Cosmétiques

Le boom des soins thermo-actifs !

Cheveux abimés, cassants, épuisés par les brushings et lissages successifs ? Les soins thermo-actifs sont faits pour vous ! Ces soins capillaires haute-technologie commencent à se faire leur place parmi les gammes de nos marques préférées. Retour sur une technologie en pleine évolution.


Pendant de nombreuses années, il a été impossible de trouver des produits spécifiques pour protéger les cheveux du sèche-cheveux ou du lisseur. Pourtant, une femme sur deux prend soin de ses cheveux avec un fer à friser, un lisseur ou un sèche-cheveux (source) et on sait que cela n’a pas que de bonnes conséquences. En dehors de l’effet soigné et beauté qu’il apporte, le lisseur, par exemple, peut abimer les pointes et rendre les cheveux cassants.

Devant ce problème partagé par des milliers de femmes, il était étonnant que les grands noms de l’industrie capillaire ne s’intéressent pas à cette demande, voilà qui est chose faite avec les produits capillaires thermo-actifs !

Les produits thermo-actifs reposent sur des principes actifs qui réagissent à la chaleur, en général pour protéger les cheveux lorsqu’ils sont soumis au brushing ou au lissage par exemple.

Franck Provost, Wella, Fructis, Redken, L’Oréal , les marques de grandes surfaces comme celles qui sont plus spécialisées dans le domaine de la coiffure s’y mettent, rendant accessible ces soins haute-technologie à chaque femme.  Les actifs utilisés sont différents mais tous reposent sur le même principe : au contact de la chaleur, l’actif contenu dans le produit est au maximum de son efficacité et protège le cheveu de l' »agression » subie. Certaines gammes se spécialisent dans la réparation des cheveux abimés tandis que d’autres mettent en avant un coiffage (brushing ou lissage) facilité et une chevelure plus brillante.

Parmi les marques qui vendent des produits thermo-actifs, Kerastase va plus loin.

La marque proposait déjà des produits thermo-actifs destinés à protéger les cheveux de la chaleur, comme le nectar thermique.  Avec Nutri-thermique, elle présente désormais une gamme qui agit de manière optimale sous le contact de l’eau chaude durant le lavage !

Cette gamme s’adresse une fois de plus aux cheveux fragilisés par les fers à lisser, sèche-cheveux… Cette fois-ci, plus besoin d’attendre l’étape séchage – lissage, dès le contact avec l’eau chaude, les « éléments nutritifs s’activent pour amplifier la nutrition et la piéger au plus profond de la chevelure »… ce qui n’est pas si bête finalement ! Dans l’idéal, on devrait laver ses cheveux avec une eau à température moyenne puis terminer par un jet d’eau froide afin d’apaiser le cuir chevelu, mais on est nombreuses à être un peu frileuses (en tout cas moi, je le suis) et à seulement utiliser de l’eau chaude. De plus, cela garantit un effet réparateur en profondeur même si on décide de ne pas se lisser les cheveux après le shampooing.

C’est ma coiffeuse qui m’a proposé Nutri-thermique lorsque je lui ai dit que j’étais à la recherche de produits de soin particulièrement réparateurs pour mes cheveux abimés, davantage par les colorations que par les brushings / lissages. Actuellement, la gamme propose trois produits : le bain (shampooing) nutri-thermique ( 13,50 euros), le fondant (après-shampooing) nutri-thermique (19,50 euros), et le masque nutri-thermique (27 euros).

Vu les prix qui sont loin d’être neutres, j’ai choisi de commencer par acheter uniquement le shampooing pour tester son efficacité. Ma coiffeuse m’a recommandé de ne l’utiliser qu’une fois par semaine, ce qui est économique ^^ Le shampooing sent bon, il mousse bien, il laisse les cheveux propres, je n’ai rien à lui reprocher de ce coté. Coté réparation et nutrition, mes cheveux sont moins abimés, rien de miraculeux (en même temps, je reconnais que c’est difficile de m’épater) mais le produit est vraiment efficace.

Et vous, utilisez-vous des produits thermo-actifs ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Mlle Toutouille janvier 3, 2011 at 12:08

    Pas encore, mais j’ai envie de m’y mettre

  • Leave a Reply