la marque à mes « incontournables » (un de ces jours, il faudra quand même que j’en revienne à la gamme Okara pour voir si j’en suis toujours aussi fan <3).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

Presque 20 kilos en moins plus tard…

Je me décide enfin à vous parler de mon régime ou « rééquilibrage alimentaire ». Presque 20 kilos, une quinzaine de centimètres de tour de taille et deux tailles de pantalons en moins plus tard, j’ose faire mon « coming out » de régimeuse. Parce que ça faisait quelques temps déjà que je postais des photos de moi sur lesquelles je me trouvais bien, jolie. Que je me disais, j’ai envie de dire combien je suis contente, de partager ce qui est un des plus gros défis de l’année 2014/2015 pour moi. Bref, j’ai perdu du poids, j’ai encore du poids à perdre, et quand j’ai vu vos réactions sur mon post Facebook montrant le avant / après (et que certaines d’entre vous m’ont demandé comment j’avais procédé), j’ai eu envie de vous en parler un peu plus.

avant après réequilibrage alimentaire

Avant le rééquilibrage…

J’ai toujours beaucoup complexé sur mon surpoids et mes formes trop généreuses à mon goût mais…  le problème s’est accentué autour de la vingtaine et depuis, ça prenait de plus en plus d’ampleur. Je prenais de plus en plus de poids, jusqu’à dépasser les 100 kilos (et vraiment, ce chiffre-là est dur à assumer pour moi). Je m’empiffrais de bonbons, de chocolats, il y en avait toujours dans mon placard, des plats préparés, des pizzas… C’était compulsif et quasiment obsessionnel.

Parallèlement, j’ai fait quelques efforts sportifs et alimentaires mais je n’ai jamais entamé de régimes à fond. Je n’ai jamais suivi un programme de plus de quelques semaines. Je disais toujours que les régimes, ce n’était pas mon truc parce que je n’aimais pas qu’on me dise quoi faire, quoi manger, en quelles quantités. C’est dans cet état d’esprit que j’étais lorsque Hélène a commencé son rééquilibrage alimentaire. La preuve en images…

témoignage réequilibrage alimentaire

Elle m’en avait parlé, oui, mais d’emblée, le fait de suivre des menus en m’empêchant de manger certains aliments, je ne me sentais pas prête. Et puis, je sais pas, ça a eu le temps de tourner dans ma tête. J’y ai réfléchi, j’ai pensé au mal-être que je ressentais avec cette prise de poids qui se voyait de plus en plus et qui me dérangeait à un tel point que je ne supportais plus ma propre image. Des amies à Hélène s’y sont mises aussi, on en a parlé. Et j’ai fini par prendre RDV avec la diététicienne d’Hélène en me présentant au premier RDV avec le discours suivant :

Je sais qu’il faut que je perde du poids, mais je sais pas si j’en suis capable et si j’arriverais à suivre votre programme ou même si ça me motive mais je veux tenter quand même, on verra. 

Pendant le rééquilibrage…

Concrètement, le premier RDV a été consacré à un bilan de ce que je mangeais et au sortir de ce bilan, j’avais un menu de 1900 kcal et une liste de produits interdits. Car oui, il y avait une longue liste d’aliments interdits : les produits transformés (tout ce qui est préparé en gros), les bonbons, le fromage, les chocolats, les pizzas, les frites, les potatoes, la charcuterie, les aliments trop sucrés tels que la banane, l’avocat ou même la carotte… Mais à côté, le menu était très « riche » : des féculents, de la viande ou du poisson, des légumes (à volonté), des fruits, des produits laitiers.

Menu typique (1900 calories) du début de régime

Petit-déjeuner : 100 grammes de pain complet avec un peu de beurre, un produit laitier, un fruit (ou un yaourt aux fruits)

Déjeuner : Une viande ou un poisson de 100 grammes (poids une fois cuit), un bol de crudités, des légumes à volonté, 200 grammes de féculents, un produit laitier, un fruit (ou yaourt aux fruits)

Dîner : Une viande ou un poisson de 100 grammes, un bol de crudités, des légumes à volonté, 150 grammes de féculents, un produit laitier, un fruit (ou yaourt aux fruits)

repas légumes viande

J’ai tourné pendant plusieurs semaines à ce menu, puis on a baissé le nombre de calories et les quantités peu à peu. Ce qui est bien, c’est que la diététicienne n’a pas un programme tout prêt genre, au bout de une semaine, tu dois prendre tel menu. Elle s’adapte aux personnes et fait en sorte de vous booster sans vous brusquer trop pour ne pas risquer les rechutes.
repas reequilibrage
Côté alimentation, aujourd’hui, j’en suis arrivée à 80 grammes de pain complet le matin (au lieu de 100), 150 grammes de féculents le midi (au lieu de 200), plus de fruit et plus de féculents le soir. Pour le reste, c’est tout comme le menu du début. Et ça va très bien ! J’ai beaucoup craint l’absence de féculents du soir mais en fait je me suis rendue compte que ce que je pensais indispensable ne l’était pas et que ça n’avait rien de frustrant de ne manger que des légumes et de la viande ou du poisson le soir.

Bon du coup, il me faut vraiment Beaucoup de légumes, vive Picard Surgelés !

