Plaisir gourmand : la gamme Açaï de Natura Brasil et ses nouveautés 2015

Si pour vous aussi, la grisaille fait son retour et que vous avez envie de soleil, de joie, de gourmandise, les deux nouveautés 2015 de la gamme Açaï de Natura Brasil vont vous donner l’eau à la bouche !

qui a testé la gamme acai de natura brasil

L’açaï, c’est quoi ?

C’est un fruit originaire du continent Sud-Américain. Au Brésil, on le retrouve au Nord-est du pays. Très apprécié, ce fruit est très nutritif, riche en fer et en anti-oxydants, et il est consommé en jus ou même en sorbet ! Ses graines, plus ou moins foncées, peuvent être utilisées pour la fabrication de bijoux artisanaux. L’arbre, quant à lui, va être utilisé pour les constructions.
acai natura brasil
Utilisé en cosmétique, l’açaï comporte également des propriétés émollientes, ce qui lui permet d’apporter douceur et hydratation à la peau. J’aime beaucoup la couleur de l’açai (violet foncé) et son parfum très doux qui sent bon le raisin, mais sans aucune acidité.

Pour la petite histoire…

La gamme Açaï de Natura Brasil est une gamme que j’affectionne particulièrement car j’ai pu fêter son lancement en compagnie de la marque en 2011, il y a 4 ans. Rappelez-vous dans cet article, je vous parlais de l’açaï comparé au « beaujolais nouveau » par l’équipe Natura Brasil.
açaï brésil
A chaque printemps au Brésil, on fête les nouvelles récoltes d’açaï et c’est ce qui fait la première particularité de la gamme Açaï Natura Brasil. En effet, chaque année, cette gamme est en édition limitée car elle est produite à partir de la récolte de l’année. Ainsi, d’une édition à l’autre, il y aura des petites différences de parfums, comme on en voit pour le beaujolais d’une année à l’autre.

Zoom sur les deux nouveautés 2015 : l’huile sublimante corps et cheveux et la pulpe exfoliante

Cette année, en plus des produits habituels, la gamme Açaï 2015 accueille deux chouettes nouveautés (dont je me suis tartinée ce matin et dont le parfum ne me quitte pas^^).  Nous avons d’abord la pulpe exfoliante à base de particules exfoliantes biodégradables : du sucre de canne, et des graines d’açaï et de maracuja. Cette pulpe peut s’utiliser au quotidien, on s’en tartine sous la douche, on rince et à vous la peau toute douce qui sent bon !! La texture est très agréable aussi, ni trop rugueuse ni pas assez, elle s’applique et s’étale sans aucune difficulté.
pulpe exfoliante acai natura brasil
Puis c’est au tour de l’huile sublimante corps et cheveux. Au début, j’ai eu un peu peur pour le rendu que ça allait laisser car c’est une huile très fluide… mais en fait, ça va ! Elle s’étale forcément très bien mais pénètre aussi rapidement et sèche vite. Vous n’aurez donc pas la peau luisante avec application ;) Même chose ici, elle laisse la peau toute douce, légèrement parfumée.
huile sèche sublimante acai natura brasil
Résultat : j’ai utilisé la pulpe exfoliante et l’huile ce matin et au moment ou j’écris cet article, je sens encore l’odeur de l’açaï sur ma peau et j’adore ça ! J’aime beaucoup ces deux nouveautés et surtout la pulpe exfoliante qui est un produit juste super gourmand (vous avez remarqué que les beurres et autres exfoliants donnent toujours trop faim tellement ils ont l’air bons ?).
Retrouvez tous les produits de la gamme Acai sur le site internet
Vous avez déjà eu l’occasion de tester la gamme Acaï de Natura Brasil ? Vous aussi, c’est une de vos gammes préférées dans la marque ?
Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

5 ans sur la blogo’ beauté… ça en fait des choses à dire !

Le blog a fêté ses 5 bougies ce mois-ci… comment résumer cette dernière année ? Beaucoup de changements positifs pour moi, mais aussi l’envie de me préserver. Alors comme d’habitude, je fais le point sur cette année supplémentaire passée avec vous, parce que je trouve que c’est important de se parler de ce qu’on a sur le cœur et puis merde, c’est le blog’anniversaire  :)
1723276_1108564499158556_512129050_n

