Depuis plusieurs années, la façon de consommer a fait l’objet d’un énorme changement. Que ce soit dans le domaine alimentaire ou le cosmétique, le bio gagne du terrain. Il est sur toutes les lèvres et envahit les rayons des magasins de cosmétique. En tout cas, les chiffres d’affaires de l’année 2014 en disent déjà long sur le concept. Durant cette année, le marché du bio représentait une vente de 5 milliards d’euros. Mais a-t-elle toujours la même coteà l’heure actuelle ?

Quelle est la définition du cosmétique bio ?

Les cosmétiques bios sont les produits dépourvus d’un agent chimique dans sa nomenclature. C’est la définition qui parait la plus précise vu que le terme biologique reste vague. Vous saurez cependant que les composants ne suffisent pas pour qualifier un produit de bio. Il faut également penser aux contenances et le respect des règles écologiques pendant la phase de fabrication. Il faut entre autres que chaque matière utilisée soit biodégradable. Les matières premières sont aussi issues d’une culture locale. Enfin, les produits finaux ne doivent pas être testés sur des animaux. Selon ces conditions, les industries reçoivent des labels ou des référentiels. La mise en place de ces lignes directrices a pour but de protéger les consommateurs. Il y a également l’aspect marketing. Vous devez savoir qu’un produit se vend plus rapidement en arborant ces mentions.

Un mode de fabrication naturelle

Les cosmétiques bio sont conçus avec des matières naturelles. Il est possible d’y retrouver des huiles végétales ou encore des extraits d’herbe. . À noter que tous les ingrédients ne sont pas tous admis dans un produit bio. Les fabricants doivent obligatoirement passer commande aux producteurs bios.

Les produits naturels utilisés correspondent à des pourcentages précis. Les composants à mélanger sont également étudiés à la loupe auprès d’un laboratoire. Les industries dépensent même des budgets conséquents en matière de recherche et développement. La création d’un arôme particulier sollicite aussi l’intervention d’équipes variées. À l’heure, les fabricants ont trouvé des moyens pour pallier les produits issus de la pétrochimie.

À part le choix des constituants, il faut aussi que les processus de fabrication soient économes quitte à réduire la quantité de production. Au final, ces facteurs tendent à hausser le prix. Toutefois, le coût devient secondaire grâce aux avantages procurés. Les consommateurs sont d’ailleurs conscients de ce sacrifice essentiel.

Les avantages du cosmétique bio

Les cultures biologiques font l’objet d’un contrôle strict pour une question de traçabilité. Il sera donc impossible d’y trouver des traces de produits chimiques telles que les répulsifs chimiques ou des engrais chimiques. Même lors de la démarche logistique, les transporteurs veillent à conditionner les matières premières dans des contenants spécifiques. Le client n’est donc pas confronté à des rougeurs sur sa peau ou des eczémas. Cela ne signifie pas pour autant que les utilisateurs sont complètement à l’abri d’un souci médical. En effet, ils peuvent être allergiques à un composant. Il est donc préconisé de lire les indications sur les étiquettes avant l’achat.

Les produits bio sont aussi nutritifs. En fait, les principes actifs des constituants sont maintenus intacts. Dans la conception d’un savon bio, la saponification se déroule par exemple à froid d’où la conservation des éléments nourriciers. Il y a notamment les vitamines, les antioxydants.

Quel est l’avenir du cosmétique bio ?

La tendance bio a commencé à intéresser les consommateurs en 2008. À noter que le concept existait avant cette date, mais les communications paraissaient insuffisantes pour convaincre les clientèles. En effet, il était difficile de changer le mode d’achat après avoir ancré un réflexe de consommation de nombreuses années. Puis, les maintes scandales liés aux produits chimiques ont contribué à modifier la donne. Il y a également une conscientisation collective sur les effets néfastes de l’ancienne méthode de fabrication. En chiffre, le cosmétique bio pesait 40 milliards de dollars durant l’année2020. Il promet ainsi un futur radieux pour les fabricants.

Articles similaires :

Shampoings solides 100% faits à la main et 0% déchet
Le beurre de karité : une huile végétale indispensable !
Forte demande de Cosmétique bio et Vegan !
Comment utiliser l'Aleo Vera dans votre routine beauté ?
Les 3 solutions pour tester des produits de beauté à moindre coût !
Nos astuces pour choisir le parfum idéal !
15 Cosmétiques Beauté à Éviter durant votre grossesse !
4 moyens efficaces de traiter naturellement la zone « T » du visage
Quels sont les bienfaits insoupçonnés du miel de Manuka ?
7 astuces pour purifier sa peau grâce aux soins naturels !
Aloe Vera : 2 raisons d’utiliser cette plante pour votre santé !
Utilisation du chanvre dans les produits cosmétiques : quel intérêt ?
Pourquoi adopter les cosmétiques naturels bio pour votre routine beauté ?
Découvrez-les cosmétiques Florame certifiés Bio ! Soins naturels provençaux Made in France
Le CBD En Cosmétique : Saurez-vous résister à la feuille de cannabis ?
Le cosmétique naturel et végétal du sud de la France
Les bienfaits pour la peau d'utiliser des baumes et déodorants bio !
À la recherche d’un parfum qui donnera du peps à votre journée ? Découvrez nos senteurs préférées en...
L’huile de noix de coco : Le produit vedette des stars !!!
Beautéprivée : arnaque ou super bon plan ? Avis !
Choix des produits cosmétiques : comment reconnaître son type de peau ?
Quelle crème de jour pour une peau acnéique ?
Complément alimentaire beauté : zoom sur l’acide hyaluronique en gélules
5 bonnes raisons pour une femme d’utiliser le savon au lit de chèvre
error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