Browsing Tag

troc

Cosmétiques

Bon plan : troquer des cosmétiques sur internet

C’était il y a quelques années, j’étais déjà fan de produits de beauté mais pas très « fortunée », on va dire. Les produits de beauté, les grandes marques connues, c’était genre « trop bien… mais je ne peux pas me les offrir ». J’pouvais à peine m’offrir du L’Oréal alors bon. A l’époque, j’utilisais le site internet Radins.com pour recevoir des échantillons gratuits, je me suis donc naturellement tournée vers leur service de trocs.

Donc, le troc, c’est quoi ?

Un échange entre deux personnes d’objets de valeur équivalente, par exemple l’échange d’un rouge à lèvres neuf contre un mascara neuf.

Ca se passe comment sur Radins.com ?

Sur l’espace troc de Radins.com, on troque gratuitement ses cosmétiques et d’autres objets de diverses catégories. Il suffit pour cela d’avoir un profil sur le site. Ensuite, on se rend sur l’interface et on fait sa recherche : selon un mot clef, selon une catégorie, selon l’état de l’objet, s’il y a une photo ou pas, les points minimum du troqueur… Bref, on peut cibler sa recherche à la fois en fonction de ce qu’on veut trouver et de ses exigences personnelles.

On tombe ensuite sur les résultats de recherche, souvent une fiche produit se compose : du nom donné par le troqueur, d’une photo du produit, de son état, de détail sur sa date de validité comme cette fiche par exemple.

Lorsqu’on trouve un produit qui nous intéresse, on peut alors poser une question sur le troc, lancer le troc et proposer son objet en fonction de la liste de voeux du troqueur ou de manière libre.

Lorsque le troc est terminé, chacun met une note à l’autre : Positive, neutre ou négative. Attention : il vaut mieux attendre d’être sure de vouloir conclure un troc avant de « Lancer le troc ». En effet, dés lors que vous « lancez un troc », vous pouvez être évaluée par l’autre, même si le troc n’est pas finalisé. Posez un maximum de questions avant. De même, n’envoyez rien sans que l’autre ait accepté le troc de manière officielle via la fonctionnalité dédiée. Si ça venait à mal se passer, vous ne pourriez pas lui donner d’évaluation.

Les troqueurs sont-ils honnêtes ?

Afin de savoir si vous pouvez vous « fier » au troqueur, vous pouvez lire les évaluations qui lui ont été attribuées précédemment. Non seulement, vous pourrez voir le nombre d’évaluations positives et négatives ainsi que les commentaires.

Par expérience, j’ai rencontré rarement des personnes de mauvaise foi. La plupart du temps, les évaluations reflètent bien la fiabilité du troqueur. Une évaluation négative ne signifie pas que la personne n’est pas du tout sérieuse, les erreurs, les malentendus ou les négligences peuvent arriver. S’il y a plus de deux ou trois évaluations négatives, c’est autre chose, forcément.

Rien ne peut garantir le bon déroulement du troc, si la personne ne vous envoie jamais rien, à part lui donner une évaluation négative, vous ne pourrez rien faire de plus. Cependant, le système d’évaluations fonctionne plutôt bien et je n’ai quasiment pas eu de mauvaises expériences.

Qui envoie en premier ?

Tout dépend des cas. En général, quand vous débarquez sur le site et que vous êtes toute nouvelle, vous envoyez en premier, c’est normal. Au bout de quelques trocs, cela se décidera en fonction de différents critères : selon le nombre d’évaluations, selon l’ancienneté, selon la valeur du troc, la personne…

Il n’y a pas de règle particulière. Pour des trocs de grande valeur, je vous recommande de faire preuve de prudence. Si  vous troquez un flacon de parfum par exemple, soyez plus méfiante dans des trocs avec des débutantes même si elles ont de bonnes évaluations (= elles ne sont pas là depuis longtemps, elles ne perdent pas forcément grand chose à « planter » un troc). Enfin, ça ce n’est qu’un avis personnel 😉

Au final, bonne expérience ou pas ?

Je ne troque plus sur Radins.com parce que je n’en ai plus besoin mais ça m’a apporté pas mal de bonnes choses. J’ai pu faire de chouettes connaissances et c’est tout particulièrement intéressant lorsqu’on est fan de produits dérivés de grande marque. Par exemple, j’avais pu récupéré un joli pochon siglé Lolita Lempicka. A l’inverse, on peut parfois faire de très bonnes affaires lorsque l’objet que l’on propose a un caractère unique ou qu’il est très demandé…

Bref, je n’en retiens que du bon et je vous recommanderais de tenter l’expérience 🙂 Si vous avez des questions, n’hésitez-pas ! Avez-vous déjà tenté l’expérience de votre coté ?

Rendez-vous sur Hellocoton !