Pas moyen de vous quitter…

J’adore ce blog, les questions que vous pouvez poser, ou quand il y a des commentaires pour me remercier de tel ou tel article. C’est toujours quelque chose qui me fera vibrer, de savoir que j’ai aidé quelqu’un… Et c’est toujours quelque chose qui compte de voir des gens qui continuent de suivre le blog après ces 5 années. Alors bien sûr, il y a l’égo qui parle, j’ai par exemple été super flattée de me retrouver dans le top 5 des blogs lillois de la Voix du Nord dernièrement. Mais il y a surtout la blogueuse, la personne, qui est contente de pouvoir être utile à ses lectrices.
18307_1004603089551134_8939898013156299669_n
Mais la blogo’ beauté n’est pas la plus « amicale » qui soit parfois et ce n’est pas toujours facile de gérer le jugement des autres. J’ai été très active sur cette blogo’ beauté à un moment, et dieu sait que j’ai pu me mettre la pression… parce que oui, toutes les blogueuses beauté ne sont pas des modèles de beauté mais il peut y avoir une certaine attente envers elles. Après tout, la beauté est leur « fond de commerce », elles se doivent d’être exemplaires en la matière, non ? C’est ce qui se dit… Alors j’ai souvent été très exigeante envers moi-même mais… si on est trois minutes honnête, il faut bien s’avouer que je ne colle pas à l’image qu’on se fait de la blogueuse beauté. Et au fond, est-ce que ça me dérange tant que ça ? Je ne pense pas, parce que finalement, je ne vous mens pas sur ce que je suis.
Je suis... toujours dans une piscine !

Je suis… toujours dans une piscine !

Je continue de travailler sur la qualité de mes photos, je  recommence 5 fois un maquillage s’il le faut pour avoir de bons clichés, mais je ne peux pas être « la blogueuse beauté à laquelle on rêve de ressembler » (et dieu sait aussi, encore une fois, qu’il y en a des dizaines maintenant par rapport à il y a 5 ans, ça aussi, ça fout des complexes des fois bon sang^^). Alors je n’essaye pas de l’être, comme je le dis dans l’interview sur la Voix du Nord, je n’estime pas être là pour me poser en modèle, mais pour échanger, partager, apprendre ensemble.
IMG_1814
Mais… tout le monde ne l’entend pas de cette manière et je sais qu’il y aura toujours quelqu’un pour me reprocher de ne pas avoir assez bien appliqué mon mascara; ou de me prétendre blogueuse beauté alors que je ne suis pas jolie; ou… Bref toujours quelqu’un pour vouloir me coller une étiquette de « blogueuse beauté qui veut se la jouer modèle » alors que, bordel, je n’ai jamais prétendu l’être, ni le devenir, ni y aspirer.
Mais il y a quand même des moments géniaux et des rencontres géniales <3

Mais il y a quand même des moments géniaux et des rencontres géniales <3[/caption]

Alors, je me préserve. J’en montre plus sur ma vie, mes goûts, mon quotidien, mais j’avoue que j’en montre moins sur la personne que je deviens. Je filtre pas mal, on en a déjà parlé dans cet article, je ne sais pas m’étaler sans concessions ni appréhensions. Même niveau poids, je suis encore en plein régime, je continue les efforts, j’ai des dizaines d’idées d’articles pour vous en parler mais tant que je ne serai pas arrivée au bout de mon propre travail, je ne veux pas trop exposer ça. Je ne veux pas risquer de me laisser atteindre par le jugement de personnes mal intentionnées.
[caption id="attachment_11529" align="aligncenter" width="640"]11236254_1641781086041534_1023818779_n A FOND LA FORME !

La blogo’ beauté, je crois que c’est un domaine qui n’est pas fait pour tout le monde. Il faut gérer la pression, le regard des autres, les critiques parfois virulentes, garder la tête froide face à tous les partenariats… J’ai vu beaucoup de personnes stopper leur blog beauté parce qu’elles en avaient assez des embrouilles, de la pression, de devoir gérer plusieurs vies ou encore d’être assimilées à des pique-assiettes qui « vendraient leur propre mère pour un tube de rouge à lèvres ». J’aurais pu moi aussi stopper, j’y ai parfois songé, ce n’est pas (encore ?^^) le cas, mais ma solution à moi pour faire durer ce blog, c’est ça. C’est de garder pour moi ce qui compte le plus, tant que c’est fragile, pour ne pas risquer de le perdre.
Parce que tout n'est pas toujours rose ;)

Parce que tout n’est pas toujours rose ;)

Alors, ça ne m’empêche pas de continuer à partager, à montrer, à rester passionnée… mais en fait, tout va bien. Parce que peut-être que le blog n’est pas autant à 100% qu’avant et oui, ça le freine un peu et c’est dommage. Mais la blogueuse, elle, se donne à 100% pour avancer dans sa vie personnelle et ça, c’est l’essentiel (même si c’est un peu égoïste par rapport à vous, je le conçois :) ). Et qui sait, peut-être qu’au bilan de l’année prochaine, je serais dans la mentalité inverse, prête à beaucoup plus dévoiler,je ne sais pas, j’ai un côté girouette alors bon, déjà que dans un mois, je ne sais pas…
Mais en tout cas, ça se passera avec vous et c’est ça l’essentiel ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more