Bon du coup, il me faut vraiment Beaucoup de légumes, vive Picard Surgelés !

Ce que j’ai aussi aimé avec ce réequilibrage, c’est que j’ai appris à apprécier les légumes, je teste beaucoup, j’essaye de varier les saveurs, je me suis découvert une passion pour l’endive… Bref, moi qui ne mangeait quasiment pas de légumes, je prends plaisir à m’en faire à chaque repas aujourd’hui.

Les questions…

Alors bien sûr, on m’a posé de nombreuses questions depuis que j’ai commencé, voici les plus fréquentes.

- Et t’as pas un jour autorisé ou tu peux craquer ?

Alors ça, c’est vraiment la question la plus fréquente ! Et la réponse est Non. Non, je n’ai pas de jour autorisé pour craquer, ou de quota de craquages autorisé. Mais… je craque quand même. A Pâques, je me suis fait plaisir. A Noël aussi. La diététicienne le sait, je suis honnête avec elle et à vrai dire, la plupart du temps, je ne culpabilise pas car je sais que le lendemain ou le jour-même, je vais reprendre le programme normalement sans atténuer ma motivation. Comme le dit ma diététicienne (à raison) :

Bien sûr que je sais que vous allez craquer ! On ne peut pas se priver de tout ça durant des mois. Mais si j’autorise des craquages, au début ça va aller. Et puis vous allez en abuser de plus en plus et vous n’allez plus contrôler. Donc je préfère vous dire que vous n’avez pas le droit pour pas que vous vous donniez des excuses !

Eh oui parfois je craque... mais je le fais quasi sans culpabilité parce que je sais que c'est occasionnel !

Eh oui parfois je craque… mais je le fais quasi sans culpabilité parce que je sais que c’est occasionnel !

- Mais c’est pas trop dur de te priver de tout ça ? Quand même, c’est un peu extrême.

Honnêtement… au début, ça fait peur. On se dit, mais c’est pas possible d’arrêter tout ça, j’ai trop l’habitude, je ne vais pas y arriver. Et en fait… ça se passe bien. Bien sûr, des fois, c’est dur, j’ai envie de craquer mais peu à peu, on sent que le corps se déshabitue au sucre et on a moins d’envies très vite. A côté, je n’ai pas faim, j’ai toujours des légumes à volonté et les repas sont bien complets.

- Est-ce que tu as fait du sport à côté ?

Oui mais pas dans l’excès. Deux à trois fois par semaine maximum, de la marche, de la natation, du fitness… Mais je ne fais pas du sport pour maigrir, j’en fais pour me maintenir en forme. Pour moi, c’est important de faire de l’exercice quand on fait un régime pour éviter de perdre du muscle en même temps que de la graisse et parce que ça booste bien.

Et si je veux perdre du poids moi aussi ?

Si vous avez envie de perdre du poids, je ne suis peut-être pas la mieux placée pour vous donner des conseils mais j’ai une chose à dire (que je vous répéterai sûrement dans un futur article) : pour faire un régime, il ne faut pas être « super-motivée, super-courageuse », parfois c’est juste une question d’avoir envie d’essayer. La volonté, le courage, c’est bien. Il en faut pour tenir, pour accepter de continuer de ne pas manger tout ce dont on a envie. Mais pour autant, je sais que beaucoup d’entre vous se disent qu’elles n’ont pas assez de volonté pour perdre du poids. Et je trouve ça dommage parce que finalement, lorsqu’on est dedans, lorsqu’on accepte de jouer le jeu, de faire les concessions, on se rend compte que c’est beaucoup moins dur que ce qu’on pensait et on y prend peu à peu plaisir (même si bordel, des fois ça fait du bien de craquer un peu pour un bon dessert au chocolat :p) (ok, je sors).

Et maintenant ?

J’ai perdu une vingtaine de kilos et je souhaite en perdre encore une dizaine. J’en ai pour trois mois environ, jusque mi-juillet. J’essaye de gérer au jour le jour, de ne pas me mettre la pression, en me disant que « je verrai ». Je n’aime pas m’avancer sur ce genre de choses… et je pense que c’est ce qui me permet d’appréhender les choses sereinement. Après ce régime a été efficace pour moi, mais chaque personne est différente. Mais en tout cas, sachez que c’est possible, même si vous trouvez que vous n’avez pas assez de volonté ou de courage, je peux vous assurer que c’est possible… parce que j’étais dans le même état d’esprit que vous y’a moins de 6 mois et le résultat est plutôt pas trop mal pour une fille pas motivée et pas courageuse, non ? <3

Avant...

Avant… (bon sang cette photo je crois que je vais finir par l’avoir en horreur tellement j’aime pas me voir comme ça… mais c’est là qu’on se rend bien compte du changement aussi -_-)

 

Après... c'est quand même mieux hein ? Moi aussi, je trouve...

Après… c’est quand même mieux hein ? Moi aussi, je trouve… (bon j’aurais toujours une mâchoire bien prononcée quand même, merci papa…)

PS : Je ferai probablement d’autres articles sur le sujet plus tard donc si vous voulez que je vous parle de quelque chose en particulier, n’hésitez-pas à me le dire en commentaires !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more