Peu de gens savent que l’esthétique de notre sourire passe avant tout par la bonne santé de nos gencives. En effet ce sont nos gencives qui maintiennent nos dents et leur permettent de rester alignées et de garder une belle couleur. À l’inverse, des gencives maltraitées aboutissent généralement à un déchaussement dentaire. Voilà pourquoi il est si important de prendre soin de ses gencives pour avoir de belles dents.

Gencives et parodontite

La parodontite est une maladie de la gencive qui se révèle sous la forme d’une inflammation la plus souvent d’origine bactérienne. Dans des termes plus techniques, l’inflammation du parodonte (le tissu qui entoure et soutien les dents) touche la gencive et le cément (le tissu qui recouvre la dent au niveau de la racine) mais aussi le ligament alvéolé-dentaire et l’os alvéolaire. Les facteurs d’apparition de la parodontite sont divers : affaiblissement du système immunitaire, tabac ou mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Il vaut mieux prévenir que guérir !

La parodontite est une maladie chronique qu’il vaut mieux prévenir par une hygiène dentaire irréprochable que de tenter d’en guérir une fois qu’elle est installée. En effet, on n’en guérit pas toujours mais on peut généralement la ralentir ou la stabiliser.

Le patient reste à risque toute sa vie. L’origine bactérienne de la maladie place le patient au centre du traitement.

On pourra dans certains cas recoller la gencive sur la surface de la dent afin de protéger à nouveau l’os alvéolaire. Un examen radiographique est cependant nécessaire pour un traitement efficace. Le parodontologue exerce une élimination mécanique périodique du tartre ainsi que de la plaque dentaire par un détartrage en profondeur.

Notre conseil est donc de vérifier avec votre dentiste si vous avez bien de belles gencives en bonne santé.

Une maladie invisible

La maladie du parodonte est au départ invisible, indolore mais le traitement est plutôt désagréable. Elle reste néanmoins la première cause des pertes de dents. Il est important que le patient soit informé dans les meilleurs délais des différentes façons de traiter la maladie. Le parodontologue  effectuera des contrôles réguliers notamment pour un détartrage et le patient veillera à s’accommoder d’une bonne hygiène dentaire et de l’utilisation de brossettes inter-dentaires pour nettoyer entre les dents, ce qu’on oublie dans le brossage dentaire classique.

Le praticien conseillera une brosse à dents électrique mais pour les budgets serrés un bon brossage manuel suffit sans oublier le nettoyage des dents avec des brossettes en vente libre dans les pharmacies.

Dans les cas plus difficile, le traitement aura pour but d’arrêter la progression de la maladie du parodonte, c’est-à-dire de renforcer la gencive et de remplacer s’il y a lieu les dents manquantes par des implants. Dans la majorité des cas, avec un traitement approprié, il est possible de garder une belle dentition pour le restant de votre vie. Une dentition bien nettoyée est alors entourée d’une gencive rose et en bonne santé.

Gingivite

Si l’hygiène buccale est manquante, les bactéries s’accumulent et forment une plaque dentaire. C’est le premier stade de la maladie de la gencive : la gingivite. La gencive est dans ce cas légèrement enflée et rougeâtre. Ces symptômes varient d’un patient à l’autre mais on peut particulièrement noter un saignement de la gencive. C’est à la suite d’une gingivite que la parodontite peut se manifester. On note alors une aggravation de l’inflammation qui atteint le tissu osseux et forme des infections entre la gencive et la dent.

Extraction d’une ou plusieurs dents

Il est possible que la parodontite dont l’origine est bactérienne se développe sur une seule dent. Il est alors nécessaire d’extraire la dent en question et de placer un implant ou un bridge à la place. La décision d’extraction doit être néanmoins objective et incontestable. En cas de doute, il sera probablement efficace de reporter cette décision à un traitement ultérieur. En effet, les patients atteints de parodontite doivent régulièrement se rendre chez le dentiste ou le parodontologue afin de stabiliser la maladie.

Dans le cas des maladies parodontales agressives avancées, on pratiquera l’extraction d’une ou plusieurs dents afin de garder le reste de sa dentition saine. Les dents à extraire de la mâchoire sont localisées comme étant le foyer bactérien de la parodontite.

Pour remédier à l’absence de ces dents, il faudra penser à poser des implants dentaires ou des bridges. Il reste cependant certaines incertitudes quant aux dents à enlever car il s’agit de décisions importantes qui imposent des coûts parfois conséquents et certainement des réactions psychologiques dues à la fragilité de certains patients.

En conclusion, on privilégiera l’implant ou le bridge dont la pose immédiate est recommandée afin de garantir une dentition complète. Il existe donc bel et bien des traitements efficaces contre les conséquences de la parodontite quel que soit son stade, du simple détartrage à l’extraction dentaire ou à la pose d’implants et de bridges. Néanmoins, il vaut toujours mieux anticiper au maximum pour réduire les conséquences.

error

Alors les filles 👩 vous trouvez cet article intéressant ? Si c'est le cas, partagé le avec vos amis ! 😋