Plaisir d’été : l’Eau Sucrée Angel de Thierry Mugler

Décidément, les parfums d’été font dans le sucré ! Après Lolita Lempicka et son « Sweet » très atypique pour la marque, je vous propose de découvrir aujourd’hui l’édition limitée 2015 de Angel : L’eau sucrée de Thierry Mugler.

avis angel eau sucrée parfum

Une eau sucrée, qui s’inspire d’Angel avec des notes plus gourmandes : sorbet fruits rouges, meringue caramélisée, patchouli (le fameux) et vanille sont au programme. Le résultat, c’est un parfum comme Angel mais pas vraiment. Une eau sucrée, c’est le cas de le dire, dans laquelle on retrouve le caractère d’Angel, sa présence, mais avec de nouvelles notes gourmandes qui viennent alléger le tout.

Parfum été eau sucrée thierry mugler

Alors bien sûr, si vous n’aimez pas Angel, vous risquez de ne pas apprécier davantage l’Eau Sucrée car le patchouli y ressort tout de même beaucoup. Mais si vous avez envie de changer de celui-ci ou simplement tenter, j’ai trouvé cette édition limitée… rafraîchissante, c’est le cas de le dire ! J’aime beaucoup Angel mais il est parfois trop pesant, je ne le mets pas forcément quand j’ai l’esprit léger alors qu’avec L’Eau Sucrée, c’est tout le contraire :)

parfum thierry mugler eau sucrée

Mention spéciale à son flacon en édition limitée avec l’étoile qui se pare d’un « voile sucré », granuleux, qui fait penser à un flacon tout juste trempé dans une fine couche de sucre. On en mangerait !

eau sucrée thierry mugler

Eau Sucrée Angel Thierry Mugler – 65 euros les 50 ml, à retrouver sur internet et en parfumeries

Rendez-vous sur Hellocoton !

Read more

La blogueuse beauté se prend en photo : 5 choses à savoir

En général, quand je prépare un article make-up pour mon blog beauté, je me prends en photo toute seule… mais il arrive que quelques bonnes volontés veuillent aider. Bien sûr, en général j’accepte… et c’est là que commence le « calvaire » pour la dite amie. Car prendre en photos une blogueuse beauté pour un maquillage par exemple, c’est bien plus compliqué qu’il n’y paraît. Il faut prendre tout un tas de paramètres en compte… auxquels on ne penserait pas forcément.

10549267_851080568298526_3076809551186946749_o-1024x576

Exemple d’une photo que je trouve très belle… mais qui n’irait pas pour présenter à elle toute seule un make-up :)

 

La luminosité : de la lumière, mais pas trop, mais quand même. Habituellement, quand tu prends tes photos, ce qui t’importe, c’est qu’on puisse bien voir. En gros, tu évites les photos en contre-jour, la nuit, et pour peu qu’il y ait du soleil, tu es contente. Mais pour faire des photos pour un article et plus particulièrement un make-up, il faut une luminosité particulière. Trop sombre : on ne voit pas bien le maquillage. Trop lumineux : ça écrase toutes les couleurs, c’est moche. L’équilibre idéal (pour moi en tout cas) ? Une lumière uniforme, un peu « blanche ».

A peu près cette luminosité-là :)

A peu près cette luminosité-là :)

Alors bon, devant ma fenêtre, j’ai l’habitude des  bons angles, des bons endroits pour avoir exactement la luminosité dont j’ai besoin pour faire un focus. Mais en extérieur, entre l’environnement que tu ne maîtrises pas et la difficulté d’expliquer ce que tu veux vraiment, c’est un peu un véritable casse-tête de trouver la luminosité idéale. Déjà que moi, je galère, mais alors quand c’est une amie qui n’a aucune idée des standards photos pour un blog beauté, il faut souvent pas mal de temps pour se faire comprendre.

Le cadrage idéal : sûrement pas celui auquel tu aurais pensé.

Parlons d’un maquillage des yeux, tu penses cadrage, tu te dis, ok, on doit voir les yeux, de face, de pas trop loin, hop voilà c’est parfait. Et non. Parce que chaque blogueuse beauté a un peu ses « poses » et sa façon de prendre en photos ses maquillages, souvent le résultat de « ce qui montre le mieux le maquillage » associé à un peu de « ce qui met en valeur mon visage et cache mes défauts ». Si tu fais « trop large » ou « trop proche » par rapport à cette méthode, ça ne va pas, soit parce que ça ne mettra pas en valeur la blogueuse, soit parce qu’on ne pourra pas bien voir le maquillage.

Oui, tout à fait, quand on dit "photographie mon maquillage", on pense exactement à ce cadrage... ou pas

Oui, tout à fait, quand on dit « photographie mon maquillage », on pense exactement à ce cadrage… ou pas

Du coup, ici encore, c’est un peu dur de faire comprendre ce qu’on attend. Surtout que ça dépend de l’expérience de l’amie, parfois, il peut arriver que les photos ne soient pas comme on aurait fait mais ça va aussi très bien. Et d’autres fois, non, c’est juste pas possible, le cadrage n’est pas bon du tout. Limite, il vaut mieux commencer par faire les photos toi-même pour montrer la marche à suivre^^

Les détails dont seule la blogueuse beauté se soucie.

Ici encore, il ne suffit pas de prendre en photos correctement le maquillage pour que ce soit bon, encore faut-il ne pas découvrir sur l’écran de son appareil photo que « Ah mince, le mascara fait des paquets, ça ne va pas » / « Oups j’ai une tache de mascara, il faut tout recommencer »…

J'aime beaucoup cette photo... mais pour montrer l'efficacité d'un mascara, je ne l'aurais pas retenue :)

J’aime beaucoup cette photo… mais pour montrer l’efficacité d’un mascara, je ne l’aurais pas retenue :)

Je ne sais pas vous, mais j’ai tendance à être un minimum perfectionniste sur mes photos. Bien sûr, ce n’est pas parfait, il y a des petits défauts par ci par là, mais si un défaut me saute aux yeux, comme un rouge qui déborde ou du mascara qui fait des paquets, je vais avoir tendance à tilter. Et donc, à vouloir à tout prix résoudre ça, il faudra donc refaire les photos. Relou.

Le cas « Non, ça va pas, il n’y en a aucune qui va ».

Enfin, dernier point qui peut être rageant quand vous aidez une blogueuse beauté à faire ses photos : il arrive qu’elle ne puisse en utiliser aucune, ou presque. Il m’est arrivé de ne pas pouvoir utiliser des photos prises par une amie pour un article, parce que le rendu du maquillage ne me semblait pas assez intense pour que cela passe, alors même que le maquillage et les photos étaient jolies. Oui, je sais, « quoi, on se décarcasse pour rien ? Super, sympa ». Attention, ce n’est pas une question de ne pas apprécier les efforts de l’autre, au contraire, je m’en voulais de ne pas publier d’article du coup :/

Vous n'imaginez pas le nombre de photos que j'ai prise pour en trouver une ou deux qui me plaisent

Vous n’imaginez pas le nombre de photos que j’ai prise pour en trouver une ou deux qui me plaisent

Mais voilà, les loupés ça arrive. A moi aussi, ça m’arrive, pour exemple, avant de publier un article sur le blog pour une collection de maquillage, il me faut parfois deux à trois séances photos à des moments différents (souvent la première est ratée parce que j’avais pas assez maîtrisé le maquillage / fait à l’arrache, la deuxième est réussie mais je n’ai pas assez de photos et la troisième vient compléter).  De même, je mets souvent pas mal de temps avant de faire mes articles parce que je tiens à pouvoir faire des photos correctes, à défaut d’être géniales. Si je fais une première séance et que le rendu n’est pas bon, je recommencerai. Mais c’est pour ça que je fais souvent mes photos moi-même, parce que ça frôle l’exigence professionnelle et que ce n’est pas la partie la plus « gratifiante » pour le photographe.

Alors voilà, je ne sais pas si je suis trop prise de tête ou si d’autres procèdent comme moi, mais c’est vrai qu’à chaque fois qu’une copine / amie veut prendre les photos pour m’aider, c’est toujours les mêmes petits « soucis ». C’est normal en même temps, derrière le format est différent par rapport à des photos prises juste pour montrer ses vacances. Je sais aussi que j’ai peut-être un peu trop de scrupules (et complexes^^) mais quelque part, à défaut d’être une blogueuse beauté parfaite, je m’efforce de proposer des articles d’une bonne qualité et qui reflètent bien la réalité. Et tant pis si ça signifie que je me prends la tête pendant une heure pour réussir à pondre quatre photos correctes (en vrai, c’est faux, à certains moments, ça donne juste envie de lâcher un bon « et m… on s’en fout » et de tout claquer^^).

PS : cet article est dédié à tous les copains / copines qui ont pu jouer le jeu à un moment ou un autre pour un article de ce blog… vous êtes formidables^^ 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Read more